12/11 18:57

Immeubles effondrés dans le centre de Lille : Un des habitants de l'immeuble publie les photos des murs prises quelques heures avant le drame... Et c'est effrayant !

18h45: Un des habitants de l'immeuble publie les photos des murs quelques heures avant le drame... Et c'est effrayant !

 

 

16h47: Le centre opérationnel d'incendie secours (Codis) du Nord a indiqué qu'un homme, un médecin, est porté disparu et pourrait se trouver sous les gravats. "On est quasiment sûrs que cette personne se trouve dans les gravats", a indiqué le lieutenant Colonel Stéphane Beauventre, dans un message diffusé par le Codis. "Son téléphone ne répond pas, sa voiture est dans le parking, (...) et il n'a pas pris son astreinte." "On concentre tous nos efforts à (...) extraire à la main les gravats pour accéder à cette victime", a-t-il ajouté. 60 pompiers sont déployés après cet effondrement et la rue Pierre Mauroy a été totalement fermée.

14h44: Une personne serait également portée disparue selon les derniers pointages effectués par les services de secours

14h40: Les pompiers annoncent qu'un blessé a été sorti des décombres

12h54: Le point à la mi-journée - Deux immeubles se sont effondrés sans faire à ce stade de victime, rue Pierre-Mauroy dans le centre de Lille (Nord), samedi 12 novembre vers 9h15. Une "importante opération de secours" était en cours samedi matin, a écrit sur Twitter le service départemental d'incendie et de secours du Nord (Sdis), appelant la population à "éviter le secteur". A ce stade, les causes de cet effondrement restent inconnues.

"La reconnaissance et les levées de doute se poursuivent. Aucune victime n'est à déplorer pour l'instant", a annoncé sur Twitter la maire de Lille, Martine Aubry.

"C'est un effondrement de deux immeubles entiers (...) C'était un immeuble avec deux parties : une partie anciennement France Loisirs qui était vide, et une partie de l'enseigne Tape à l'œil en travaux", a précisé sur BFMTV Violette Spillebout, députée Renaissance du Nord et conseillère municipale de Lille.La maire de Lille Martine Aubry, interrogée par l'AFP, a expliqué qu'"un jeune est rentré à 3 heures du matin et il s'est rendu compte que le mur (du bâtiment) était gondolé".

Ce jeune a ensuite prévenu la police municipale et les pompiers, qui ont décidé d'évacuer l'immeuble, estimant "qu'il y avait un vrai risque", d'après Martine Aubry.

La maire de la ville a précisé que les immeubles voisins ont également été évacués. "On a entendu un bruit de quelques secondes, tout doucement au début. On a pensé que c'était l'échafaudage qui tombait", a raconté à l'AFP Ludovic Ficher, qui travaille dans un immeuble mitoyen. "Quand on s'est rendu compte que c'était tout l'immeuble qui était en train de s'effondrer, on est tous partis en courant", a-t-il ajouté. "J'ai eu la peur de ma vie."

11h19: Pas de victimes à priori, l'immeuble ayant été évacuée cette nuit après des premiers signes de faiblesse de la structure de l'immeuble

Martine Aubry sur les deux immeubles effondrés à Lille: "À priori, il n'y a pas de morts ni de blessés, nous avons évacué l'immeuble cette nuit" après un signalement pic.twitter.com/6CChapoANL

— BFMTV (@BFMTV) November 12, 2022>"C'est un effondrement de deux immeubles entiers (...) C'était un immeuble avec deux parties : une partie anciennement France Loisirs qui était vide, et une partie de l'enseigne Tape à l'œil en travaux", a précisé sur BFMTV Violette Spillebout, députée Renaissance du Nord et conseillère municipale de Lille.

 

"C'est un effondrement de deux immeubles entiers (...) C'était un immeuble avec deux parties : une partie anciennement France Loisirs qui était vide, et une partie de l'enseigne Tape à l'œil en travaux", a précisé sur BFMTV Violette Spillebout, députée Renaissance du Nord et conseillère municipale de Lille.

11h14: Le bâtiment avait été évacué dans la nuit par précaution, a indiqué à l'AFP la maire de la ville Martine Aubry. "Un jeune est rentré à 3h00 du matin et il s'est rendu compte que le mur (du bâtiment) était gondolé", a-t-elle indiqué. Il a alors prévenu la police municipale et les pompiers, qui ont décidé d'évacuer l'immeuble, estimant "qu'il y avait un vrai risque", selon Martine Aubry.

10h44: Les secours sont en train d'évacuer les bâtiments mitoyens, dont un hôtel, et d'effectuer les premières reconnaissances.

10h08: Une "importante opération de secours" était en cours samedi matin, a écrit sur Twitter le service départemental d'incendie et de secours du Nord (Sdis), appelant la population à "éviter le secteur". A ce stade, les causes de cet effondrement restent inconnues, tout comme le nombre éventuel de blessés.

10h06: Les images de l'immeuble avant qu'il ne s'effondre (Google Maps) :

.

09h56: Selon La Voix du Nord, il était aux environ de 9h15 quand un bâtiment abritant deux immeubles s’est soudainement effondré, entre les numéros 40 et 44 rue Pierre-Mauroy, en plein cœur de centre-ville de Lille. L’immeuble en question se situe à quelques mètres de la Grand-place.

Il s’agit de l’immeuble qui abritait l’enseigne France-Loisirs. Pour l’heure, on ne sait pas s’il y a des blessés. Un photographe de La Voix du Nord qui se rendait au siège du journal, qui se trouve à proximité, raconte avoir vu quelques briques tomber, avant de comprendre que l’immeuble était en train de s’effondrer. Il était en voiture, il a juste eu le temps de faire marche arrière.

09h50: Deux bâtiments se sont effondrés ce samedi matin à Lille, en plein centre-ville, ont indiqué les pompiers du Nord. Les deux bâtiments se sont effondrés entre le 40 et le 44 rue Pierre Mauroy.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de iceman
12/novembre/2022 - 21h50
ralf a écrit :

Bravo à la présence d'esprit du jeune qui a appelé !

En même temps, il aurait fallu qu'il soit sacrément bourré pour ne pas comprendre qu'il y avait un gros problème et qu'il rentre tranquillement se coucher...

Portrait de ralf
12/novembre/2022 - 11h50

Bravo à la présence d'esprit du jeune qui a appelé !