10/05 07:16

Le pape François a reporté sa visite au Liban, initialement prévue en juin, pour des raisons de santé, a annoncé le ministre libanais du Tourisme

Le pape François a reporté sa visite au Liban, initialement prévue en juin, pour des raisons de santé, a annoncé  le ministre libanais du Tourisme Walid Nassar. "Le Liban a reçu une lettre du Vatican l'informant officiellement de la décision de reporter la visite du pape prévue au Liban", a déclaré M. Nassar dans un communiqué diffusé par l'Agence nationale d'information (ANI). Les "visites à l'étranger (...) ont été reportées pour des raisons de santé", a-t-il précisé.

La présidence libanaise avait annoncé en avril avoir été informée d'une visite du pape en juin au Liban, mais le Vatican n'avait pas confirmé ce déplacement.

De son côté, la salle de presse du Saint-Siège a confirmé que "ce projet de voyage ne s'était pas concrétisé", sans en indiquer la raison, tout en précisant que le pape avait toujours "la ferme intention" de se rendre au Liban à une date ultérieure. Par ailleurs, la visite du Saint-Père en République démocratique du Congo (RDC) et au Soudan du Sud, prévue du 2 au 7 juillet, est, elle, maintenue, a assuré à l'AFP une source vaticane.

François avait également exprimé en avril son désir de se rendre au Canada fin juillet afin d'exprimer sa "proximité" avec les peuples autochtones, dans le cadre du drame des pensionnats. Âgé de 85 ans, le pape, qui souffre de douleurs au genou, a été vu pour la première fois en fauteuil roulant lors d'un événement public la semaine dernière.

Le souverain pontife souffre aussi de douleurs à la hanche qui le font boiter et a subi en juillet 2021 une délicate opération au colon.

La visite du pape au Liban aurait été la troisième d'un souverain pontife en fonction depuis la fin de la guerre civile en 1990. Le Liban, qui abrite l'une des plus grandes communautés chrétiennes du Moyen-Orient, est englué dans une crise économique et sociale sans précédent depuis 2019, avec plus de 80 % de la population vivant désormais sous le seuil de pauvreté de l'ONU. François a multiplié ces derniers mois les messages de soutien au Liban et a manifesté son intention de s'y rendre à plusieurs reprises.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de MS54840
10/mai/2022 - 09h06

LIBAN, plus personne ne parle de ces mafieux qui dirigent le pays et laissant les pauvres se débrouiller et protège des escrocs Carlos Gohn....