26/03/2023 08:31

Homosexualité - Accusé sur les réseaux sociaux d'instrumentaliser son "coming out" en pleine tourmente politique, le ministre Olivier Dussopt répond : "La politique de la diversion, ça ne fonctionne pas"

Hier jeanmarcmorandini.com relayait l'interview du Ministre du travail au magazine Têtu, dans laquelle il évoquait pour la première fois son homosexualité. Mais depuis, des voix se sont élevées pour dénoncer une "instrumentalisation" de sa vie privée pour faire diversion, à un moment de tension. "Désormais toute attaque contre le Ministre sera considérée comme une attaque homophobe" affirment certains, alors que d'autres se demandent pourquoi, c'est au lendemain d'un 49.3 très contesté autour de sa loi que le Ministre prend ainsi la parole. 

Accusé de tenter une diversion avec cette interview personnelle sur sa vie privée, le Ministre répond :  "La politique de la diversion, ça ne fonctionne pas. Si cet entretien avait été réalisé à un autre moment, je vous aurais fait les mêmes réponses".

Selon Olivier Dussopt, être gay "n’est jamais neutre, mais on a le droit de défendre des causes, de militer, de participer au débat sans faire de sa situation personnelle un élément politique en soi".

Le ministre du Travail déclare également dans le magazine que sa vie privée "n’est ni un secret ni un sujet", et sortir des insultes homophobes n’est qu’une stratégie de diversion sachant que le conflit social continue en France contre la très controverse réforme des retraites.

Le ministre explique également dans le magazine avoir reçu de nombreuses "remarques homophobes" ces dernières semaines pendant les débats concernant la réforme des retraites au Parlement.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Kingland
26/mars/2023 - 18h02

Des gauchistes homos à n'en plus finir, des femmes hystériques, on est gâté bordel.

Mais bon, les français aiment ça visiblement.

Portrait de emsuppl_50
26/mars/2023 - 16h06

Ils la retirent quand leur réformette ? smiley

Portrait de emsuppl_50
26/mars/2023 - 16h06

 on s'en fout de sossopte

Portrait de Iwillsurvive
26/mars/2023 - 14h15

on en à rien a faire de sa vie.

Après la libération d'otage passée inaperçu, le coming out d'un ministre.

La semaine prochaine: "on change la robinetterie de l' Elysée"

Portrait de iceman
26/mars/2023 - 12h51
Stagiaire marxiste a écrit :

En quoi est-ce débile d'avancer cette hypothèse ?

Sérieux? C'est clair que Macron a du se dire : tiens, j'ai un ministre homo, on va lui faire faire son coming out et les gens iront moins manifester...

Portrait de vixen87
26/mars/2023 - 12h36

pourquoi accuser quelqu'un d'instrumentaliser son coming out ?

il y a aura toujours un évenement ou une élection pour dire que c'est pas le bon moment.

s'il a envie de le dire, c'est son droit, comme on le droit de ne pas être intéreassé par ce genre d'info.

Ensuite, cela ne va rien changer dans la réforme des retraites, cela ne fera changer d'avis personne sur ses positions.

Portrait de iceman
26/mars/2023 - 11h57

Les débiles qui pensent que Macron lui a demandé d'exposer son homosexualité pour faire diversion... Il faudra que les biens pensant rappellent les périodes où les homo ont le droit de le faire...

Portrait de MICMAH458
26/mars/2023 - 11h39
celec a écrit :

Il a sorti son totem d'immunité : plus le droit de faire la moindre remarque à son sujet sans être taxé d'homophobie. Bien joué ! C'est écœurant cette époque. 

Genre François Pignon dans le film "Le placard", effectivement.

Portrait de celec
26/mars/2023 - 11h33

Il a sorti son totem d'immunité : plus le droit de faire la moindre remarque à son sujet sans être taxé d'homophobie. Bien joué ! C'est écœurant cette époque. 

Portrait de namaste2271
26/mars/2023 - 11h17

Y en a marre des gens qui se victimisent constamment..

Portrait de namaste2271
26/mars/2023 - 10h34

c'est sa vie privée.  On s'en fou!

Portrait de chipie10
26/mars/2023 - 10h07

Personnellement, je me fiche de savoir qui couche avec qui.

Portrait de Capri
26/mars/2023 - 10h05

Tout dépend si c’est le magazine qui a demandé l’ITV (probable) ou bien si c’est OD qui a « sollicité » l’ITV. Je pencherais plutôt pour la 1ere hypothèse car généralement, ce sont quand même les médias qui choisissent de traiter tel ou tel sujet sous tel angle même s’ils sont destinataires des « communiqués de presse » (mais ici : pas de CP sur la vie privée du ministre). Ça expliquerait le timing qui n’est pas le bon pour OD (mais qui est en revanche parfait pour le magazine…)

Portrait de MICMAH458
26/mars/2023 - 09h28
ZEN+++ a écrit :

Il a choisi le mauvais moment pour avouer son homosexualité, il ne fait que jeter de l'huile sur le feu, il est grillé

Tout à fait : il profite d'être "dans la lumière" pour diffuser le plus largement possible cette information personnelle.  Je ne comprends pas le but recherché, ni l'intérêt de la chose.  Ce n'est pas en tout cas ce que l'on attendait de lui, sachant qu'il a sur les bras des sujets beaucoup plus importants et délicats à gérer.