04/10 19:17

Le visage grave, Julien Bayou parle dans "C à vous" sur France 5 : "Je viens ici à reculons. La séquence de Sandrine Rousseau est grave et elle est allée trop loin. Je suis élu député et je vais continuer"

C'est la première fois que Julien Bayou parlait à la télévision ce soir sur France 5 en affirmant dès le début : "Je viens ici à reculons". Le 19 septembre, la députée (Europe Ecologie-Les Verts, EELV) de Paris Sandrine Rousseau déclenchait l’« affaire Bayou » en déclarant sur France 5 qu’une tentative de suicide avait été commise par l’ancienne compagne du secrétaire national du parti écologiste, sous-entendant des violences psychologiques de la part de ce dernier. 

Une semaine après avoir démissionné de la direction de son parti, Julien Bayou s’explique ce soir dans "C à vous" sur France 5.

Anne-Elisabeth Lemoine a commencé l'interview en lui repassant un extrait de l'intervention de Sandrine Rousseau. Julien Bayou a alors affirmé :

"Cette séquence est grave. Je pense vraiment que c'est allé trop loin. On m'accuse de faits qui ne sont pas pénalement répréhensible. Je suis innocent de faits dont je ne peux pas me défendre. Moi, je ne veux pas parler de ma vie privée ou de celle de ma compagne. Il y a une tentative de suicide, vous le savez. J'ai moi-même alerté les secours.

Je suis accusé de faits qui ne me sont pas présentés et dont je ne peux me défendre. On ne peut pas être mis ainsi sous surveillance dans son parti comme je l'ai été. Je le savais, mais il n'y a pas d'affaire Bayou.

J'étais dans une situation intenable. C'est pour ça que j'ai démissionné et ma parole engagée le collectif. Je ne pouvais plus parler. Pour moi ce n'est pas du féminisme tout ça. Il n'y  a pas d'affaire Bayou. Sandrine Rousseau est allée trop loin. Je suis élu député et je vais continuer"

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de MICMAH458
5/octobre/2022 - 12h38
wicket a écrit :

N'avez-vous pas encore compris que madame Rousseau veut à tout prix être à la place de Bayou... et veut surtout faire parler d'elle ? Cette femme est dangereuse.

Pour les faits de viols ou autre, il y a la JUSTICE et elle seule doit sévir. 

Bien sûr que cette femme est dangereuse.  Par ailleurs, je vous rassure, j'avais bien compris que rousseau veut la place de monsieur Bayou, et la place de n'importe qui d'autre d'ailleurs, pourvu que cela lui apporte plus de notoriété et de pouvoir.  Je ne suis pas tout à fait idiot, merci de le confirmer.

Portrait de wicket
5/octobre/2022 - 12h18
MICMAH458 a écrit :

Bien d'accord avec vos propos, qui sont la voix de la sagesse.  Mais pensez-vous qu'il y ait une possibilité de discussion (monsieur Bayou a demandé à rencontrer ses accusatrices, en vain) avec ces féministes radicales, intransigeantes, prêtes à tous les actes pour discréditer ceux et celles qui ne pensent pas ou n'agissent pas comme elles. 

Et j'ajoute que rousseau n'avait pas à dévoiler publiquement, à la télé qui plus est, des confidences révélées par une de ses connaissances, et que le fait d'évoquer ne serait-ce qu'une partie de la discussion, comme elle l'a fait en restant très évasive et en n'apportant évidemment aucune preuve, n'est que du ragot, de la délation, de la dénonciation et correspond bien à des propos diffamatoires.

N'avez-vous pas encore compris que madame Rousseau veut à tout prix être à la place de Bayou... et veut surtout faire parler d'elle ? Cette femme est dangereuse.

Pour les faits de viols ou autre, il y a la JUSTICE et elle seule doit sévir. 

Portrait de MICMAH458
5/octobre/2022 - 10h03
Capri a écrit :

S. Rousseau a remporté 49 % des voix à la Primaire ecologiste pour désigner le candidat à l’élection présidentielle de ce parti. Ça s’est joué à 500 voix près… Donc la stratégie ne peut être que de faire en sorte que ses « soutiens » dans le parti aillent la voir en lui disant « il faut que tu te calmes vis à vis de Julien Bayou ». La justice, c’est vraiment quand on a épuisé toutes les autres possibilités de « discussion ».

Bien d'accord avec vos propos, qui sont la voix de la sagesse.  Mais pensez-vous qu'il y ait une possibilité de discussion (monsieur Bayou a demandé à rencontrer ses accusatrices, en vain) avec ces féministes radicales, intransigeantes, prêtes à tous les actes pour discréditer ceux et celles qui ne pensent pas ou n'agissent pas comme elles. 

Et j'ajoute que rousseau n'avait pas à dévoiler publiquement, à la télé qui plus est, des confidences révélées par une de ses connaissances, et que le fait d'évoquer ne serait-ce qu'une partie de la discussion, comme elle l'a fait en restant très évasive et en n'apportant évidemment aucune preuve, n'est que du ragot, de la délation, de la dénonciation et correspond bien à des propos diffamatoires.

Portrait de wicket
5/octobre/2022 - 08h56
Capri a écrit :

S. Rousseau a remporté 49 % des voix à la Primaire ecologiste pour désigner le candidat à l’élection présidentielle de ce parti. Ça s’est joué à 500 voix près… Donc la stratégie ne peut être que de faire en sorte que ses « soutiens » dans le parti aillent la voir en lui disant « il faut que tu te calmes vis à vis de Julien Bayou ». La justice, c’est vraiment quand on a épuisé toutes les autres possibilités de « discussion ».

Je ne sais pas si Rousseau ferait le même score maintenant... Où alors, c'est à désespérer !!! 

Portrait de Capri
5/octobre/2022 - 08h52
MICMAH458 a écrit :

Mais qu'est-ce qu'il attend pour porter plainte pour diffamation, contre ces hystérique de rousseau ?

S. Rousseau a remporté 49 % des voix à la Primaire ecologiste pour désigner le candidat à l’élection présidentielle de ce parti. Ça s’est joué à 500 voix près… Donc la stratégie ne peut être que de faire en sorte que ses « soutiens » dans le parti aillent la voir en lui disant « il faut que tu te calmes vis à vis de Julien Bayou ». La justice, c’est vraiment quand on a épuisé toutes les autres possibilités de « discussion ».

Portrait de MICMAH458
5/octobre/2022 - 08h23

Mais qu'est-ce qu'il attend pour porter plainte pour diffamation, contre ces hystérique de rousseau ?

Portrait de COLIN33
5/octobre/2022 - 08h11 - depuis l'application mobile

je viens d'entendre sur France infos l'avocate de la compagne de Julien Bayou, aussi hystérique que la Rousseau ! Pourquoi les hommes ne se mobilisent pas comme ces femmes ? pendant ce temps Macron se frotte les mains, ces sujets animent la conversation des français, ils en oublient les sujets qui fâchent.....il serait temps de se réveiller !

Portrait de wicket
5/octobre/2022 - 08h06

J'ai l'impression que dans ce parti les hommes sont tétanisés par ces bonnes femmes... Il faut dire qu'entre Obono et Rousseau, il faut arriver à s'exprimer... Il n'était que de voir le reportage d'hier à l'Assemblée.., ils semblaient sans voix... Très très amusant pour un parti qui veut se croire le meilleur...

Quant à Meluche, il est reparti en Amérique du Sud ?? Où il a une extinction de voix ??? Sience radio... smiley

Portrait de Sivom45000
5/octobre/2022 - 07h39 - depuis l'application mobile

Il est co-responsable. Quand elle a commencé à accuser à tort et à travers il fait parti de ceux qui ont laissé faire. A présent le monstre est créé et la machine est en marche elle salira tout ceux qui le méritent... ou qui ne le méritent pas.

Portrait de El Padron
4/octobre/2022 - 22h44 - depuis l'application mobile

Cette Sandrine Rousseau est totalement hystérique et hors de contrôle. Elle nuit aux autres de façons évidentes, elle dessert totalement la cause des femmes, et elle dessert son propre parti. Je ne comprend pas toute cette haine anti-homme et ce « « « féminisme » » »  exacerbé qui produit l’effet contraire. Pauvre France, on va pas aller loin avec des députées pareilles

Portrait de bib
4/octobre/2022 - 21h17

"je viens à reculon" : un adepte du moonwalk ?

Portrait de COLIN33
4/octobre/2022 - 19h31 - depuis l'application mobile

cet homme semble crédible, mais détruit par ces accusations, des erreurs nous en commettons tous, face à ces hystériques comme Rousseau il y a de quoi être sidéré, désarmé, la vérité sera dévoilée par la justice ....