17/12/2022 08:43

Crise à la France Insoumise: Le député Alexis Corbière se dit en "radical désaccord" avec la nouvelle direction du parti : "Le processus n’associe pas assez les militants et n’intègre pas les différentes sensibilités"

Dans une interview accordée au Monde, Alexis Corbière ne cache pas sa colère au sujet de la composition de la nouvelle direction de son parti. Le député LFI dénonce en effet "un processus qui ne joue pas collectif" et qui "n’associe pas assez les militants et n’intègre pas les différentes sensibilités de notre mouvement."

En "radical désaccord" avec la nouvelle direction du parti, le député estime qu'elle manque également de "consensus.". Face à cette situation qu'il juge "insatisfaisante", Alexis Corbière appelle à davantage de "parité sociale" au sein de la direction du parti dont "dix-huit de ses vingt-et-un membres sont aujourd'hui parlementaires". "Cela nous empêche d'arriver à un consensus", poursuit Alexis Corbière.

"J’ai en tout cas un radical désaccord avec le résultat, conséquence d’un processus qui ne joue pas collectif, n’associe pas assez les militants et n’intègre pas les différentes sensibilités de notre mouvement qui s’incarnent dans certaines « personnalités », comme on dit. Cela nous empêche d’arriver à un consensus. Certains ont beau s’en réclamer, il n’est pas là. Beaucoup de militants sont désarçonnés. ", a-t-il déclaré.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de COLIN33
17/décembre/2022 - 14h34 - depuis l'application mobile

Quelques mois à peine et c'est le bordel !!!

Portrait de KERCLAUDE
17/décembre/2022 - 09h37

Le patron décide, le comité décideur entérine et la base électorale doit accepter....

Portrait de Gustave68
17/décembre/2022 - 09h00

Il est important pour un parti politique de représenter les intérêts et les préoccupations de l'ensemble de sa base électorale et de ne pas négliger certaines sensibilités. Si un parti ne tient pas compte de toutes les sensibilités de ses membres ou de ses électeurs, cela peut causer de la frustration et de l'aliénation et peut affecter négativement la loyauté et la participation des personnes concernées

Portrait de badab26399
17/décembre/2022 - 01h01

Corbière et Garrido sont trop proches d'Hanouna et non pas clairement pris fait et cause pour Boyard après la vidéo de Monseigneur Mélenchon, ne cherchez pas plus loin leur mise à l'écart ...

Portrait de Fidjay
16/décembre/2022 - 19h43

Quand on voit les profils des membres de LFI, c'était assuré qu'ils finiraient tous par se bouffer entre eux tôt ou tard.

Portrait de Vosegus
16/décembre/2022 - 19h47

Quand on a en interne des Comités de suivi contre  .... , comme à l'époque bénite du parti communiste soviétique, qui s'autoproclament au dessus de la justice française (affaire Coquerel, Quatennens) on évite de parler de "consensus" et de "parité sociale" à moins de vouloir passer pour un C.n !