05/04 18:36

Malaise au gouvernement : La ministre de l'égalité femmes/hommes, Isabelle Rome, critique violemment le choix de Marlène Schiappa d'apparaître dans Playboy "condensé de tous les stéréotypes sexistes"

La ministre chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes Isabelle Rome critique violemment le choix de sa collègue Marlène Schiappa d'apparaître dans Playboy "condensé de tous les stéréotypes sexistes". "Je m'interroge: pourquoi avoir choisi Playboy pour faire avancer le droit des femmes alors que ce magazine est un condensé de tous les stéréotypes sexistes ? Nous sommes en plein dans la culture de la femme-objet", déclare Mme Rome au Figaro.

Ex-secrétaire d'Etat à l'égalité Femmes-Hommes (2017-20), Marlène Schiappa, secrétaire d'État à l'Économie sociale et solidaire, a accordé une interview sur les droits des femmes dans le numéro de Playboy à paraître jeudi, posant, habillée d'une longue robe blanche, en Une du magazine de charme.

"Marlène Schiappa est libre de faire ce qu'elle veut de son corps, ce n'est pas un sujet. Mais prétendre que poser dans Playboy fera avancer la liberté des femmes, j'en doute sérieusement. La sienne, peut-être. Celle des autres, non", grince Mme Rome. "À mes yeux, défendre les droits des femmes dans Playboy reviendrait à lutter contre l'antisémitisme en accordant un entretien à Rivarol", hebdomadaire d'extrême droite.

"Je rappelle que son fondateur, Hugh Hefner, a été poursuivi pour agression sexuelle. À un moment donné, il faut choisir ses supports. Je rejoins donc la Première ministre, Élisabeth Borne: apparaître dans Playboy n'est pas approprié", juge-t-elle.

"Il n'y a rien à tirer de ce magazine et il faut que les femmes en aient conscience: Playboy ne sera jamais notre allié. Et je regrette que, finalement, cette opération ait profité à Playboy. Cela lui fait une énorme publicité", tranche l'ex-magistrate. "Quand on est ministre, on doit avoir le sens des responsabilités", conclut la ministre.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Çabaigne
6/avril/2023 - 09h21
Adieu la gauche a écrit :

Les femmes, bien que dénudées, étaient plutôt mises en valeur.

Et je ne vois pas où est le problème dans le fait de monétiser son corps.

Les mannequins le font sans que ça ne dérange qui que ce soit.

Mises en valeur comme Pierrette Lepen et beaucoup d’autres certainement oui.

Portrait de Çabaigne
6/avril/2023 - 07h28

 Marlène Schiappa est libre de dire et de faire portnawk et Isabelle Rome est libre aussi de rappeler que Playboy est un magazine qui a dévalorisé les femmes pendant des décennies en les présentant comme des objets appétissants.

Portrait de Electro
5/avril/2023 - 21h03
diane a écrit :

A quoi peut-on s'attendre d'autre de la part de cette femme, qui a longtemps eu son rond de serviette chez Hanouna ? Il n'y a pas de place dans sa vie pour l'élégance, seulement pour la médiocrité et la vulgarité apprises à l'école TPMP. Elle est l'image de ce gouvernement d'inutiles arrogants qui aura fait perdre 10 ans au pays

Mais surtout enfoncé la France dans une dette abyssale avec leur gestion désastreuse de leur...."Quoi qu'il en coûte".

Portrait de diane
5/avril/2023 - 19h56

A quoi peut-on s'attendre d'autre de la part de cette femme, qui a longtemps eu son rond de serviette chez Hanouna ? Il n'y a pas de place dans sa vie pour l'élégance, seulement pour la médiocrité et la vulgarité apprises à l'école TPMP. Elle est l'image de ce gouvernement d'inutiles arrogants qui aura fait perdre 10 ans au pays

Portrait de Wouhpïnaise
5/avril/2023 - 18h56

Et v'lan !! En plein sur le bec ! smiley