10/11 17:10

Coronavirus : Alors que le géant pharmaceutique français Sanofi avait reconnu un "échec" dans le développement d'un vaccin, son vaccin de rappel a été approuvé par le régulateur européen

Alors que le géant pharmaceutique français Sanofi avait reconnu un "échec" dans le développement d'un vaccin anti-Covid en mai dernier, son vaccin de rappel a lui été approuvé par le régulateur européen ce jeudi.

Le sérum VidPrevtyn Beta pourrait être utilisé comme dose de rappel chez les adultes précédemment immunisés avec des injections de vaccins ARNm comme Pfizer et Moderna, ou des vaccins à vecteur viral fabriqués par AstraZeneca et Johnson & Johnson, a déclaré le régulateur européen dans un communiqué.

« Les doses sont prêtes à être distribuées pour les campagnes de vaccination […] de l’automne et de l’hiver en Europe », a indiqué le fabriquant dans un communiqué. Il s’agit du premier et seul vaccin de rappel à base de protéines avec adjuvant contre le Covid-19 approuvé en Europe, a précisé Sanofi.

S'il arrive très tard sur le marché, il peut se targuer d'être le premier rappel disponible conçu à partir d'une autre technologie que l'ARN messager, celle dite à protéines recombinantes. Il s'agit d'une méthode plus classique, utilisée notamment dans le vaccin contre la grippe. Le labo français espère convaincre les derniers récalcitrants, ceux qui n'ont pas encore franchi le pas de la vaccination par méfiance à l'égard…

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Soulejack
11/novembre/2022 - 16h19

s'il avait fallu attendre le vaccin Sanofi,combien de morts.