03/11 17:02

TotalEnergies émettrait quatre fois plus de gaz à effet de serre qu’il ne l’admet, affirme l’ONG environnementale Greenpeace, en publiant un nouveau calcul de son bilan carbone

TotalEnergies émettrait quatre fois plus de gaz à effet de serre qu’il ne l’admet, affirme l’ONG environnementale Greenpeace, en publiant un nouveau calcul du bilan carbone du géant pétrogazier français qu’elle accuse de « manque de transparence ».

« L’estimation trouve un résultat près de quatre fois supérieur à celui que communique la major, soit un total d’émission de 1,6 milliard de tonnes d’équivalent CO2, alors que le groupe indique avoir émis 455 millions de tonnes » sur l’année 2019, a expliqué l’ONG, qui a commandé ce rapport au cabinet Factor-X.

Pour l’association, ce chiffrage « souligne le manque de transparence évident de TotalEnergies ». « Sa responsabilité dans la crise climatique est bien plus importante que ce qu’elle veut bien reconnaître », dénonce François Chartier, de Greenpeace. Selon lui, les ambitions du groupe d’atteindre la neutralité carbone en 2050 sont « carrément fantaisistes ».

La suspicion d’une sous-estimation est renforcée, selon Greenpeace, par la comparaison avec le bilan du britannique Shell, 3,6 fois plus élevé que TotalEnergies alors que sa production de pétrole et gaz est seulement 1,22 fois supérieure et ses ventes de pétrole 1,6 fois plus importantes.

Alors que les méthodologies de bilan carbone sont complexes et discutées, Greenpeace affirme que son chiffrage, « sans prétendre à une "vérité absolue" », est une « contribution au débat ». « Le rapport de Greenpeace suit une méthodologie pour le moins douteuse », a rétorqué TotalEnergies, estimant que l’étude comptabilise « plusieurs fois les émissions liées à la combustion des produits ».

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de PhilRAI
4/novembre/2022 - 10h24

En ce moment les adeptes de l'escroquerie climatique sont  très actifs, toujours avec les mêmes bobards qu'il y a plus de 35 ans, toujours avec la même théorie bidon de l'effet de serre qui défie les lois de la physique.

Portrait de Vosegus
3/novembre/2022 - 18h06
- - Hugo Drax - - a écrit :

Si c'est vrai alors il faut démanteler TotalEnergies

Pour laisser la place à un autre géant pétrolier qui ne sera pas français ? Car oui, le pétrole ne s'arrêtera pas. L'Opep pense même que la demande va doubler dans les 25 ans à venir avec le développement des pays africains. 

Au fait ! Savez vous que les véhicules européens en fin de vie finissent en Afrique pour continuer à polluer ?