28/04 07:16

Un Malaisien handicapé mental a été exécuté à Singapour après une longue bataille juridique et malgré une tempête de critiques internationales

Un Malaisien handicapé mental a été exécuté à Singapour, a déclaré sa sœur, après une longue bataille juridique et malgré une tempête de critiques internationales. Nagaenthran K. Dharmalingam avait été arrêté en 2009 pour le trafic d'une petite quantité d'héroïne dans la cité-État, dont la législation sur les drogues est parmi les plus strictes au monde, et condamné à mort l'année suivante.

La décision de le pendre avait entraîné de nombreuses critiques en raison des inquiétudes suscitées par sa déficience intellectuelle. Les Nations unies, l'Union européenne et le milliardaire britannique Richard Branson ont notamment condamné cette décision.

Pendant plus de dix ans, M. Nagaenthran a multiplié les recours en justice, mais ceux-ci ont été rejetés par les tribunaux de Singapour, et le président de la ville-État a rejeté les appels à la clémence. L'homme de 34 ans a été exécuté au petit matin, a annoncé à l'AFP sa sœur Sarmila Dharmalingam.

"Il est incroyable que Singapour ait procédé à l'exécution malgré les appels internationaux à épargner sa vie", a-t-elle déclaré, depuis la Malaisie.

"Nous sommes extrêmement attristés par l'exécution de notre frère et la famille est en état de choc". Reprieve, une ONG qui fait campagne contre la peine de mort, a déclaré que M. Nagaenthran était "victime d'une tragique erreur judiciaire".

La pendaison d'un homme handicapé mental "est injustifiable et constitue une violation flagrante du droit international auxquels Singapour a choisi de souscrire", a déclaré la directrice de l'association, Maya Foa.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Eunjung60
28/avril/2022 - 12h20

Quelle hontesmiley respect pour sa famille

Portrait de elis34
28/avril/2022 - 08h10

je ne m'attendais pas à ca de la part de singapour, pays tres développé et ouvert au monde 

triste pour cet homme