14/03/2023 14:03

Vincent Bolloré, l'homme fort du géant français des médias Vivendi, s'est résolu à céder 100% du groupe d'édition Editis au milliardaire tchèque Daniel Kretinsky

Vincent Bolloré, l'homme fort du géant français des médias Vivendi, s'est résolu après plusieurs mois de bras de fer avec Bruxelles à céder 100% du groupe d'édition Editis au milliardaire tchèque Daniel Kretinsky pour s'emparer de son rival Hachette, filiale de Lagardère bien plus forte à l'international.

Les "négociations exclusives" annoncées mardi entre Vivendi et International Media Invest (IMI), filiale de la holding CMI de Daniel Kretinsky, sont l'ultime remède proposé aux autorités européennes de la concurrence, qui ont jusqu'au 23 mai pour approuver ou rejeter la prise de contrôle de Lagardère par Vivendi.

Le magnat tchèque a accéléré ces dernières années ses investissements dans les médias français via son groupe de presse CMI France (Elle, Marianne, Télé 7 Jours).

Il est également co-actionnaire du Monde et possède plus de 5% du groupe TF1. "Je suis très heureux et fier de la possibilité de devenir l'actionnaire d'un fleuron de l'édition comme Editis si le processus arrive à son terme. J'ai conscience des responsabilités qu'une telle acquisition implique compte tenu de la qualité des maisons qui composent le groupe et de leur place dans l'histoire intellectuelle française", a réagi Daniel Kretinsky mardi.

Editis est le numéro deux français de l'édition. Avec 789 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2022, il est toutefois plus petit que Hachette Livres, qui réalise la majeure partie de son activité à l'étranger.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions