11/11 11:16

Seine-Saint-Denis: Un magasin clandestin situé dans un immeuble de Bagnolet, qui proposait des vêtements de luxe contrefaits pour une valeur marchande de plus de 880.000 euros, a été démantelé

Un magasin clandestin situé dans un immeuble de Bagnolet (Seine-Saint-Denis) qui proposait des vêtements de luxe contrefaits pour une valeur marchande de plus de 880 000 euros a été démantelé, a-t-on appris jeudi auprès de la gendarmerie. Dans ce showroom, les clients pouvaient se procurer des articles contrefaits d'une quarantaine de marque telles que Louis Vuitton, Dior, Prada, Moncler ou Givenchy...

L'enquête a débuté par l'exploitation d'un renseignement par les enquêteurs de la section de recherches des transports aériens (SRTA), qui a mis en évidence "l'importation illégale en France de grosses quantités de vêtements de luxe contrefaits par le fret aérien depuis la Turquie", a indiqué la gendarmerie dans un communiqué.

Les investigations et les surveillances permettent alors "de localiser un showroom clandestin ouvert dans un immeuble situé à Bagnolet". Les vêtements de luxe contrefaits sont proposés à la vente via le réseau Snapchat, où un profil informe les acheteurs potentiels des horaires d'ouverture du local d'exposition.

Une opération est menée le 8 novembre par la SRTA, qui interpelle un client sortant du local avec "des sacs remplis de vêtements de luxe contrefaits et le gérant du showroom". Plus de 1 400 vêtements contrefaits et de près de 4 800 écussons permettant de créer des articles contrefaits pour une valeur marchande de plus de 880 000 euros ont été saisis lors des perquisitions, selon la gendarmerie. L'enquête se poursuit sous l'égide du parquet de Bobigny.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions