06/05 09:41

Après Coralie Dubost, une nouvelle députée de La République en Marche accusée de faire passer des dépenses personnelles pour des notes de frais

Après Coralie Dubost qui avait décidé de jeter l'éponge et de quitter la politique, c'est une nouvelle députée de La République en Marche qui est accusée par Médiapart de faire passer des dépenses personnelles pour des notes de frais. Selon un article de Mediapart publié ce jeudi, Patricia Mirallès aurait utilisé l’argent réservé à ses frais de mandat pour « héberger sa famille à l’hôtel lors du déménagement de son fils à Limoges, à plus de 400 km de sa circonscription, en septembre 2019 » ou encore pour « régler une facture informatique de 1.198,80 euros pour sa fille ».

A noter que Médiapart n'indique pas d'où viennent ces informations.

Dans un long communiqué à découvrir ci-dessous la député se défend se ses accusations et affirme que "la chasse aux sorcières est ouverte, je ne suis pas étonnée d’en être une cible facile… Je n’ai rien à cacher."

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de bergil
6/mai/2022 - 18h40
D33 a écrit :

Parce que dans ton entreprise il y a un service informatique qui est équipé de chambre blanche ????

et quand bien même il y en aurait un, l’opération en elle même à un coût…

et quand bien même il y en aurait un, l’opération en elle même à un coût…...effectivement il serait employé et payé pour faire ce travail là !

Portrait de D33
6/mai/2022 - 18h10
Driver 2305 a écrit :

Dans le même temps, le sens et utilisation de la présomption d’innocence, apparemment si chère à ton coeur, lui donnent, en fait et en droit, une présentation paradoxale : le présumé innocent est, à la fois, tout autant présumé coupable !

 

Par chance tu n‘es pas juge, ni contitutionnaliste , ni ministre de ja justice…

en droit on est présumé innocent jusqu’au moment où on est condamné définitivement (c'est a dire après appel, puis pourvoi en cassation). Et c’est à la Justice de priver que l’on est coupable, et pas l’inverse.

tu te coucheras moins bête ce soir smiley

Portrait de D33
6/mai/2022 - 18h06
bergil a écrit :

A l'Assemblée il n'y a pas de personnel sur les 1349 fonctionnaires dans 20 corps spécialisés capable de dépanner un disque dur ?

Parce que dans ton entreprise il y a un service informatique qui est équipé de chambre blanche ????

et quand bien même il y en aurait un, l’opération en elle même à un coût…

Portrait de bergil
6/mai/2022 - 16h52
D33 a écrit :

Le populisme anti-tout des haineux et des rageux, commence sérieusement a être fatigant. L’atteinte constante à la présomption d’innocence est insupportable. Le sempiternel argument du « tous pourri »  est consternant. Non tous les politiques ne sont pas pourris, et cette femme a droit au respect, des enfants aussi. Nombre d’élus locaux (les députés en font parti) défendent leurs territoires et leurs administrés, utilisent leurs indemnités et les budgets qu’ils obtiennent pour le bien commun. Si les affirmations de Mediapart (c’est tellement facile les accusations anonymes au nom de la protection des sources) sont fausses, cette dame pourra le prouver (avec les « contre-preuves » qu’elle évoque dans son courrier. mais ce qui est toujours degueulasse c’est que le venin de la suspicion laissera de traces sur elle. C’est immonde.

Et pour ceux qui parlent sans savoir, non la récupération de données de coûte pas 400 euros. Expérience personnelle : mon pc de bureau est vieux et full niveau disque dur. Je dois donc bosser avec un disque externe . Il y a 2 mois, ce disque externe tombe en rade. Mon service info ne peut rien faire. Je dois aller faire un diagnostique chez un réparateur - 40 euro la prestation avec sils y parvenait la restauration des donnée. Manque de bol, le réparateur n’a rien pu faire. il a dû l’envoyer en laboratoire spécialisé qui travaille en chambre blanche et avec un matériel plus spécialisé. Bilan des courses : j’ai pu récupérer mes données… pour 1400 euros. Et pour ce prix j’ai toujours mon vieux PC. 

A l'Assemblée il n'y a pas de personnel sur les 1349 fonctionnaires dans 20 corps spécialisés capable de dépanner un disque dur ?

Portrait de D33
6/mai/2022 - 14h09

Le populisme anti-tout des haineux et des rageux, commence sérieusement a être fatigant. L’atteinte constante à la présomption d’innocence est insupportable. Le sempiternel argument du « tous pourri »  est consternant. Non tous les politiques ne sont pas pourris, et cette femme a droit au respect, des enfants aussi. Nombre d’élus locaux (les députés en font parti) défendent leurs territoires et leurs administrés, utilisent leurs indemnités et les budgets qu’ils obtiennent pour le bien commun. Si les affirmations de Mediapart (c’est tellement facile les accusations anonymes au nom de la protection des sources) sont fausses, cette dame pourra le prouver (avec les « contre-preuves » qu’elle évoque dans son courrier. mais ce qui est toujours degueulasse c’est que le venin de la suspicion laissera de traces sur elle. C’est immonde.

Et pour ceux qui parlent sans savoir, non la récupération de données de coûte pas 400 euros. Expérience personnelle : mon pc de bureau est vieux et full niveau disque dur. Je dois donc bosser avec un disque externe . Il y a 2 mois, ce disque externe tombe en rade. Mon service info ne peut rien faire. Je dois aller faire un diagnostique chez un réparateur - 40 euro la prestation avec sils y parvenait la restauration des donnée. Manque de bol, le réparateur n’a rien pu faire. il a dû l’envoyer en laboratoire spécialisé qui travaille en chambre blanche et avec un matériel plus spécialisé. Bilan des courses : j’ai pu récupérer mes données… pour 1400 euros. Et pour ce prix j’ai toujours mon vieux PC. 

Portrait de Youpiland
6/mai/2022 - 12h01

Faut les virer tous peigne-culs. Marre de ceux qui profitent de leur position et du système pour leur plaisir perso. DEHORS

Portrait de kerdepier
6/mai/2022 - 11h53

Il revient effectivement très cher de faire récupérer les données d'un disque dur.

Par ailleurs on ne confie pas celui-ci contenant des données sensibles au premier venu, il y a des protocoles de sécurité.

Portrait de bibiloute
6/mai/2022 - 11h51
JF_Lacour a écrit :

Pas nécessairement ! la réparation d'un disque ( ou plus exactement la récupération des données d'un disque dur HS ) coûte infiniment plus cher que l'achat d'un nouveau disque. 

Bonjour, 

J'imagine qu'il y'a une équipe IT....Quand j'ai un problème avec mon PC je voie avec le support qui s'occupe de ce genre de choses à ses frais non?

Portrait de JF_Lacour
6/mai/2022 - 11h19
Paul Emploi a écrit :

Purée plus de 1100€ pour un disque, elle se fout de nous 

Pas nécessairement ! la réparation d'un disque ( ou plus exactement la récupération des données d'un disque dur HS ) coûte infiniment plus cher que l'achat d'un nouveau disque. 

Portrait de seb2746
6/mai/2022 - 10h55

1200 euros le disque dur ? même un gros SSD coute -400 en 2019. Là c'est plutôt le prix d'un pc complet...

Portrait de Orwell2022
6/mai/2022 - 10h33

Ben ,elle a prit l'exemple de son patron McKinsey-Macron et comme tout le monde s'en fout , électeurs comme la très grande majorité des médias , (ultras subventionnés donc pas indépendants ),alors pourquoi se gêner ? 

Portrait de Paul Emploi
6/mai/2022 - 10h18

Purée plus de 1100€ pour un disque, elle se fout de nous 

Portrait de YVESM
6/mai/2022 - 10h02

Quelle signature !

Sans cela, c'était plus fun avec Mme Dubost.