02/06 06:56

Nouvelle fusillade cette nuit aux USA : Au moins quatre personnes ont été tuées dans un hôpital à Tulsa dans l'Oklahoma par un homme armé d'un fusil et d'un pistolet - Le tireur est également décédé - Vidéo

Au moins quatre personnes ont été tuées cette nuit lors d'une tuerie dans le bâtiment d'un hôpital à Tulsa dans l'Oklahoma , a annoncé la police locale qui indique que le suspect est également mort. «Nous avons désormais cinq morts, le tireur inclus» lors d'une fusillade sur le site de l'hôpital St Francis, a annoncé la police de Tulsa sur Twitter, quelques heures après que la ville d'Uvalde au Texas eut enterré les morts d'un autre massacre survenu il y a à peine une semaine et ayant fait 21 victimes, dont 19 enfants.

Les autorités de la deuxième plus grande ville de l'Oklahoma sont intervenues à 16 heures 56 (21H56 GMT) et se sont dirigées vers le deuxième étage d'un bâtiment où des coups de feu retentissaient, a précisé le chef adjoint de la police Eric Dalgleish lors d'une conférence de presse.

Le tireur était armé d'un fusil et d'un pistolet et semble s'être suicidé sur place, selon la même source.

Le suspect, qui n'a pas encore été identifié par les autorités, est un homme noir âgé d'entre 35 à 40, d'après Eric Dalgleish. «J'ai vu les hélicoptères et j'ai entendu toutes sortes de bruits», a raconté à l'AFP Elizabeth Buchner, 43 ans, qui réside dans une maison juste derrière le bâtiment où a eu lieu la tuerie.

«J'étais là-bas un peu plus tôt dans la journée», a ajouté cette assistante juridique, qui s'est dite soulagée par la rapidité et l'efficacité de l'intervention de la police. «Il n'y a pas eu d'hésitation.

La réponse (policière) a été rapide et forte», a souligné Elizabeth Buchner, alors qu'à Uvalde le délai d'intervention des forces de l'ordre, jugé trop long, fait l'objet d'une enquête et de nombreuses critiques.

Le président américain Joe Biden a été tenu au courant de la fusillade, a annoncé la Maison Blanche, qui dit suivre la situation de près et proposer aux autorités locales l'assistance dont ils auraient besoin.

Cette fusillade intervient à peine plus d'une semaine après un massacre dans une école à Uvalde, au Texas, lors duquel un homme de 18 ans a tué 19 enfants et deux enseignantes.

Aux États-Unis, les fusillades dans des lieux publics sont un fléau récurrent que les gouvernements successifs ont jusqu'à présent été impuissants à endiguer.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Elyn Otrude
2/juin/2022 - 14h24
Tina11 a écrit :

Comme il est noir on ne pourra pas faire le coup du suprématiste. 

J'imagine que c'est la seule information qui vous préoccupait dans l'article ? 

Portrait de Elyn Otrude
2/juin/2022 - 13h32
Assier de Pompignan a écrit :

Ce pays est-il musulman?

Je pensais qu'il n'y avait qu'eux qui étaient violents ?

Il ne serait pas étonnant que l'on vous réponde ici, que c'est un pays fortement peuplé de noirs (tout ce qui n'est pas blanc dans le sens nord-américain du terme). D'où la violence !

Portrait de jarod.26
2/juin/2022 - 08h39

la routine aux usa

Portrait de strass6756
2/juin/2022 - 07h43

Proposition de Trump: même causes même effets, après les écoles, barricader les hôpitaux, armer les médecins.

Et sinon, encore un fois, le tireur n'a pas été arrêter par un bon citoyen, américain armé. Comme toujours en fait...