17/02/2023 10:02

Sauvé de la faillite par les interventions des États français et néerlandais, Air France-KLM est largement revenu dans le vert en 2022 après deux années de pertes massives

Air France-KLM est largement revenu dans le vert en 2022 après deux années de pertes massives, dégageant 728 millions d'euros de bénéfice net, et prévoit d'être libéré dès avril des contraintes liées aux aides consenties par les États pendant la crise sanitaire.

Ce résultat représente plus du double des 290 millions d'euros de 2019, avant que la pandémie ne plonge le transport aérien dans la pire crise de son histoire. En 2020, le groupe aérien franco-néerlandais avait subi une perte abyssale de 7,1 milliards d'euros, encore alourdie de 3,3 milliards en 2021.

Outre ce retour aux bénéfices, Air France-KLM a atteint un niveau de chiffre d'affaires proche de celui de 2019, à 26,4 milliards d'euros, contre 27,2 trois ans plus tôt, a-t-il souligné vendredi dans un communiqué. Et ce, alors que le groupe n'a transporté que 83 millions de personnes l'année dernière, soit 21 millions de moins qu'en 2019. Il n'avait du reste déployé en 2022 que 85% de ses capacités de sièges d'avant-crise.

«Nous terminons l'année sur un résultat net positif, après avoir tourné la page du Covid, et envisageons l'avenir avec confiance dans notre capacité à affronter les futurs défis», a affirmé le directeur général d'Air France-KLM, Benjamin Smith, cité dans le communiqué.

Sauvé de la faillite par les interventions des États français et néerlandais, et après deux recapitalisations, le groupe est sorti intrinsèquement plus rentable de la crise du Covid-19.

Il a mené un plan de réduction des coûts, se débarrassant de ses avions les moins profitables et réduisant ses effectifs via des plans de départs volontaires. Fin décembre dernier, il employait 75.500 équivalents temps plein, contre 85.600 fin 2019.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions