Rechercher

02/12 17:40

Plusieurs associations installent des dizaines de tentes devant le Conseil d'Etat à Paris pour demander des solutions d'hébergements urgentes pour les migrants - VIDEO

Depuis cet après-midi, ce sont plusieurs dizaines de tentes qui sont installées devant le Conseil d'Etat à Paris. Il s'agit d'une opération organisées par plusieurs associations, avec plus de 200 jeunes exilés, pour réclamer leur mise à l’abri. Ces derniers, qui ont entamé une procédure de recours devant le juge des enfants pour faire reconnaître leur minorité, se sont installés il y a maintenant plusieurs mois sous les ponts à Ivry-sur-Seine dans le Val-de-Marne.

« Puisque cette crise humanitaire rencontre le silence des autorités en se tenant à Ivry-sur-Seine, associations et jeunes décident de se déplacer devant le Conseil d’État afin de visibiliser cette situation et accéder à des hébergements d’urgence en Île-de-France », explique Médecins sans frontières dans un communiqué posté sur les réseaux sociaux. Et d'alerter: « Certains jeunes n’ont ni chaussures fermées, ni manteaux. La présence de cinq toilettes de chantier et l’installation il y a deux semaines de 6 robinets d’eau ne respectent même pas, à moins d’1 km de Paris, les normes sanitaires du Haut Commissariat aux Réfugiés, permettant un minimum de dignité »

 

 

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de jarod.26
3/décembre/2022 - 10h18

laissez ces gens tranquille ! c'est une chance pour notre pays smiley

Portrait de Bob28
3/décembre/2022 - 09h34

Il est quand même surprenant qu'avec le nombre de personnes qui disent "il faut les accueillir", on ne trouve pas où les loger.

Organisez vous mieux ! Publiez vos adresses en disant "je peux accueillir tant de personnes" et on gagnera du temps.

Portrait de Soulejack
3/décembre/2022 - 08h18

je ne vois aucun membres ou sympathisants de la Nupes héberger chez eux ces faux mineurs pour la plupart.

Portrait de Lilou.St.Bo
3/décembre/2022 - 00h51
Vosegus a écrit :

Ils sont illégaux, clandestins, souvent majeurs, majoritairement des hommes (en rut),venus sans y être invités après avoir payé ( de 2 à 5 000 euros) des passeurs et jouent les kékés. Ils réclament et demandent comme si c'était un droit. Ca occupe des lieux,  avec l'aide d'associations qu'on peut considérer traitres à la république,  illégalement et sans autorisation. Le tout avec l'approbation de toute cette gauche bisounours et de média prompts à vouloir se la jouer les nouveaux Steinbeck. 

+1.000.000 

Portrait de Gustave68
2/décembre/2022 - 22h42

Les parisiens, qui comme tout le monde le sait, sont les français les plus estimables et les plus éclairés, sans aucun doute accepteront d'accueillir dans leur ville ces migrants, qu'ils chérissent plus que tout ... 

Portrait de desaintclerc
2/décembre/2022 - 21h41

 

et encore on n'a rien vu,

en 2050 la population Africaine va doubler pour passer de 1 Milliard aujourd'hui à 2 Milliards d'habitants en 2050.

Ce qui représente qu'elle va contribuer pour plus de la moitié de la croissance mondiale de la population en 2050.

Bon courage.

 

Portrait de Vosegus
2/décembre/2022 - 21h35
vincente2020 a écrit :

ces manifestants les ont acceuillis chez eux dans le maximum de leur capacité je suppose avant de réclamer quoi que ce soit ?

Faudrait quand même pas pousser mémé dans les orties. 

Portrait de Nowo
2/décembre/2022 - 21h09
Amandecroquante a écrit :

Ces associations font du François Hollande avec l’argent gratuit.

Il ne faut pas demander de l’argent aux gouvernements (qui ne savent pas produire des bénéfice) mais au peuple !

et si le peuple ne veut pas, ils peuvent aller faire les chevaliers blancs directement en Afrique …

C'est déjà le peuple qui les alimente, tout ce qu'ils ont vient des dons et les gouvernement c'est aussi le peuple.

En gros ils réclament des dons, les capitalisent avec intérêts, sous payent leurs employés, achète de l'immobilier, payent à prix d'or des directeurs financiers pour faire "travailler" les dons et quand un problème arrive, ils se tournent vers le gouvernement pour réclamer plus de "moyens" alors qu'ils ont des dizaines, voir centaines de millions sur leurs comptes.

Ce ne sont pas les bénévoles, ni les médecins de terrains qui sont en cause, eux touchent un salaire beaucoup moins important que s'ils travaillaient à leur compte, mais les dirigeants qui ont transformés ces associations en machines à fric.  

   

 

Portrait de vincente2020
2/décembre/2022 - 21h06

ces manifestants les ont acceuillis chez eux dans le maximum de leur capacité je suppose avant de réclamer quoi que ce soit ?

Portrait de Amandecroquante
2/décembre/2022 - 20h47

Ces associations font du François Hollande avec l’argent gratuit.

Il ne faut pas demander de l’argent aux gouvernements (qui ne savent pas produire des bénéfice) mais au peuple !

et si le peuple ne veut pas, ils peuvent aller faire les chevaliers blancs directement en Afrique …

Portrait de AR89
2/décembre/2022 - 20h37

Qu'ils gardent les migrants chez eux alors !! 

Portrait de mbagnick
2/décembre/2022 - 20h35

Oui! Ce n'est pas normal que le Gvt ne débloque pas les fonds pour accueillir 1 milliards d'africains! 

Portrait de Nowo
2/décembre/2022 - 18h54

En 2021 Médecins sans frontière avait 465 millions de ressources, leurs dépenses s'élevaient à 403 dont 91.6% concernaient leurs emplois.

En gros quand vous leur donnez 100€ plus de 90€ servent à payer leurs employés et 10€ vont... (on ne sait pas trop ce n'est pas mentionné sur leur site, certainement de la capitalisation avec intérêts "en cas de coup dur" pour ceux qui ont vu le sketch de Jeremy Ferrari).

Ils ont des sièges sociaux un peu partout dans le monde avec le siège principal en Suisse;

Ils sont largement en mesure d'assumer à eux seul le logement de 200 "jeunes adolescents".

Ils peuvent piocher dans leur capital, ouvrir les portes de leurs locaux, diminuer le salaire des dirigeants financiers, etc.

Enfin bref, ils n'ont absolument pas besoin de solliciter l'état (c'est à dire nous) pour régler cette situation, mais non ils préfèrent garder l'argent des dons pour.. autre chose de plus urgent...    

Portrait de Nowo
2/décembre/2022 - 18h16

A la fin de nos déclarations d'impôts, on devrait rajouter une petite case "accueil des migrants" et ceux qui la cochent se verront retirer une somme d'argent correspondante à cet accueil.

On peut même rajouter une autre petite case pour ceux qui ont de la place chez eux et qui veulent bien loger ces personnes. 

Parce que là on nous force à assumer des décisions qui ne nous appartiennent absolument pas. 

 

Portrait de colindutertre
2/décembre/2022 - 18h12
Vosegus a écrit :

Ils sont illégaux, clandestins, souvent majeurs, majoritairement des hommes (en rut),venus sans y être invités après avoir payé ( de 2 à 5 000 euros) des passeurs et jouent les kékés. Ils réclament et demandent comme si c'était un droit. Ca occupe des lieux,  avec l'aide d'associations qu'on peut considérer traitres à la république,  illégalement et sans autorisation. Le tout avec l'approbation de toute cette gauche bisounours et de média prompts à vouloir se la jouer les nouveaux Steinbeck. 

On ne peut résumer aussi bien la situation. Mais rassurez-vous, lorsque nous aurons passé les coupures d'électricité et une inflation à 20/25% qui arrive à grand pas avec un Litre de gaz oil à 3€ les Francais vont devenir subitement moins généreux et on entendra plus les islamobobogaucho-idiot croyez moi !

Portrait de Vosegus
2/décembre/2022 - 20h52

Ils sont illégaux, clandestins, souvent majeurs, majoritairement des hommes (en rut),venus sans y être invités après avoir payé ( de 2 à 5 000 euros) des passeurs et jouent les kékés. Ils réclament et demandent comme si c'était un droit. Ca occupe des lieux,  avec l'aide d'associations qu'on peut considérer traitres à la république,  illégalement et sans autorisation. Le tout avec l'approbation de toute cette gauche bisounours et de média prompts à vouloir se la jouer les nouveaux Steinbeck.