24/01 07:31

Vacances de février : Les deux principaux syndicats de salariés des remontées mécaniques, Force ouvrière et CGT, ont déposé des préavis de grève à partir du 31 janvier, afin de protester contre le projet de réforme des retraites

Les deux principaux syndicats de salariés des remontées mécaniques, Force ouvrière (FO) et la CGT, ont déposé des préavis de grève à partir du 31 janvier, afin de protester contre le projet de réforme des retraites, mais aussi contre la modification du régime d'assurance chômage des saisonniers.

Bien qu'"illimité", le préavis de grève déposé lundi par FO ne signifie pas que les employés des remontées mécaniques ne reprendront pas le travail au terme de cette deuxième journée nationale de mobilisation contre la réforme des retraites, a précisé à l'AFP Eric Becker, secrétaire général FO des remontées mécaniques et saisonniers.

"Les remontées fonctionneront normalement à partir du lendemain: nous ne voulons pas fragiliser encore des entreprises déjà en difficulté", a-t-il indiqué. "Ce préavis illimité" vise, selon lui, à respecter les délais légaux pour "permettre aux saisonniers de participer à la prochaine journée de mobilisation contre la réforme des retraites, qui devrait être décidée pour un jour de février".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Philou-philou
24/janvier/2023 - 11h58
COLIN33 a écrit :

la situation se corse !
dehors ce gouvernement méprisant et arrogant.....

On verra bien mais perso, j'ai du mal à croire que la CGT ait beaucoup d'influence chez les salariés des remontées mécaniques. Ils sont saisonniers et ne peuvent pas se permettre de ne pas bosser.

Ils feront la grève de mi avril a novembre a mon avis.

 

Portrait de COLIN33
24/janvier/2023 - 08h25 - depuis l'application mobile

la situation se corse !
dehors ce gouvernement méprisant et arrogant.....