26/10 12:23

Anne-Sophie Lapix bientôt écartée de la présentation du 20h de France 2 à la demande de l’Élysée ? Delphine Ernotte, la présidente de France Télévisions, répond pour la première fois

"Je suis très contente d'avoir Anne-Sophie Lapix au 20 heures" de France 2, a assuré mercredi la présidente de France Télévisions, Delphine Ernotte, après qu'un syndicat a affirmé que la présentatrice pourrait être poussée vers la sortie. "Anne-Sophie Lapix (...) tient un 20 heures qui n'a jamais été aussi haut, on est très content et je suis très contente d'avoir Anne-Sophie Lapix au 20 heures", a déclaré Mme Ernotte, interrogée par la Commission des affaires culturelles de l'Assemblée nationale.

La veille, le SNJ (Syndicat national des journalistes) de France Télévisions avait fait état dans un communiqué de "départs annoncés en coulisses" au 20h00 de France 2, "en particulier celui de la présentatrice de la semaine", Anne-Sophie Lapix. "L'Elysée ne voudrait pas d'elle, comme nous l'avons écrit il y a quelques mois? Certains cadres de l'info seraient maintenant prêts à donner satisfaction au pouvoir", affirme le SNJ, alors qu'Alexandre Kara a remplacé Laurent Guimier comme directeur de l'information de France Télévisions début octobre.

"Je n'ai pas lu le tract en question, j'ai lu un pauvre article pourri de Voici qui arrivait à monter les trois reines de France Télévisions" les unes contre les autres, a poursuivi Mme Ernotte, en citant Anne-Sophie Lapix, Léa Salamé et Caroline Roux. Elle faisait référence à un article du magazine people Voici selon lequel Léa Salamé, désormais aux commandes d'un talk show le samedi soir sur France 2, aurait pris ombrage du succès de Caroline Roux, qui lui a succédé à la présentation de l'émission politique de la chaîne (rebaptisée "L'événement").

"Ces trois femmes formidables de France Télévisions sont un peu égratignées, moi je me demande: +à qui profite le crime?+", a poursuivi la présidente du groupe public, un sourire en coin. Pendant la campagne présidentielle, des voix au sein de la rédaction de France Télévisions avaient dénoncé le fait qu'Emmanuel Macron boudait le groupe public. Depuis, le chef de l'Etat a été le premier invité de "L'événement", dans non pas un mais deux numéros de cette nouvelle émission, le 12 octobre puis ce mercredi.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de abalone
26/octobre/2022 - 22h11

le seul journal qui tient la route est celui de M6 a 19h 45 

les autres  .....

Portrait de li li
26/octobre/2022 - 17h16

Il faut aussi rappeler que Macron ET Lepen avaient refuser Lapix lors du débat du second tour cette année, une journaliste avec des piques assassines tout en sourire, même si elles se fait dégager, elle a un destin à la Élise Lucet

Portrait de KERCLAUDE
26/octobre/2022 - 14h36

Le régime des années 1970 de retour. 

Portrait de Soulejack
26/octobre/2022 - 13h51

peut-être aussi,que l'élysée trouve qu'il y a trop de gauchistes chez france télévisions.il est vrai que la pluralité est un vain mot dans ce groupe.lapix dure avec le pen,molle avec mélenchon.

Portrait de COLIN33
26/octobre/2022 - 13h23 - depuis l'application mobile

Si Macron la fait virer il va pouvoir placer une de ses copines..... il à encore du monde a placer!