06/11 10:26

Le chef français Marc Veyrat annonce qu'il va transmettre à sa fille Elise, son restaurant de Manigod en Haute-Savoie, fermé depuis trois ans : "Je serai présent pour l'accompagner, mais je saurai rester à ma place"

Le chef français Marc Veyrat va transmettre son restaurant de Manigod (Haute-Savoie), fermé depuis trois ans, à sa fille Elise, annonce-t-il dans le Dauphiné Libéré.

"Je serai présent pour l'accompagner, mais je saurai rester à ma place. J'adore ma fille, et mon plus grand rêve, c'est qu'elle réussisse dans la profession", explique le célèbre cuisinier au chapeau à propos de la jeune femme de 25 ans.

"J'espère surtout qu'Élise va mettre tout son cœur dans cet établissement, que je suis si fier de lui transmettre et qu'elle sera aussi heureuse que j'ai pu l'être auprès des clients", poursuit M. Veyrat, âgé de 72 ans, qui se tourne à présent vers d'autres projets.

Marc Veyrat avait perdu fin 2019 un procès en référé contre le Guide Michelin à la suite de la rétrogradation du restaurant de Manigod de trois à deux étoiles. Il avait fait appel de cette décision avant de se raviser quelques mois plus tard, mais demeure indigné par la décision du Guide.

"Ne me parlez plus d'étoile. Jamais", déclare-t-il au Dauphiné, qualifiant le guide culinaire de "has been" et revendiquant de dire tout haut "ce que d'autres pensent tout bas".

Le chef se prépare désormais à ouvrir un nouveau restaurant, "Shuss by Marc Veyrat" près des pistes dans la station huppée de Megève, dont l'ouverture est prévue à la mi-décembre.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Lilou.St.Bo
7/novembre/2022 - 11h46

Ça reste dans la famille et je me demande si le talent (si tant est qu'il en ait) culinaire est héréditaire...! 

Portrait de DCA997
7/novembre/2022 - 08h42

Cadeau empoissonné 

Portrait de KERCLAUDE
7/novembre/2022 - 07h30

La valse des euros ....

Portrait de Tribouille
6/novembre/2022 - 18h24

Je préfère les cannellonis de la mère Toffismiley

Portrait de Soulejack
6/novembre/2022 - 10h47

quand on voit la distribution d'étoiles à certains cuistots,qui font une cuisine qui ne ressemble à rien,je me demande si ce guide vaut encore la peine d'exister.j'ai mangé une fois chez un étoilé.bof!

Portrait de LISCO
6/novembre/2022 - 08h11

et toujours des menus entre 300 et 400 euros ?

Portrait de El Padron
5/novembre/2022 - 18h40 - depuis l'application mobile

Le guide Michelin c’est Has-been dit-il…. Mais quand on perd une étoile que l’on fait tout pour retrouver etc etc etc… Et s’il n’avait pas perdu d’étoile il serait encore fier et ferait payer le prix de ses étoiles… Quel raisonnement de mer*de M. Veyrat