02/10 09:41

Ouragan Ian sur la Floride - Regardez les dernières images des dégâts après le passage de la tempête qui a fait selon un dernier bilan établi par les médias, au moins 70 morts - Vidéo

Le bilan continue de s'alourdir en Floride après le passage de l'ouragan Ian dans cet Etat du sud des Etats-Unis et qui devrait se dissiper au cours de la nuit de dimanche. "Il y a désormais 44 décès attribués à l'ouragan Ian", a indiqué le service de la médecine légale de Floride. La plupart par noyade et dans leur grande majorité des personnes âgées.

Le président Joe Biden et son épouse Jill doivent se rendre mercredi dans cet Etat pour constater les dégâts causés par cet ouragan, selon la Maison Blanche. Ils iront lundi à Porto Rico, dévasté en septembre par l'ouragan Fiona.

Le comté de Lee, lourdement frappé par Ian, a enregistré à lui seul 35 décès, selon son shérif, tandis que les médias américains, dont NBC et CBS, ont recensé plus de 70 décès directement ou indirectement liés à la tempête.

La polémique enflait samedi autour de l'arrivée tardive de l'ordre d'évacuation des plus de 600.000 habitants de ce comté, qui compte la moitié des victimes confirmées.

L'ordre aurait ainsi été donné mardi matin, alors que les comtés avoisinant ont demandé à leurs habitants d'évacuer dès lundi, affirme le New York Times. Assis à l'ombre d'une maison déserte de Matlacha, Chip Farrar s'exaspère. "Personne ne nous dit quoi faire. Personne ne nous dit où aller", dit-il à l'AFP.

"Les ordres d'évacuation sont arrivés très tard", assure cet homme de 43 ans. "Mais la plupart des gens qui sont encore là ne seraient pas partis de toute façon. C'est un endroit très ouvrier. Et la plupart des gens n'ont nulle part où aller, c'est le plus gros problème", ajoute-t-il.

Parallèlement, les recherches se poursuivaient pour retrouver seize passagers d'un bateau de migrants qui a chaviré en raison du mauvais temps mercredi près de l'archipel des Keys. Les gardes-côtes ont annoncé avoir retrouvé deux personnes de cette embarcation décédées dans l'eau, neuf autres ayant été secourues soit au large, soit après avoir nagé jusqu'au rivage.

Après avoir ravagé la Floride, Ian s'est dirigé vers la Caroline du Sud, où il a touché terre vendredi après-midi près de Georgetown en tant qu'ouragan de catégorie 1, accompagné de vents soufflant jusqu'à 140 km/h, selon le Centre national des ouragans (NHC) basé à Miami.

Plus de 900.000 foyers et commerces étaient privés d'électricité en Floride samedi soir. Samedi après-midi, Ian charriait des vents allant jusqu'à 35 km/h avec toujours de "fortes pluies" sur le massif des Appalaches dans le sud-est des Etats-Unis, a indiqué le NHC dans son dernier bulletin.

Malgré son affaiblissement attendu, les autorités de plusieurs Etats appelaient tout de même la population à la prudence en raison des fortes précipitations attendues. Plus de 500.000 foyers et commerces étaient privés de courant samedi à la mi-journée en Caroline du Nord, en Caroline du Sud et en Virginie, selon le site spécialisé poweroutage.us.

La Floride comptait elle toujours près de 1,2 million de foyers et commerces sans électricité.

Ailleurs sur le web

Vos réactions