09/05 10:46

Défilé à Moscou - Vladimir Poutine ne déclare pas la guerre à l'Ukraine et affirme: "Les pays de l'OTAN veulent annexer nos terres et c'est une menace pour notre pays"

10h45: Le point sur ce qu'il faut retenir du discours du président russe Vladimir Poutine

Le président russe Vladimir Poutine a proclamé lundi que son armée combattait en Ukraine pour défendre « la patrie », face à la « menace inacceptable » que représente son voisin soutenu par l’Occident. Il a ensuite souligné que tout devait être fait pour éviter que « l’horreur d’une nouvelle guerre globale ne se répète », dans un bref discours suivi de la traditionnelle parade militaire du 9 mai sur la place Rouge qui marque la victoire soviétique sur les Nazis en 1945. « Je m’adresse à nos forces armées: vous vous battez pour la patrie, pour son avenir », a-t-il dit face aux milliers de soldats participant au défilé.

Revenant sur sa décision de lancer ses forces en Ukraine le 24 février, il a répété que les autorités ukrainiennes préparaient une attaque contre des séparatistes prorusses dans l’est du pays, voulaient se doter de la bombe atomique et étaient soutenus par l’Otan, menace existentielle pour la Russie. « Une menace absolument inacceptable se constituait, directement à nos frontières », a-t-il affirmé, accusant encore une fois son voisin de néonazisme et qualifiant son offensive de « riposte préventive » et de « seule bonne décision ».

Deux mois et demi après avoir lancé ses forces contre son voisin, les combats se concentrent dans l’Est, la Russie ayant dû revoir à la baisse son ambition de prendre le pays et Kiev, sa capitale, face à la résistance acharnée des Ukrainiens, armés par les Occidentaux. Depuis l’arrivée au pouvoir de Vladimir Poutine en 2000, la traditionnelle parade du 9 mai célèbre autant la victoire soviétique sur l’Allemagne nazie que la puissance russe retrouvée après l’humiliation de la chute de l’URSS.

Le président russe s’efforce aussi de placer le conflit en Ukraine dans la droite ligne de 1945, qualifiant l’adversaire de néonazi. M. Poutine a mis aussi le 9 mai au coeur du patriotisme russe, alors que l’URSS a perdu jusqu’à 27 millions de ses citoyens dans la guerre.

Face à ce bilan terrible, le président russe a souligné lundi que le devoir de la Russie était d’éviter une nouvelle guerre mondiale, alors que beaucoup craignent que le conflit en Ukraine dégénère. « Notre dette est de garder la mémoire de ceux qui ont écrasé le nazisme (...) et de faire tout pour que l’horreur d’une guerre globale ne se répète pas », a-t-il dit.

10h08: Le défilé aérien prévu à Moscou a été annulé en raison des conditions météorologiques, a annoncé le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

10h06: Accompagné de ses gardes du corps, le président russe Vladimir Poutine quitte la tribune officielle

 

 

09h59: Le défilé miliaire continue à Moscou, quelques minutes après le discours du président russe Vladimir Poutine

.

 

 

09h26: Dans son discours, Vladimir Poutine n'a pas déclaré la guerre à l'Ukraine comme l'annonçaient certaines sources qui pensaient que le Président russe profiterait de l'occasion pour le faire de façon officielle.

09h15: Vladimir Poutine prend la parole : "Le 9 mai 1945 marque à tout jamais le triomphe de notre peuple uni, marque cet exploit sans faille au front et à l'arrière. Le jour de la victoire est cher à tout à chacun en Russie. Il n'y a pas une famille qui a été épargnée par la guerre. L'Otan se rapprochait de nos territoires. Ainsi, petite à petit, la menace inadmissible pour nous planait au-dessus de nos frontières. Les pays de l OTAN ne nous ont pas écouté et veulent annexer nos terres et c'est une menace pour notre pays. La Russie a du répliquer car c'était la seule solution possible pour un pays souverain et indépendant.

Nous nous battons pour qu'il n'y ait plus jamais de nazis. Vous vous battez pour la patrie, pour son futur, son avenir. Nous n'allons jamais renoncer à l'amour de la patrie, à nos valeurs, aux traditions de nos ancêtres.

.

9h11: Sergueï Choïgou, le ministre de la Défense de la Fédération de Russie, et très proche de Vladimir Poutine, fait son entrée dans le défilé et salue les troupes en voiture.

09h00: Le coup d'envoi du défilé est donné à Moscou

08h13: Ces dernières années, le président Vladimir Poutine a utilisé ce défilé pour exhiber la puissance de son armée, dévoilant parfois de nouvelles armes ultramodernes. Et cette édition ne devrait pas déroger à la règle. A la répétition, des parachutistes ayant participé à l'offensive en Ukraine ont défilé sur des blindés, et devraient donc être présents lors de la parade lundi, a noté l'agence d'Etat TASS.

07h01: Selon le ministère russe de la Défense, l'«avion de l'Apocalypse», un Iliouchine Il-80 spécialement conçu pour permettre au président russe de continuer à piloter le pays depuis les airs en cas de guerre nucléaire, survolera la place Rouge. Plusieurs armes pouvant tirer des missiles nucléaires, comme le système balistique intercontinental Iars RS-24 et le système Iskander, de plus courte portée, défileront également.

06h28: Moscou exhibe aujourd'hui son armée pour célébrer la victoire sur l’Allemagne nazie en 1945, une démonstration de force afin de galvaniser ses troupes à la peine en Ukraine. Le président russe Vladimir Poutine, qui doit prononcer un discours très attendu, aura l'occasion d'envoyer de nouveaux avertissements après avoir plusieurs fois brandi la menace nucléaire.

Selon le ministère russe de la Défense, l'"avion de l'Apocalypse", un Iliouchine Il-80 conçu pour permettre au président russe de continuer à piloter le pays depuis les airs en cas de guerre nucléaire, survolera la place Rouge, et plusieurs armes pouvant tirer des missiles nucléaires défileront également.

Des parachutistes ayant participé à l'offensive en Ukraine devraient également être présents, selon l'agence d'Etat TASS. Vladmir Poutine a multiplié dimanche les comparaisons entre la Deuxième Guerre mondiale et le conflit en Ukraine dans ses voeux du 8 mai, assurant notamment que "comme en 1945, la victoire sera à nous".

L’état des sanctions en #Russie : Burger King, Marks and Spencer, Hugo Boss, UNIQLO, Samsung, Sony, KFC sont ouverts dans cet immense centre commercial de #Moscou. Seuls Adidas, Zara ou Sephora sont fermés. Donc des boîtes /US/Asie ouvertes qd seules des européennes ferment pic.twitter.com/9Yuz6Uc34E

— Erik Tegnér (@tegnererik) May 8, 2022

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de PhilRAI
10/mai/2022 - 23h32
Vive la France a écrit :

Ce ne sont pas les membres fondateurs, recommence !

En voici un pour commencer....

Pierre Bousquet, secrétaire général du Parti de l’unité française et ancien de la division SS Charlemagne. Trouvant le Front national trop modéré, il partira en1981 pour fonder le Parti nationaliste français ;

 

Tiens, un autre:

Léon Gaultier, professeur d’histoire, ancien membre de la Waffen-SS, membre fondateur du conseil national du Front national, sans avoir de responsabilité particulière.

Et vous pensez vraiment que les dizaines d'anciens résistants du FN ne connaissaient pas la réalité sur ces gens ? Certainement bien mieux que vous ! Alors pourquoi raconter n'importe quoi des dizaines d'années après alors que c'est maintenant en Ukraine que des vrais nazis sévissent avec l'approbation de tous les donneurs de leçons !

Portrait de PhilRAI
10/mai/2022 - 00h03
Vive la France a écrit :

Moi aussi je suis patient, j'attend toujours que tu nous communiques la liste des fondateurs du RN (avec leur pédigrée), je pense devoir attendre 8 ans... 

Pas de problème, des gens de l'époque qui savaient de quoi il était vraiment question, pas comme les guignols dans votre genre qui disent n'importe quoi 77 ans après la fin de la guerre : 

Maître Jean-Baptiste BIAGGI (Paris), avocat (smiley, ancien député de Paris, ancien conseiller régional de Corse, ancien maire de Cagnano (Corse), officier de la Légion d'honneur, Croix de Guerre 1939-1945, médaille de la Résistance.

Mlle Rolande BIRGY (Haute-Savoie), ancienne de la JOC (192smiley, membre du Sillon catholique (193smiley, de la CFTC (1929) et du MRP (1945), résistante (Réseau Valette d'Osia), croix du Combattant volontaire de la résistance, Yad-Waschem (titre de "Juste" décerné par l'Etat d'Israël, en 1984), membre de SOS Tout Petits.

Jean-Charles BLOCH, Croix de Guerre, Président du comité des Français Juifs.

M. Roger BLOCH (Var), commerçant (ER), Croix du combattant 1939-1945, médaille des opérations de sécurité en Algérie, Reconnaissance de la Nation pour faits exceptionnels, ancien conseiller municipal de Toulon.

Nicole de BOISGUILBERT, médaille de la Résistance.

M. Claude BRABANT (Cher), ancien combattant, réfractaire au STO, évadé de France (1943), agriculteur-éleveur, maire (smiley d'Annoix (30 ans), père de 7 enfants, chevalier du Mérite agricole.

M. Jean-Louis de CAMARET (Vaucluse), Médaille militaire, Croix de Guerre 39-45 avec citations, Croix du Combattant volontaire de la Résistance, ancien membre des réseaux de la France combattante et des FFI, médaille d'argent de la Ville de Paris.

M. Michel de CAMARET, ambassadeur de France, député Front National au Parlement européen (1984-1987), Compagnon de la Libération.

Michel CARAGE, Commandeur de la Légion d'Honneur, Compagnon de la Libération, Croix de Guerre 39/45 (6 citations), Médaille Coloniale avec agrafes "AFL" "Fezzan-Tripolitaine" "Tunisie", Médaille des Blessés, Médaille des Services Volontaires dans la France Libre, Presidential Unit Citation (USA), Officier du Nicham Iftikar (Tunisie).

Colonel (ER) Maurice CATALAN (Charente-Maritime), certificat national d'appartenance aux FFI, père de 6 enfants, chevalier de la Légion d'honneur, officier de l'ordre national du Mérite, croix de guerre des T.O.E., croix du combattant et diverses décorations étrangères, candidat FN Cantonnales 2004 de LA-ROCHELLE-1 (23).

M. Roger CHADUC (Haute-Loire), retraité des finances, combattant volontaire de la Résistance, candidat FN Cantonnales 2004 BLESLE (04).

Albert CHAMBON, ancien ambassadeur de France, grand Officier de la Légion d'honneur, médaille de la Résistance, ancien déporté.

Commandant CHALLE, Commandeur de la Légion d'Honneur (dix citations), pilote à Normandie-Niémen.

Capitaine de Vaisseau (smiley Pierre CHESNAIS (Var), officier de la Légion d'honneur (6 citations), croix de guerre 1939-1945 et T.O.E., croix de la valeur militaire, croix du combattant volontaire de la Résistance, médaille de la Résistance, médaille des services volontaires dans la France libre.

Gilbert DEVÈZE, grande figure de la Résistance qui rejoint Londres en 1940, Ancien député européen Front National en 86.

Jacques DORÉ, Adhérent au Front National depuis 84, Membre du Comité Central, Secrétaire national aux français de l'étranger, Directeur de cabinet aux affaires étrangères, LEG 88 - REG 92 - MUN 95, Croix de guerre, Médaille des Déportés, Médaille des Evadés, Croix du combattant de la Résistance, Croix de la France libre.

Pierre DUFOUR, Ancien Conseiller régional FN de Seine-Saint-Denis, engagé volontaire à la 2ème DB.

Ghislaine de FIQUELMONT, première Française entrée à Metz le 19 novembre 1944, dans les rangs du XXe CA américain.

M. Edouard FONTANA (Val-de-Marne), président de Chambre (smiley à la Cour d'appel de Paris, Croix du combattant volontaire de la Résistance, médaille de la France libre, candidat FN législatives 2002 et sénatoriales 2004 (Val-de-Marne).

M. Édouard FRÉDÉRIC-DUPONT, Croix de guerre 1939-1945, Médaille de la Résistance, Député (1986-8smiley sur la liste "Rassemblement national" conduite par Jean-Marie Le Pen.

Robert HEMMERDINGER, médaillé de la Résistance, médaille de la France Libre, Croix de guerre, Président du Comité National des Français Juifs, Ancien Conseiller Régional FN d'Ile-de-France (1992-199smiley, Commandeur de la Légion d'honneur, grand officier de l'ordre national du Mérite.

M. Roger HOLEINDRE (Seine-Saint-Denis), Membre fondateur du Front National, Vice-président du Front National, président du Cercle national des Combattants, résistant, écrivain, grand reporter, ancien député de Seine-Saint-Denis, conseiller régional d'Ile de France, Médaille militaire, Croix de Guerre des T.O.E., croix de la Valeur militaire.

M. Robert JACOB dit LUZIE (Corse), officier ER, officier de la Légion d'honneur, commandeur de l'ordre national du Mérite, Médaille militaire, croix de guerre (10 citations).

M. Serge JEANNERET, Croix de guerre 1939-1945, Croix du combattant volontaire de la résistance. Fondateur du FN en 1972, il le quitte en 1975 pour devenir directeur de cabinet de Bernard Lafay, Ministre du gouvernement Chirac. Son épouse Germaine Jeanneret est candidate aux élections législatives de mars 1973 à Paris.

M. Augustin JORDAN (Paris), ancien ambassadeur, Commandeur de la Légion d'Honneur, Compagnon de la Libération, Croix de Guerre 1939-1945 (4 citations), Membre des premiers SAS, Military Cross (GB), Commandeur du Mérite Allemand.

Jacques LAFAY, Adhérent au Front National depuis 84, Membre du bureau politique, conseiller national à la santé, EUR89 - LEG88,93 -REG86,92 - MUN 89,95, Officier de la légion d'honneur, Croix de guerre 39-45 ( 5 citations), Croix du combattant volontaire de la Résistance.

M. Robert LIMONDIN (Seine-Saint-Denis), ancien combattant 1939-1945, prisonnier de guerre (1940-1945) en Prusse orientale.

M. Francis MASSART (Gironde), combattant volontaire de la Résistance, interné-résistant, évadé, Croix de Guerre 1939-1945, chevalier des Palmes académiques.

Chef de Bataillon (smiley Charles MET (Sarthe), ancien président du directoire de la Société laitière de Normandie, vice-président du Cercle national desCombattants, commandeur de la Légion d'honneur, croix de guerre 1939-1945 et des T.O.E., valeur militaire, Candidat FN législatives 1997 (2e circonscription Sarthe), Candidat FN Européennes 2004 (région ouest).

M. Jean NICOLET (Hauts-de-Seine), retraité de la Police nationale, conciliateur judiciaire (smiley de la cour d'Appel de Paris, médaille d'honneur de la police nationale, Croix du Combattant 1939-1945, médaille commémorative 1939-1945.

Général (CR) Georges NOËL (Yvelines), de l'Armée de Terre, grand invalide de guerre, officier de la Légion d'honneur, Médaille militaire (1944), commandeur de l'ordre national du Mérite, croix de guerre 1939-1945, croix de la valeur militaire.

Professeur Jacques ROBICHEZ, professeur (smiley à la Sorbonne, chevalier de la Légion d'honneur, officier de l'ordre national du Mérite, croix de guerre 1939-1945, ancien président du Conseil scientifique du FN.

Professeur Pierre ROUTHIER (Haute-Marne), ancien élève de l'Ecole normale supérieure, professeur émérite de géologie à l'Université Pierre et Marie Curie, chevalier de la Légion d'honneur, Croix de Guerre 1939-1945.

M. Albert SAUVANET (Hérault), officier de cavalerie (ER), ancien cadre supérieur des industries mécaniques et métallurgiques, officier de la Légion d'honneur (5 citations, 2 blessures), médaille des évadés, combattant volontaire de la Résistance, chevalier du Mérite agricole.

Lt Colonel (smiley Marcel TIBERGHIEN (Nord), ancien de Jeunesse et Montagne (centre-école, maquis Renaud (Thollon) et CR6), puis Rhin et Danube, officier de l'ordre national du Mérite, Croix de Guerre 1939-1945 (2 citations).

M. Pierre TINSEAUX (Var), engagé volontaire 1939-1945, ancien de la division Leclerc, conseiller régional Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Pierre SAILLY, candidat aux municipales de Saint-Cyr-sur-Mer, ancien déporté à Buchenwald, le Struthof et Dachau.

Pierre SERGENT, Résistant dans le réseau Vélite-Thermopyles avant de rejoindre un maquis en Sologne, Ancien député Front National (1986-198smiley, Ancien officier.

Jean VALETTE d'OSIA (1899-200smiley, G de C.A. (C.R.) Commandant du 27e B.C.A. de 40 à 42, chef militaire de Haute-Savoie en 43 jusqu'à son arrestation en septembre 43, évadé puis passé à Londres et Alger en 44. Grand Croix de la Légion d'Honneur, Croix de guerre 14-18, T.O.E., 39-45., fondateur du maquis des Glières, Grand Croix de la Légion d'Honneur Président du Comité de soutien à la candidature de Jean Marie Le Pen.

Docteur Pierre WEBER (Meurthe-et-Moselle), médecin ER, docteur en médecine, lauréat de l'Académie de médecine, ancien maire de Nancy, conseiller général (smiley de Nancy (de 1945 à 197smiley, membre honoraire du Parlement (1958 à 197smiley, ancien membre du Conseil de l'Europe, médaille de la Résistance, Candidat FN aux régionales 2004 en Meurthe-et-Moselle.

Henri YRISSOU, Inspecteur Général des Finances honoraire, Commandeur de la Légion d'Honneur, Médaille de la Résistance.

Quelques membres du comité de soutien 1995 à Jean-Marie Le Pen

Colonel Etienne FRANÇOIS, Grand officier de la Légion d'honneur, Croix de guerre 39-45 avec palmes, Croix de la Valeur militaire, Médaille commémorative de la campagne d'Italie et Médaille des blessés (pour faits d'arme sur le Garigliano, 1944), Nichan Iftikhar, Silver star.

Professeur Roger ASSELINEAU, Professeur honoraire de l'Université de Paris-Sorbonne, Médaille de la Résistance.

Mme Marthe BELLET-DELILE, ancienne FFI du maquis de Scévolle dans la Vienne (1943), administrateur de mutuelle de commerçants.

Colonel Julien BENED, Ancien chef de maquis savoyard et haut-savoyard, officier de la Légion d'honneur, Croix de guerre 39-45 et des TOE, Médaille des évadés.

Colonel Raymond BIENAIMÉ, Commandeur de la Légion d'honneur, Croix de guerre 8 citations, Distinguished Flying Cross (RAF), Médaille de l'Aéronautique.

Colonel André BORDES, Officier de la Légion d'honneur, valeur militaire (3 citations) Algérie, Combattant volontaire de la Résistance, Interné résistant, Grand invalide de guerre.

M. Jean BOULIC, Pilote des Forces aériennes françaises libres, pilote de ligne pendant 3 ans, Combattant volontaire de la Résistance.

Commissaire général Henri BOUTON, Inspecteur général honoraire du ministère de l'Economie et des Finances, intendant militaire des FFL en campagne, commandeur de la Légion d'honneur, rosette de la Résistance, Croix de guerre 39-45 et des TOE.

M. Maurice CHALMEAU, réfractaire STO, évadé d'Allemagne (cassel), Croix de guerre 39-45, Médaille du combattant volontaire de la Résistance, Croix du combattant, King's medal.

Mme Marie-Antoinette COLIN, Ancienne déportée, Médaille de la Résistance, Croix du combattant, Croix du Combattant volontaire.

Guy DESESSART, Vice-président du Conseil général de l'Oise, vice-président du Conseil régional de Picardie.

Bertrand FAUCHAS, Grand invalide de guerre à 100%, médaille commémorative 39-45, Médaille de déporté interné-résistant, médaille des évadés, Croix du combattant volontaire.

Jean GAILLET, grand invalide de guerre, officier de la Légion d'honneur, Médaille militaire.

M. Gilbert GARNIER, résistant FFI 1942-1944, interné-déporté, évadé du train de déportation, Médaille militaire, Croix de guerre 39-45, Médaille de la Résistance.

Jacques GOISLARD de MONSABERT, Commissaire de la Marine (E.R.), chevalier de la Légion d'honneur, Croix de guerre 39-45, Croix des services militaires volontaires, ancien maire d'Hastingues (Landes).

Bernard GSELL, ancien déporté-résistant à l'âge de 17 ans à Dachau, commandeur de la Légion d'honneur (17 titres de guerre dont 6 blessures), Croix de guerre 39-45 et Valeur militaire.

Georges HANSBERQUE, FFI à 17 ans (réseau " Libé Nord "), combattant de moins de 20 ans.

Jacqueline KELLER, Ancien membre du réseau de Résistance Organisation civile et militaire, Croix du Combattant volontaire de la Résistance, Médaille de la France libre.

Théo KLEIN, Ancien chef de département du centre anticancéreux de Strasbourg, médecin spécialiste E.R., ancien résistant patriote 39-45.

Alfred LANSELLE, Prisonnier 42 mois en camp de concentration, 4 fils tués sous les bombardements, président des éleveurs d'ovins du Tarn-et-Garonne.

Docteur Marcel PIACENTINI, Médecin en chef (ER) du service de santé des Armées, chevalier de la Légion d'honneur, commandeur de l'ordre national du Mérite, Combattant volontaire de la Résistance.

Docteur Jean-Jacques PLAT, Médaille militaire, Croix de guerre française et néerlandaise, Médaille des évadés, Croix du combattant volontaire de la Résistance.

Colonel (smiley PRILLARD, Docteur en droit, officier de la Légion d'honneur, officier de l'ordre national du Mérite, Combattant volontaire de la Résistance.

Paul RÉMICOURT, ancien des FFL et de la 2e DB, chevalier de la Légion d'honneur, Médaille militaire, Médaille de la Résistance, Croix de guerre (3 citations), Médaille des Combattants volontaires de la Résistance.

Pierre de SAINT-CERAN, résistant de l'ORA au corps franc " Vaslin de la Vaissière " en Loir-et-Cher, officier (ER) de la Légion
étrangère en Indochine et AFN, ancien directeur départemental de la Médecine du travail en Loir-et-Cher, chevalier de la Légion d'honneur, officier de l'ordre national du Mérite.

Victor SAPIN-LIGNIERES, ancien commandant des Unités territoriales d'Alger, officier de la Légion d'honneur, Médaille de la Résistance.

Jean-Pierre du TERTRE, Colonel (smiley de l'Armée de l'Air, médecin chef des Armées (smiley, compagnon de résistance du président du Conseil national de la Résistance, IHEDN, ancien chercheur au CNRS.

Les membres Résistants non cités précédemment du comité de soutien 2002 à Jean-Marie Le Pen

Lt Colonel (ER) Gaston AIGALIN (Gard), pupille de la nation (1914-191smiley, officier de la Légion d'honneur, Croix de guerre 1939-1945 (3 citations), Médaille de la Résistance, Croix du combattant volontaire de la Résistance, Croix de la Valeur militaire avec citation, King's medal for courage in the cause of Freedom, grand invalide de guerre (Algérie).

Colonel (smiley Henry ALBY (Haute-Garonne), président (smiley des Officiers de réserve de Haute-Garonne, IHEDN, officier de la Légion d'honneur, Croix de Guerre 1939-1945, 2 blessures, Bronze Star (USA), valeur militaire, commandeur du Ouissam Alaouite (Maroc).

M. Yves AUBINEAU, ancien élève de l'Ecole normale supérieure, agrégé de mathématiques, officiers aux Forces françaises libres, médaille de la Résistance.

M. Pierre BELOT (Paris), croix de guerre 1939-1945 (étoile d'argent).

M. Jean BLANCHOT (Yvelines), expert-comptable (smiley, commissaire aux comptes (smiley, expert comptable judiciaire (smiley, président d'honneur de l'Union professionnelle des Sociétés fiduciaires, chevalier de l'ordre national du Mérite, Croix de guerre 1939-1945, chevalier des Palmes académiques.

Colonel Hervé de BLIGNIERES, ancien commandant du 1er REC, major de l'Ecole supérieure de guerre, plusieurs fois blessé et 7 fois évadé, officier de la Légion d'honneur, Croix de guerre 1939-1945 et des T.O.E.

M. Edgar DARDAINE (Dordogne), industriel, constructeur de machines agro-alimentaires (ER), chevalier de la Légion d'honneur, officier de l'ordre national du Mérite, Croix de guerre 1939-1945, chevalier du Mérite agricole, chevalier de l'ordre de la Couronne (Belgique).

M. Robert DOUCE (Hauts-de-Seine), ingénieur civil des Mines (ER), croix de guerre 1939-1945.

M. Maurice DROUGARD (Essonne), ancien élève de l'Ecole polytechnique, M.S. in Physics, combattant volontaire 1939-1945, capitaine (smiley des Troupes coloniales, cadre supérieur (ER) de recherche, chevalier de la Légion d'honneur (3 citations, une blessure).

Mme Robert DUCARRE (Var), infirmière (ER), Médaille militaire, Croix de Guerre 1939-1945, médaille des blessés, médaille de l'Europe, témoignage de satisfaction de la Croix-Rouge.

Commandant (smiley Raymond FILHOL (Drôme), officier de la Légion d'honneur, Croix de Guerre 1939-1945, Croix de la Valeur militaire avec palme, officier du Nicham Iftikar (1944), médaille coloniale avec agrafes Maroc et Tunisie, officier d'Académie (1951).

M. Roger FRANCESCHINI (Paris), DES de droit public, école libre des Sciences politiques, Croix de guerre 1939-1945, gérant de société d'export Afrique noire francophone.

M. Paul GARD (Bouches-du-Rhône), magistrat (smiley, chevalier de l'ordre national du Mérite, 1939-1945 et Algérie, président d'honneur de l'Association des œuvres sociales et régionalistes de Château-Goubert et de l'Association Cap Saint Jacques d'aide aux réfugiés du sud-est asiatique.

M. Paul-Martin GRAZI (Val d'Oise), professeur de collège (ER), capitaine (smiley, campagnes Tunisie-ltalie-France 1942-1945, chevalier de la Légion d'honneur, Croix de Guerre 1939-1945.

M. Fernand GREFFIER (Loiret), ancien combattant EVDG, Médaille militaire, Croix de Guerre 1939-1945.

M. Pierre HERVAUX (Oise), ancien combattant 1939-1945, président d'honneur du Crédit agricole de l'Oise, officier de l'ordre national du Mérite, commandeur du Mérite agricole.

Albert, Vicomte de LAPASSE (Pyrénées-Atlantiques), officier (ER), chevalier de la Légion d'honneur, croix de guerre 1939-1945 et des T.O.E. (6 citations).

Marquis de MASSOL de REBETZ (Belgique), réfractaire au STO, engagé volontaire en 1944, administrateur de société.

Colonel (smiley Georges MELLET (Bouches-du-Rhône), officier (smiley des transmissions, officier de la Légion d'honneur, trois citations 1939-1945, blessure de guerre.

Médecin-Général Fernand MERLE (Paris), consultant de l'Organisation mondiale pour la Santé, lauréat des académies de Médecine et des Sciences d'outremer, officier de la Légion d'honneur, croix de guerre 1939-1945.

Mme de MESMAY (Pyrénées-Atlantiques), mère de famille, veuve d'un officier chevalier de la Légion d'honneur et Croix de Guerre 1939-1945, mère d'un officier.

M. Roland POITREY (Yvelines), engagé volontaire 1939, élève-pilote, directeur (ER) de Fabrications d'équipements moteurs aéronautiques, ferroviaires, armement, industriels et maritimes.

Colonel (smiley Jacques RAVANELLO (Lot-et-Garonne), commandeur de la Légion d'honneur, Croix de Guerre 1939-1945 et des T.O.E., croix de la valeur militaire.

M. Henri SAISSAC (Loiret), réfractaire au STO, combattant volontaire de la Résistance.

Lt Colonel (ER) André SAUBION (Haute-Garonne), officier supérieur (ER), officier de la Légion d'honneur, croix de guerre 39-45 et des TOE, croix de la valeur militaire, médaille de la Résistance, croix du combattant volontaire et de volontaire de la Résistance.

M. Michel TINANT (Paris), ancien membre des réseaux franco-belges des Forces françaises combattantes 1942-1944 et du mouvement "Libé-Nord" en 1944, Médaille militaire, médaille de la Résistance, médaille de la Résistance belge, croix du Combattant volontaire de la résistance, croix de la Valeur militaire.

Capitaine de vaisseau (smiley Marcel VALDELIÈVRE (Bouches-du-Rhône), ingénieur des Arts et Métiers, ingénieur-mécanicien en chef de la Marine, directeur général et président de filiales du Groupe Lafarge, officier de la Légion d'honneur, Croix de guerre 1939-1945 avec 3 citations, croix de la Valeur militaire.

M. Jean-Marie VALLIER, ancien résistant, réfractaire au STO, maire (smiley, ancien conseiller général de Haute-Loire.

M. Pierre VILLACHON (Haute-Garonne), ancien combattant (campagnes d'Italie, de France et d'Allemagne, AFN), Croix de Guerre 1939-1945.

Contre-Amiral (2ème section) Raoul VIVIER (Hauts-de-Seine), Croix de Guerre 1939-1945, croix de la valeur militaire.

M. Antoine YSQUIERDO, commandeur de la Légion d'honneur, croix de guerre 1939-1945 et des T.O.E., valeur militaire, 14 citations.

 

 

 

 

 

 

Portrait de Citoyen87
9/mai/2022 - 22h40 - depuis l'application mobile

On voit bien quels partis ont été arrosés par Poutine...

Portrait de gastonL
9/mai/2022 - 21h21
Cruchon_ a écrit :

J'adore les gens qui voient en Poutine le défenseur de la liberté. Alors que dans son pays si tu emploies certains mots tu peux finir en prison.

En France, on a le grand remplacement, le grand déclassement, la libanisation, l'islamisation. Ca fait réfléchir.
Portrait de Cruchon_
9/mai/2022 - 19h53 - depuis l'application mobile

J'adore les gens qui voient en Poutine le défenseur de la liberté. Alors que dans son pays si tu emploies certains mots tu peux finir en prison.

Portrait de Seraphim21
9/mai/2022 - 19h00
L'abbé Rézina a écrit :

Quand je vois M Poutine je pense à Jésus smiley

chauve et sans barbe alors!?smiley

Portrait de L'abbé Rézina
9/mai/2022 - 18h57

Quand je vois M Poutine je pense à Jésus smiley

Portrait de Tonton85
9/mai/2022 - 18h36
Petit Professeur Prépubère a écrit :

Allez, on va rire : que préconises-tu ?

Riez, riez. Je m'en voudrais de vous l'interdire.

Mais je ne préconise rien à part faire le dos rond en attendant que ça passe. Ne vous en déplaise. Car je ne suis pas à un poste ou j'ai un quelconque pouvoir. A part bien sûr, celui d'élire mes représentants.

L'idéal serait que tout ces "puissants" pensent davantage aux peuples qu'à leurs égos. Mais je crois que les poules auront des dents avant ça ...

Mais vous plaindre et critiquer n'arrangera pas davantage la situation. Cessez de vous victimiser et d'accuser l'autre. Au final ça ne vous sert pas.

Portrait de Marie-Mai
9/mai/2022 - 18h26
bozo75 a écrit :

C'est pourtant lui qui a envahi l'Ukraine , donc bientôt la Finlande et autres pays limitrophes 

Mr Bozo vous exagèrez, bientôt il va investir votre salonsmiley

Portrait de Marie-Mai
9/mai/2022 - 18h19

Poutine , un grand homme, je l'adore smiley

Portrait de gastonL
9/mai/2022 - 18h11
Vive la France a écrit :

Moi aussi je suis patient, j'attend toujours que tu nous communiques la liste des fondateurs du RN (avec leur pédigrée), je pense devoir attendre 8 ans... 

Je ne connais pas ces fondateurs, mais si tant de résistants les ont rejoints, ils ne devaient pas être bien méchants
Portrait de André Gilson
9/mai/2022 - 18h09

Poutine, le dernier espoir de la liberté smiley

Portrait de bozo75
9/mai/2022 - 18h02

C'est pourtant lui qui a envahi l'Ukraine , donc bientôt la Finlande et autres pays limitrophes 

Portrait de gastonL
9/mai/2022 - 17h46
lucieat a écrit :

Poutine prend le problème à l'envers, il pense que l'OTAN veut envahir la Russie alors que les pays qui veulent se rallier, veulent au contraire se sentir protégés, par le fait d'y être, d'une invasion russe que d'ailleurs Poutine n'a jamais niée qu'il veut retrouver les limites de l'empire soviétique. Il a déjà annexé ou soumis les républiques du sud ( Géorgie, Azarbaijan et tc...) l'Ukraine a été un prétexte, les prochains visés sont les pays Baltes, la Pologne, le Moldavie...jusqu'à Berlin.

C'est bien pourquoi tout le monde essaie de l'empêcher et de défaire ses troupes

 

 

C'est peut être vous qui prenez le problème à l'envers. N'oublions pas que c'est la Russie qui a le gaz, le pétrole, un pays immense, etc. Si il veut empêcher l'otan de s'approcher, c'est pour mieux se protéger de l'avidité de l'occident. N'oublions pas non plus le sort réservé aux ukrainiens russophones depuis des années.
Portrait de Tonton85
9/mai/2022 - 16h07
Petit Professeur Prépubère a écrit :

Il faut bien reconnaître que le plan est machiavélique : les US ont provoqué Poutine de mille façons juste sous son nez, notamment avec des laboratoires d'armement biologique et une élection probablement truquée.

En toute logique, Poutine a posé ses couilles et riposté à la manière qu'on lui connaît : en mode hardcore.

Le pervers néo-marxiste Klaus Schwab et toute l'oligarchie occidentale se frottent les mains : c'est le signal qu'ils attendaient pour mettre en place le Great Reset.

Des gens n'auront bientôt plus la possibilité de faire un plein ou de se chauffer et nos gouvernants inféodés accuseront Poutine de tous les maux alors que ce sont leurs propres sanctions qui vont nous ramener un siècle en arrière.

Il y a un siècle, il n'y avait pas d'électricité. A mon avis, c'est ça qui nous ramènerait un siècle en arrière si nous n'en avions plus.

Le reste est problématique mais solutionnable. Et accuser nos gouvernants de tout les maux, c'est d'un ridicule ... S'ils sont si mauvais ou corrompus, présentez vous et faites que les choses se passent mieux !!! Ah oui, c'est plus facile de critiquer derrière un écran, excusez moi, j'avais oublié smiley

Portrait de seki
9/mai/2022 - 15h27
slimxyz a écrit :

Bravo à Poutine, ceux qui ne sont pas intellectuellement diminué savent que c'est à cause de la menace de l'expansionnisme de l'OTAN qu'il a du intervenir en Ukraine avant que les troupes de l'OTAN ne débarque. Et il se débrouille très bien, il a même ridiculisé l'Europe qui voulait le sanctionner économiquement et qui se retrouve maintenant en quasi récession.

Renseigné sur Facebook je présume ?

Portrait de COLIN33
9/mai/2022 - 15h15 - depuis l'application mobile
Portrait de lucieat
9/mai/2022 - 14h36

Pourquoi n'y a t-il pas eu de défilé aérien ? soit disant à cause de la météo, il me semble au contraire qu'il faisait très beau.

L'avion de l'apocalypse qui ne peut voler quand il pleut, ça craint

Le jour où Poutine va lancer sa bombe, il a intérêt à ce qu'il fasse beau, sinon, il sera bon pour le bunker vu que sa forteresse volante n'est pas invulnérable... quelques nuages menaçants le clouent au sol

Je pense que comme il est assez vieux et qu'il a pas mal répété son vol les jours derniers, il n'a pas du démarrer ce matin

Portrait de lucieat
9/mai/2022 - 14h29

Je viens de lire que des hackers ont piraté les TV russes pendant le discours de Poutine en changeant les bandeaux des chaînes info disant que le pouvoir leur mentait

Portrait de lucieat
9/mai/2022 - 14h28

Poutine prend le problème à l'envers, il pense que l'OTAN veut envahir la Russie alors que les pays qui veulent se rallier, veulent au contraire se sentir protégés, par le fait d'y être, d'une invasion russe que d'ailleurs Poutine n'a jamais niée qu'il veut retrouver les limites de l'empire soviétique. Il a déjà annexé ou soumis les républiques du sud ( Géorgie, Azarbaijan et tc...) l'Ukraine a été un prétexte, les prochains visés sont les pays Baltes, la Pologne, le Moldavie...jusqu'à Berlin.

C'est bien pourquoi tout le monde essaie de l'empêcher et de défaire ses troupes

 

 

Portrait de Greenday2013
9/mai/2022 - 12h50
slimxyz a écrit :

Bravo à Poutine, ceux qui ne sont pas intellectuellement diminué savent que c'est à cause de la menace de l'expansionnisme de l'OTAN qu'il a du intervenir en Ukraine avant que les troupes de l'OTAN ne débarque. Et il se débrouille très bien, il a même ridiculisé l'Europe qui voulait le sanctionner économiquement et qui se retrouve maintenant en quasi récession.

Et les Ukrainiens, ils veulent quoi ?

Portrait de Tonton85
9/mai/2022 - 12h08

C'est divertissant de lire ces commentaires pro ou anti Russe. Ou à l'inverse pro ou anti Américains.

Les 2 pays cherchent juste à imposer leur leadership. Sauf que l'un des 2 le fait en ayant une posture d'agresseur. et moi, juste pour ça, moi choix est vite fait. Quand à savoir qui est ridicule sur cette guerre, ce n'est ni l'Europe, ni les USA, mais bien la Russie qui pensait gagner cette guerre en 2-3 semaines et n'y arriveront probablement pas en 2-3 ans. Montrant ainsi au monde entier leurs faiblesses.

Portrait de Citoyen87
9/mai/2022 - 12h08

Seraphim : Les russes n'étaient pas seuls à se battre, TOUS les pays de l'ex-Union Soviétique se sont fait massacrer sur les champs de batailles contre les nazis, beaucoup d'Ukrainiens en faisaient partie !  (1.650.000 militaires et 5.200.000 civils ukrainiens)

N'oubliez pas que l'URSS a livré des tonnes de matières premières aux nazis jusqu'en 1941 suite au pacte germano-soviétique !!! 

Au début les Etats-Unis n'étaient pas chauds à défendre l'ukraine qui n'a jamais fait partie de l'Otan (et qui a signé le traité de non-prolifération nucléaire quand elle a signé le mémorandum de Budapest).

Portrait de Seraphim21
9/mai/2022 - 11h57

Les russes furent les premiers à libérer les camps, mais aussi à combattre dans Berlin. Les américains ne sont venus qu'à la suite. Si il n'y avait pas eu, pearl harbor,les américains ne seraient non seulement, pas entrer en guerre (un grand pourcentage d'américains y étaient contre, mais auraient soutenu Hitler (de nombreuses personnalités de l'industrie, finançaient les nazis!) Les américains profitent de l'Ukraine pour implanter leurs bases pour faire face à la Russie. Les ukrainiens ont réellement adhérer aux thèses nazies en créant des milices fascistes. Quant aux russes, ils ont non seulement ridiculisé les occidentaux mais aussi les français au Mali.

La russie et est restera une grande nation n'en déplaise aux américains qui partout veulent foutre la merde, y compris en créant des islamistes dans le monde: Ils ont financé et créer les talibans en 1979 pour foutre en l'air les russes d'Afghanistan. Ils ont créer al qaida . Ils ont soutenu , en diabolisant bachar, les islamistes qui étaient vu par les occidentaux comme soit disant des révolutionnaires. Heureusement que Poutine était là pour foutre en l'air ces islamistes!

 

Portrait de slimxyz
9/mai/2022 - 10h42
Citoyen87 a écrit :

Que les nouveaux fascistes russes dégagent de l'Ukraine pendant qu'il en est encore temps !

Bravo à Poutine, ceux qui ne sont pas intellectuellement diminué savent que c'est à cause de la menace de l'expansionnisme de l'OTAN qu'il a du intervenir en Ukraine avant que les troupes de l'OTAN ne débarque. Et il se débrouille très bien, il a même ridiculisé l'Europe qui voulait le sanctionner économiquement et qui se retrouve maintenant en quasi récession.

Portrait de Jilou1994
9/mai/2022 - 10h40

"Mon corps et tout ce qui lui est relié comme la famille, la nation, la terre, m'appartiennent !" Mentalité démoniaque puisque qu'il ne peut y avoir qu'un seul réel propriétaire, Dieu la Personne Suprême. Nous sommes tout au plus gérants pour Lui. Telle est malheureusement la conception matérialiste et donc nuisible au monde, développée par les êtres à la mentalité de voleur. Ainsi le monde est constamment agité par des conflits de possession illusoire basée sur une conception corporelle de l'existence qui mène l'âme éternelle à sa perte, certes temporairement forcée à se réincarner pour d'innombrables vies parmi des millions d'espèces jusqu'à reprendre une forme humaine et avoir encore l'opportunité de progresser spirituellement.

Portrait de FrenchDreamer
9/mai/2022 - 10h33
MS54840 a écrit :

Il s'agit d'un défilé comme tous les ans, digne de l'URSS mais aussi de la Corée du Nord, enfin de pays communistes c'est-à-dire de gauche.

En France aussi on a ce défilé le 14 juillet (la seule démocratie à le faire ?). Mais que va dire PoutineSS ?

Sacré cassos. Vivement l'essence à 3 balles et les pates à 5 balles pour rire de tous ces golems assistés

Portrait de PhilRAI
9/mai/2022 - 10h18
nantes63 a écrit :

Pour dialoguer faut être 2.

Poutine ne veux pas négocier il veux imposer ses vues.

Ça fait 8 ans qu'il tente de négocier, il y a eu un traité à Minsk que les Ukrainiens n'ont pas respecté. 8 ans qu'ils agressent les russophones du Donbass. Poutine a été très patient.

Portrait de stbx00
9/mai/2022 - 09h31
MS54840 a écrit :

Il s'agit d'un défilé comme tous les ans, digne de l'URSS mais aussi de la Corée du Nord, enfin de pays communistes c'est-à-dire de gauche.

En France aussi on a ce défilé le 14 juillet (la seule démocratie à le faire ?). Mais que va dire PoutineSS ?

La seule démocratie à le faire ? L'Espagne, le Brésil, l'Argentine, la Grèce, l'Italie... Tous ces pays seraient donc d'infames dictatures gauchistes ? Avant de balancer des énormités il faut se renseigner un minimum...

Portrait de nantes63
9/mai/2022 - 09h31
elis34 a écrit :

plus je vois l'attitude de va t'en guerre des americains, plus je me dis qu'ils cherchent à affaiblir l'europe et la rendre fortement dépendante d'eux!

je deviens de plus en plus pro russe à force de voir que les americains privilégient que la guerre aux negociations! ca devient de plus en plus malsain tout ca! 

Pour dialoguer faut être 2.

Poutine ne veux pas négocier il veux imposer ses vues.