29/04 07:31

Le réalisateur dissident iranien Jafar Panahi, libéré de prison en février, a quitté son pays pour la première fois depuis près de 14 ans pour un séjour en France

Le réalisateur dissident iranien Jafar Panahi, libéré de prison en février, a quitté son pays pour la première fois depuis près de 14 ans pour un séjour en France, a annoncé son avocat. Le cinéaste de 62 ans, dont les films ont été primés par de nombreux festivals, a été libéré sous caution début février après près de sept mois de détention à Téhéran. Il lui était interdit de quitter le territoire depuis 2010, date à laquelle il avait été condamné à six ans de prison pour «propagande contre le système».

«Après avoir purgé sa peine, Jafar Panahi a eu l'autorisation de quitter le pays et a obtenu son passeport», a indiqué Saleh Nikbakht.

Mardi soir, la femme du cinéaste a publié une photo d'elle-même et de Jafar Panahi dans un aéroport sur sa page Instagram, affichant sa joie de sortir du pays. Saleh Nikbakht a confirmé de son côté que le réalisateur s'était rendu en France pour rendre visite à sa fille qui y vit, sans préciser la durée du séjour.

Arrêté le 11 juillet 2022 à Téhéran, Jafar Panahi a été libéré en février, deux jours après avoir entamé une grève de la faim pour protester contre ses conditions de détention. «Autant que je sache, il n'y a plus de dossiers judiciaires contre lui», a indiqué son avocat.

Ailleurs sur le web

Vos réactions