03/09 08:02

L'agresseur du maire de Châteauneuf-sur-Cher ne fera pas de prison : Il a été condamné à du sursis probatoire, 105 heures de travail d'intérêt général et une obligation de soins

Le maire de Châteauneuf-sur-Cher (Cher), William Pelletier, a été victime d'une agression mercredi 31 août, en fin d'après-midi. Son agresseur, un jeune homme de 19 ans, avait été interpellé rapidement et a été jugé ce vendredi, sous le régime de la comparution immédiate. Condamné à quatre mois de prison avec sursis probatoire, il a également écopé de 105 heures de travail d'intérêt général et d'une obligation de soins, a précisé le parquet de Bourges. L'agresseur devra également indemniser la victime.

Le premier édile était assis au volant de son véhicule, qui était stationné sur le parking de la mairie, quand un homme a surgi. «Il est arrivé et m'a dit «Tu me reconnais ?» Puis il m'a tabassé alors que j'étais toujours assis dans ma voiture. Mes lunettes ont valsé, je saignais de partout», témoigne-t-il dans les colonnes du Berry Républicain.

Suite à cette agression, un homme de 19 ans, habitant de la commune, avait été interpellé par les forces de l'ordre et placé en garde à vue. Selon le parquet de Bourges, l'homme a reconnu les faits et aurait donné «des explications en lien avec une affaire antérieure» avec le maire, remontant à plusieurs mois.

William Pelletier indique quant à lui avoir «été appelé parce que des jeunes mettaient le bazar dans la commune». Parmi eux figurait l'agresseur du premier édile. «Je leur ai dit de partir et de ramasser leurs poubelles et ordures», poursuit-il.

Une intervention qui avait causé une plainte du jeune homme, accusant le maire de l'avoir frappé, ce que ce dernier dément. «Cela fait vingt-sept ans que je suis élu maire et cela ne m'était jamais arrivé. Je connais tout le monde, j'étais loin d'imaginer qu'un jour je me ferais tabasser», s'émeut William Pelletier.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de LISCO
3/septembre/2022 - 15h57

le rappeur qui a battu son chien a pris plus cher..... comme quoi la justice a parfois des décisions pour le moins curieuses....

Portrait de Wouhpïnaise
3/septembre/2022 - 10h19
L ’€CUME DES CHOSES a écrit :

un maire représentant de l'état ?

Oui. "Le Maire est le représentant de l’État. Il fait fonction d'officier d’État Civil et officier de police judiciaire".

Portrait de serguei
3/septembre/2022 - 09h38

Une justice impitoyable et d'une sévérité exemplaire !... 

Portrait de christ59200
3/septembre/2022 - 09h19

Quelle punition exemplaire... Il va passer 105 h à faire semblant de travailler et même peut être saboter le boulot. Et il recommencera. Soutien au maire de la ville.

Portrait de phfr
3/septembre/2022 - 09h07

Merci bravo "la justice"

Portrait de MICMAH458
3/septembre/2022 - 09h00

Je ne sais plus quel est le politique qui avait déclaré (un effet d'annonce de plus, d'ailleurs, comme ils savent tous le faire), qu'agresser un flic, un pompier, un élu du peuple, était inqualifiable, impardonnable, et que les sanctions seraient dorénavant très sévères et exemplaires. 

Il faut croire que le juge n'était pas en France au moment de cette déclaration et que personne ne l'en a informé à son retour, vu la légèreté de la peine infligée. Mais ces vrai que ces "jeunes" ne doivent surtout pas faire de prison, la société (finalement, c'est de notre faute), risquerait de les plonger encore un peu plus dans la délinquance.

Portrait de COLIN33
3/septembre/2022 - 08h21 - depuis l'application mobile

Il n'a plus qu'à recommencer quand ça lui chantera ......

Portrait de KERCLAUDE
3/septembre/2022 - 08h18

Quelle condamnation pour avoir  frappé un représentant de l'état? 

Portrait de Sivom45000
3/septembre/2022 - 08h16 - depuis l'application mobile

Estimons-nous heureux qu'il y ait eu une condamnation