16/09/2022 16:46

Hommage à Elizabeth II: Le pape François n'assistera pas aux funérailles de la reine organisées lundi à Londres, annonce le Vatican

16h45: Le nouveau roi vient de quitter le château de Cardiff, après s'être entretenu avec le Premier ministre gallois. Après avoir rendu visite à des associations locales, il va repartir à Londres. A 20h30, les enfants d'Elizabeth II veilleront une dernière fois sur son cercueil à Westminster Hall.

15h18: Emmanuel Macron se rendra au Royaume-Uni dimanche soir pour les funérailles d'Elizabeth II. Il confie: "Je me rendrai dimanche soir avec mon épouse à l'invitation du roi Charles. Evidemment nous serons aux funérailles de la reine le lendemain. Ce sera un moment de recueillement et d'émotion aux côtés du peuple britannique".
Et d'annoncer avoir eu "l'occasion d'inviter, mais les choses se feront en leur temps, le roi Charles à venir en France, quand cela sera approprié pour lui".

15h02: Charles III vient de quitter le Parlement sous les acclamations. Il rejoint désormais le château de Cardiff

13h34: Le point sur ce que l'on sait ce midi

Charles III s'est rendu vendredi au Pays de Galles, dernière étape de sa tournée de nouveau roi au Royaume-Uni, à trois jours des funérailles nationales de sa mère Elizabeth II où sont attendus des centaines de dirigeants du monde entier. Face à l'immense affluence, l'accès à la file d'attente pour voir le cercueil de la monarque à Westminster a été suspendu vendredi matin pendant "au moins pendant six heures", a annoncé le gouvernement. Le temps d'attente était monté à 14 heures.

Près d'une semaine après avoir été proclamé roi, Charles III poursuit sa longue série d'engagements officiels, et achève à Cardiff une tournée dans les quatre nations constitutives du Royaume-Uni (Angleterre, Ecosse, Irlande du Nord et Pays de Galles), où il a participé avec la reine consort Camilla à un service religieux, avant une réception prévue avec des représentants politiques locaux.

Hasard du calendrier, le 16 septembre est aussi le jour où le Pays de Galles célèbre le "prince rebelle" Owain Glyndwr, dernier prince de Galles effectivement Gallois, qui en 1400 s'était soulevé contre le roi d'Angleterre. Le nouveau roi, qui fut lui-même prince de Galles de l'âge de 9 ans à la semaine dernière, n'arrive d'ailleurs pas en terrain conquis.

Une pétition protestant contre la transmission du titre - pour certains un symbole d'oppression anglaise - au nouvel héritier du trône William plutôt qu'à un Gallois a recueilli plus de 27.000 signatures. Une manifestation anti-monarchie est prévue devant le château de Cardiff. Le Premier ministre du Pays de Galles Mark Drakeford a estimé sur la BBC que "ce n'est pas la semaine pour que ce débat refasse surface", même si les gens "ont le droit de manifester".

 

12h59: Le pape François ne se rendra pas aux funérailles de la reine Elizabeth II, qui auront lieu lundi à l'abbaye de Westminster à Londres, a annoncé le Vatican. Le ministre des Affaires étrangères du Vatican, Mgr Paul Gallagher, représentera le pape François lors de ces funérailles, a indiqué le Vatican dans un communiqué.

11h15: L'accès à la file d'attente pour voir le cercueil d'Elizabeth II a été suspendu vendredi en raison de la forte affluence, a indiqué le gouvernement. Un accès a été suspendu "pour au moins six heures" a-t-il précisé. Le temps d'attente avant cette suspension était monté à 14 heures et la file d'attente serpentant dans le centre de Londres faisait plus de 8 kilomètres.

11h00: Comme à Edimbourg en début de semaine, des dizaines de milliers de personnes se sont déjà recueillies, après parfois plus de huit heures de queue à travers Londres, devant le cercueil de chêne et de plomb, drapé de l'étendard royal sur lequel repose la scintillante couronne impériale. Le public pourra défiler jusqu'au petit matin lundi. Puis ce sera la fin du dernier voyage d'Elizabeth II, qui aura parcouru toute sa vie la planète dans ses tenues vives et armée d'un humour pince-sans-rire.

Son cercueil sera emmené à l'abbaye de Westminster pour des funérailles d'Etat, les premières depuis la mort de Winston Churchill en 1965, devant 2.000 invités, chefs d'Etat étrangers, gotha mondain mondial, anonymes décorés pour leur engagement associatif. Après une dernière procession, elle sera inhumée dans la chapelle Saint-Georges de son bien-aimé château de Windsor, auprès de son père George VI et de son époux Philip.

10h47: Après avoir marché en ligne, derrière le cercueil d'Elizabeth II mercredi à travers le centre de Londres, ses quatre enfants se réuniront de nouveau dans leur deuil vendredi soir. Charles, Anne, Andrew et Edward observeront une "veillée des princes" autour du cercueil de leur mère, exposé au public depuis mercredi soir au palais de Westminster. Pour l'occasion, Andrew, pourtant privé de titres militaires, a été autorisé à porter l'uniforme. Plus d'une semaine après la mort d'Elizabeth II, l'émotion reste considérable.

10h43: Charles III achève vendredi au Pays de Galles sa tournée de nouveau souverain à travers le Royaume-Uni, à trois jours des funérailles grandioses de sa mère Elizabeth II, symbole de stabilité et d'unité pour les Britanniques pendant plus de 70 ans. L'heure des derniers adieux approchent. Lundi, d'abord dans le cadre impressionnant de l'abbaye de Westminster, puis dans l'intimité familiale de la chapelle Saint-Georges de Windsor, une page de l'Histoire britannique se tournera.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de lucieat
16/septembre/2022 - 14h28

La papauté a la rancune tenace !!! depuis Henry VIII , elle ne digère pas le schisme

Portrait de COLIN33
16/septembre/2022 - 13h32 - depuis l'application mobile

Regrettable !