18/11 17:31

L’"indemnité carburant travailleurs" bénéficiera "à la moitié des ménages" français, annonce la Première ministre Elisabeth Borne dans un entretien au journal Les Echos

L’« indemnité carburant travailleurs » bénéficiera « à la moitié des ménages » français, a annoncé la Première ministre Elisabeth Borne dans un entretien au journal Les Echos paru vendredi. « Cette indemnité carburant travailleurs bénéficiera aux ménages se situant dans les cinq premiers déciles de revenus, soit la moitié des ménages », a-t-elle déclaré.

Rappelant que cette « aide plus ciblée » sera « en place à compter du 1er janvier », la Première ministre a précisé que les ménages éligibles « bénéficieront d’un versement dès le début de l’année ». « Nous travaillons encore sur le barème prévu, avec la volonté d’aider significativement ceux qui effectuent un trajet long pour aller au travail », a-t-elle poursuivi.

Les prix à la pompe sont de nouveau repartis brutalement à la hausse mercredi en France lorsque la remise de l’État qui atteignait 30 centimes par litre depuis le 1er septembre a été ramenée à 10 centimes d’euros. Cette ristourne de dix centimes d’euros continuera d’être appliquée jusqu’au 31 décembre.

L’exécutif avait promis fin octobre un dispositif d’aides ciblées « pour les gros rouleurs » doté d’environ 1,5 milliard d’euros, selon Gabriel Attal. Le ministre des Comptes publics avait alors précisé qu’il faudrait « déclarer des revenus d’activité à l’administration fiscale », disposer d’une carte grise et répondre à des critères de revenus. Un site internet devrait permettre de croiser les données fiscales et le numéro de carte grise pour débloquer une aide « en quelques jours », avait-il encore spécifié.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de stbx00
19/novembre/2022 - 12h34
LISCO a écrit :

Si le site internet fonctionne comme tous ceux que met en place le gouvernement les personnes concernées ne sont pas prêtes de toucher leurs aides.

Pour avoir eu à utiliser les plateformes d'aides pendant le Covid j'avais été assez surpris de l'efficacité générale du système et de la rapidité des paiements.

Concernant cette aide "ciblée" je crains que ça ne soit une usine à gaz mais on verra bien. La solution la plus logique serait quand même plus logique de déterminer un montant fixe de taxes sur le carburant pour qu'on n'ait pas le sentiment que l'Etat se gave sur notre dos lorsque les prix montent.  

Aves le système actuel l'Etat voit comme une aubaine toute augmentation alors que les baisses sont mauvaises pour le budget. L'inverse de l'intérêt de la population...

Portrait de LISCO
19/novembre/2022 - 08h19

Si le site internet fonctionne comme tous ceux que met en place le gouvernement les personnes concernées ne sont pas prêtes de toucher leurs aides.