20/05 15:16

Paris Habitat demande au député socialiste Jérôme Lambert de rendre le logement social d'une surface de 95 m2 qu'il occupe depuis 25 ans, pour un loyer mensuel de 971 euros

Paris Habitat a demandé au député socialiste sortant Jérôme Lambert de rendre le logement social qu'il occupe depuis 25 ans, pour un loyer mensuel de 971 euros, a annoncé le président du bailleur social Eric Pliez sur Twitter. "Informé de la situation du député Jérôme Lambert, Paris Habitat a demandé aussitôt à celui-ci de restituer son logement", écrit Eric Pliez, le maire du 20e arrondissement de Paris.

"Le logement social doit être réservé à celles et ceux qui en ont réellement besoin. Nous y veillerons à Paris Habitat avec un renfort des contrôles", a-t-il poursuivi.

Mediapart avait révélé jeudi que le député de Charente Jérôme Lambert, qui n'a pas été investi par la Nouvelle union populaire écologique et sociale (Nupes) et qui se présente en candidat dissident, vivait dans un logement à loyer intermédiaire (PLI) du parc social de Paris Habitat, d'une surface de 95 m2 pour 971 euros par mois (hors charges), loin du prix d'un logement dans le marché privé, estimé autour de 2.300 euros.

Selon le site de l'Assemblée nationale, l'indemnité d'un parlementaire s'élève à 5 679 euros net par mois.

Interrogé par l'AFP jeudi soir, Jérôme Lambert a souligné qu'"il n'y a rien de caché, tout est clair depuis le début. Le fait qu'un député loge dans un logement intermédiaire n'est pas une nouveauté. Ce n'est pas un HLM".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de bergil
20/mai/2022 - 18h12
Nono75 a écrit :

C'est écrit dans l'article : logement à loyer intermédiaire (PLI). Le loyer "normal" pour un 95 m2 étant à 2 300 € par mois...

À sa décharge,  « Il y a 25 ans, j’ai eu ce cinq pièces (nous étions alors une famille de cinq) pour le prix du marché, 900 euros. Les augmentations de bail étaient indexées sur l’indice du coût de la construction, soit environ 1 % par an. Aujourd’hui, ce n’est plus le prix du marché », a-t-il reconnu.

Sous réserve de savoir s'il a ou non eu un "surloyer" suite à la déclaration de ses revenus, cela pourrait ne donc pas être illégal mais en revanche totalement immoral d'autant plus qu'il est propriétaire d'une maison en Charente.

Autrement dit son loyer a augmenté de 71 € en 25 ans ! il a une drôle de veine 

Portrait de Nono75
20/mai/2022 - 15h54
Pierrot1995 a écrit :

Logement social à 1000€ par mois ?

C'est écrit dans l'article : logement à loyer intermédiaire (PLI). Le loyer "normal" pour un 95 m2 étant à 2 300 € par mois...

À sa décharge,  « Il y a 25 ans, j’ai eu ce cinq pièces (nous étions alors une famille de cinq) pour le prix du marché, 900 euros. Les augmentations de bail étaient indexées sur l’indice du coût de la construction, soit environ 1 % par an. Aujourd’hui, ce n’est plus le prix du marché », a-t-il reconnu.

Sous réserve de savoir s'il a ou non eu un "surloyer" suite à la déclaration de ses revenus, cela pourrait ne donc pas être illégal mais en revanche totalement immoral d'autant plus qu'il est propriétaire d'une maison en Charente.

Portrait de Pierrot1995
20/mai/2022 - 15h26

Logement social à 1000€ par mois ?