02/11 16:02

L'autorité régionale des transports Île-de-France Mobilités s'inquiète de la dégradation depuis l'été de la régularité dans le métro parisien, à cause d'une pénurie de conducteurs

L'autorité régionale des transports Île-de-France Mobilités (IDFM) s'inquiète de la dégradation depuis l'été de la régularité dans le métro parisien, exploité par la RATP, à cause d'une pénurie de conducteurs.

Les derniers chiffres de régularité disponibles, ceux de septembre, sont mauvais - entre 84% et 92% - sur les lignes 3, 4, 6, 8 et surtout 11, 12 et 13, a indiqué à l'AFP mercredi le directeur général d'IDFM, Laurent Probst.

«C'est rare d'avoir des chiffres aussi bas sur plusieurs lignes de métro», a-t-il regretté, évoquant des temps d'attente beaucoup trop longs entre deux rames sur certaines lignes - et, partant, une explosion de plaintes sur les réseaux sociaux.

«Fin septembre on n'avait pas d'alerte de la RATP. (...) On n'a pas encore les chiffres d'octobre, mais on pressent qu'ils sont du même acabit», a noté Laurent Probst, reconnaissant que les lignes 1, 5, 9 et 14 fonctionnaient bien.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Vosegus
2/novembre/2022 - 20h07
ManofSarlat a écrit :

Vous croyez que c'est la RATP qui investi dans les infrastructures? Perdu c'est la région Ile De France. La RATP est juste un prestataire de service.

En tant que Président de région, je n'investirais pas un centime dans une structure dépendante d'un prestataire  obligatoire, gangréné pars la CGT et Sud Rail, sauf pour automatiser tout le réseau afin de sortir cette chienlit de traine savate anisée de l'équation des franciliens qui veulent juste travailler. 

Portrait de ManofSarlat
2/novembre/2022 - 19h51
Wouhpïnaise a écrit :

En février dernier, Erwann Tison, directeur des études à l'Institut Sapiens, a avancé ces quelques chiffres sur les conducteurs de la RATP (bus et métro) :

1- Le salaire médian à la RATP est de 2 625 € net contre 1 800 € dans le secteur privé.

2- Le temps de travail est de 1235 h/an en moyenne à la RATP contre 1607 h/an dans le privé.

3- L’âge moyen de départ en retraite se fait à 55,7 ans à la RATP contre 63 ans dans le privé.

4- La pension retraite moyenne brute d’un agent de la RATP est de 2 357 € contre 1 410 € dans le privé.

Il n'y a pas trop de quoi se plaindre non plus.

Ben tiens, posez vous la question pourquoi il y a plus de démission que de candidats puisque c'est formidable.

Votre fameux institut doit avoir la réponse. Ce sont les mêmes qui annoncent que le cheminots ont la prime de charbon?

Portrait de ManofSarlat
2/novembre/2022 - 19h45
Vosegus a écrit :

Si la RATP avait investi correctement elle ne se poserait pas la question.  Au Japon, des métros circulent sans chauffeurs. S'il y a bien un mode de circulation qui peut être "autonome" c'est bien le métro.  Ce sera, peut être un jour,  le cas à Paris. 

Vous croyez que c'est la RATP qui investi dans les infrastructures? Perdu c'est la région Ile De France. La RATP est juste un prestataire de service.

Portrait de darkosy
2/novembre/2022 - 19h32

Les lignes 2 et 7 sont oubliées, j'ai des doutes qu'elles fonctionnent correctement

Portrait de LISCO
2/novembre/2022 - 18h50
Wouhpïnaise a écrit :

En février dernier, Erwann Tison, directeur des études à l'Institut Sapiens, a avancé ces quelques chiffres sur les conducteurs de la RATP (bus et métro) :

1- Le salaire médian à la RATP est de 2 625 € net contre 1 800 € dans le secteur privé.

2- Le temps de travail est de 1235 h/an en moyenne à la RATP contre 1607 h/an dans le privé.

3- L’âge moyen de départ en retraite se fait à 55,7 ans à la RATP contre 63 ans dans le privé.

4- La pension retraite moyenne brute d’un agent de la RATP est de 2 357 € contre 1 410 € dans le privé.

Il n'y a pas trop de quoi se plaindre non plus.

si c'est aussi intéressant que cela il devrait y avoir pléthore de candidats avec une liste d'attente longue comme le bras et aucun poste non pourvu alors pourquoi il manque des conducteurs ?

Portrait de Vosegus
2/novembre/2022 - 18h32

Si la RATP avait investi correctement elle ne se poserait pas la question.  Au Japon, des métros circulent sans chauffeurs. S'il y a bien un mode de circulation qui peut être "autonome" c'est bien le métro.  Ce sera, peut être un jour,  le cas à Paris. 

Portrait de Wouhpïnaise
2/novembre/2022 - 18h03

En février dernier, Erwann Tison, directeur des études à l'Institut Sapiens, a avancé ces quelques chiffres sur les conducteurs de la RATP (bus et métro) :

1- Le salaire médian à la RATP est de 2 625 € net contre 1 800 € dans le secteur privé.

2- Le temps de travail est de 1235 h/an en moyenne à la RATP contre 1607 h/an dans le privé.

3- L’âge moyen de départ en retraite se fait à 55,7 ans à la RATP contre 63 ans dans le privé.

4- La pension retraite moyenne brute d’un agent de la RATP est de 2 357 € contre 1 410 € dans le privé.

Il n'y a pas trop de quoi se plaindre non plus.

Portrait de piwit
2/novembre/2022 - 17h40 - depuis l'application mobile
LISCO a écrit :

il n'y a pas si longtemps, lors de la grève du métro, je lisais dans les commentaires (nombreux) que les agents de la RATP étaient des trop payés .... Si c'est le cas pourquoi il y a pénurie de chauffeurs, comme a la SNCF d'ailleurs.

@LISCO À cause des arrêts-maladies bidons (dits «de complaisance»)… En ce qui concerne les bus sur Paris, par exemple, il y a actuellement 130 chauffeurs sous le coup de procédures disciplinaires en raison d’arrêts-maladie abusifs… La région a décidé de siffler la fin de la récré à la RATP, du coup il y a une carence au niveau du personnel… Le phénomêne est très certainement semblable dans le métro (Le Parisien)

Portrait de LISCO
2/novembre/2022 - 17h01

il n'y a pas si longtemps, lors de la grève du métro, je lisais dans les commentaires (nombreux) que les agents de la RATP étaient des trop payés .... Si c'est le cas pourquoi il y a pénurie de chauffeurs, comme a la SNCF d'ailleurs.

Portrait de Soulejack
2/novembre/2022 - 16h45

on paie et on trouvera des conducteurs.

Portrait de Leon48Leon
2/novembre/2022 - 16h24 - depuis l'application mobile

Ok mais on fait quoi ? On oblige les jeunes à travailler ou on repousse l’âge de la retraite pour que les seniors continuent de bosser ?

Portrait de Leon48Leon
2/novembre/2022 - 16h24 - depuis l'application mobile

Ok mais on fait quoi ? On oblige les jeunes à travailler ou on repousse l’âge de la retraite pour que les seniors continuent de bosser ?