11/06/2023 12:31

Une femme qui s'était immolée devant la mairie de la Garenne-Colombes le 3 juin dernier est décédée des suites de ses blessures à l'hôpital de Metz-Thionville où elle avait été transférée

Une femme qui s'était immolée devant la mairie de la Garenne-Colombes le 3 juin dernier est décédée des suites de ses blessures à l'hôpital de Metz-Thionvilleoù elle avait été transférée, a appris l'AFP  de sources concordantes, confirmant une information du Parisien. D'après le quotidien Le Parisien, cette femme d'une soixantaine d'années vivait seule et avait accumulé d'importantes dettes de loyer auprès d'un bailleur social.

Elle s'était versée du liquide inflammable sur le corps avant de s'immoler par le feu le 3 juin devant la mairie de la Garenne-Colombes, commune où elle résidait, a expliqué à l'AFP le député LR Philippe Juvin, conseiller municipal de la ville, intervenu pour secourir la victime.

"J'étais au premier étage quand j'ai entendu des cris: je suis descendu et j'ai vu une torche humaine" devant la mairie, a raconté le professeur de médecine, chef des urgences à l'hôpital Georges-Pompidou à Paris, précisant qu'il était venu assister à un mariage ce jour-là.

"J'ai commencé à essayer d'éteindre le feu avec ma veste", a ajouté M. Juvin, avant que d'autres personnes n'arrivent avec des extincteurs, appellent les secours et apportent de l'eau en quantité pour "refroidir" la victime: "une quinzaine de personnes s'y sont mises".

"Elle était très sévèrement brûlée, elle avait de fortes chances de mourir", avait-il constaté. Une source proche de l'hôpital à Metz a indiqué à l'AFP que "la patiente avait été prise en charge lundi au service des grands brûlés" de l'hôpital de Mercy "où elle est décédée ".

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions