25/11 14:02

Accusé de pousser à la surconsommation, le Black Friday est de nouveau boudé en France cette année par plusieurs marques et plateformes

Accusé de pousser à la surconsommation, le Black Friday est de nouveau boudé en France cette année par plusieurs marques et plateformes, qui se privent de l'une des journées les plus lucratives de l'année. Ce vendredi, pour la première fois, eBay France ne proposera aucune remise sur les produits neufs pour le Black Friday et ce malgré des prévisions qui promettent encore un beau succès à cet évènement commercial mondial.

Plus de la moitié des Français envisagent d'acheter lors du Black Friday, 30% s'y refusent et 15% sont encore indécis, a dévoilé en début de semaine l'institut Harris Interactive. Le site eBay France a bien jaugé le sacrifice financier de son initiative mais "à long terme, mise sur la croissance" des produits de seconde main, explique à l'AFP Sarah Tayeb, sa directrice générale adjointe.

Dans le secteur de la mode émergent des initiatives similaires comme celle de Vestiaire Collective, plateforme de vente de produits de seconde main, qui a banni 27 marques d'"ultra fast fashion" (SheIn, Topshop, etc.) "à l'aube du Black Friday", laissant filer 5% de son catalogue. D'autres sites de vente en ligne en France, tels Back Market et Leboncoin, ont lancé des campagnes de marketing expliquant que "le Black Friday, c'est toute l'année" sur leur site de produits d'occasion.

Un engagement salué par les associations, et notamment Extinction Rébellion (XR), qui se "réjouit" de cette "étape franchie dans le regard que porte la société sur le Black Friday", a déclaré Isabelle, alias MegaPinthea, de XR. "Le fait de communiquer sur ce boycott est aussi un argument de vente pour les enseignes, il est donc loin de favoriser la sobriété, mais il participe d'une prise de conscience", a toutefois nuancé la militante.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Soulejack
26/novembre/2022 - 10h04

j'ai toujours dis et, je dirais toujours que tous les commerçants sont des voleurs.

Portrait de Bdhy
25/novembre/2022 - 17h41

Eh oui, comment justifier de vendre toute l'année 50% plus cher et soudainement "brader" toutes les m*** qui nous viennent de Chine ou des pays "émergents" !

Portrait de VLFELF
25/novembre/2022 - 14h49

Le black friday de l'Etat sur l'essence et la tva c'est pour quand ?!