06/08 11:02

Les propos de Jean-Luc Mélenchon sur la "provocation" des États-Unis à Taïwan ont suscité une série de critiques à gauche, ouvrant une brèche au sein de la Nouvelle union populaire

La sortie de Jean-Luc Mélenchon sur la « provocation » des États-Unis à Taïwan a suscité une série de critiques à gauche, ouvrant une brèche au sein de la Nouvelle union populaire née à l’occasion des élections législatives. Le chef de LFI et candidat malheureux à la présidentielle a qualifié jeudi de « provocation » la visite de la présidente de la Chambre des représentants américaine, Nancy Pelosi, qui avait suscité une vive réaction de Pékin.

Le leader de La France insoumise affirmait par ailleurs qu’il « n’y a qu’une seule Chine » et que « Taïwan est une composante à part entière de la Chine », reprenant un vocable défendu par le régime de Pékin mais refusé par les autorités de Taipei. « Les Chinois règleront le problème entre eux. Il n’y a pas d’autre issue raisonnable possible », avait enfoncé M. Mélenchon, qui accuse les États-Unis de vouloir « ouvrir un nouveau front ».

Jeudi soir, l’ambassade de Chine en France avait remercié dans un tweet Jean-Luc Mélenchon « pour son soutien constant à la politique d’une seule Chine ». Vendredi, sur BFMTV, Julien Bayou, secrétaire national d’Europe Écologie-Les Verts (EELV), parti allié de LFI au sein de la Nupes, a dénoncé « une vision assez datée » et « un vrai cynisme en matière de géopolitique » de la part de M. Mélenchon.

« Finalement, tout ce qui est hostile aux États-Unis est bien, par principe. Cette vieille idée que les ennemis de mes ennemis sont mes amis... Mais je trouve que c’est absolument daté », a-t-il développé.

« Le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, ce serait moins grave quand c’est la Chine que ça peut froisser. Ça, ça n’est pas entendable », a insisté le député de Paris, pour qui « il n’y a pas de leçons qui ont été retenues de la crise, la guerre de la Russie à l’égard de l’Ukraine » de la part du leader Insoumis, à l’image des vifs désaccords entre Insoumis et écologistes qui s’étaient étalés lors de la campagne présidentielle.

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Bob28
7/août/2022 - 09h38

Je n'aime pas Mélenchon, mais il faut reconnaître que pour le coup, la présence de Pelosi était uniquement de la provocation.

Après on a le droit de souhaiter une guerre généralisée et être favorable à cette provocation. L'idéal serait de comprendre les intérêts en jeu.

Et clairement, la situation des taïwanais ne fait pas parti des intérêts en jeu, ils ne sont qu'une façade.

Portrait de L’€cume des Choses.
7/août/2022 - 08h37

mais quel bouffon cet individu

Portrait de COLIN33
6/août/2022 - 15h45 - depuis l'application mobile

Il ne s'occupe plus du Vénézuela ?

Portrait de Solcarlus
6/août/2022 - 12h23
garlaban a écrit :

Mélenchon est cohérent avec lui-même, puisqu'il a toujours soutenu l'invasion du Tibet par les chinois et s'est toujours moqué du Dalaï Lama "avec sa compassion béate et son chapeau pointu ridicule".

Qui peut lui donner tort à propos du lama ?

Portrait de garlaban
6/août/2022 - 11h57

Mélenchon est cohérent avec lui-même, puisqu'il a toujours soutenu l'invasion du Tibet par les chinois et s'est toujours moqué du Dalaï Lama "avec sa compassion béate et son chapeau pointu ridicule".

Portrait de Julien Ampiot
6/août/2022 - 11h56

ca serait bien qu'il arrête la Politique et qu'il reparte dans l'anonymat ce vieux cinglé. 

Portrait de Solcarlus
6/août/2022 - 11h55
- Hugo Drax - a écrit :

Melenchon est une taupe du système.  Sinon il fustigerait la Chine de dévoyer le communisme.

Il ne fait que phagocyter, saboter et disqualifier les idées sociales méthodiquement, avec de l'islamo-gauchisme, du progressisme fou, de l'antisémitisme et une personnalité imbuvable.

Un escroc qui travaille objectivement dans l'intérêt des ultras-riches,  des fonds d'investissement et de Macron qu'il a contribué activement à faire réélire.

Tu as oublié d'ajouter qu'il était franc-maçon.

Portrait de Volia
6/août/2022 - 11h35

Surtout quand Méluche parle de la "libératon de la Chine" par les communistes en oubliant les millions de morts qu'ils ont causé !

L'antiaméricanisme français dans toute son horreur !

Portrait de kennynos
6/août/2022 - 11h17

Pourtant pour une fois il a raison le dhimmi en chef.

Les américains viennent partout dans le monde mettre des braises sur des poudrières à haut risque et ils se tirent après avoir déclenché le conflit.

La dinde de pelosi n'avait pas besoin de jouer avec les nerfs des chinois surtout en ce moment avec la guerre en ukraine, il y a déja assez de tensions dans le monde. Mais NON, il fallait qu'elle choisisse pile ce moment là....

Portrait de - Hugo Drax -
6/août/2022 - 11h14

Melenchon est une taupe du système.  Sinon il fustigerait la Chine de dévoyer le communisme.

Il ne fait que phagocyter, saboter et disqualifier les idées sociales méthodiquement, avec de l'islamo-gauchisme, du progressisme fou, de l'antisémitisme et une personnalité imbuvable.

Un escroc qui travaille objectivement dans l'intérêt des ultras-riches,  des fonds d'investissement et de Macron qu'il a contribué activement à faire réélire.