23/04 08:16

Diffusion de vidéos intimes de Benjamin Griveaux: Le parquet demande que l'artiste russe Piotr Pavlenski et sa compagne Alexandra de Taddeo soient jugés devant le tribunal correctionnel

Le parquet de Paris a demandé que l'artiste russe Piotr Pavlenski et sa compagne Alexandra de Taddeo, soupçonnés d'avoir diffusé en 2020 des vidéos à caractère sexuel de Benjamin Griveaux, soient jugés devant le tribunal correctionnel, a-t-on appris de sources concordantes, confirmant une information du Parisien. Le parquet a précisé à l'AFP avoir requis le 29 mars un procès pour "atteinte à l'intimité de la vie privée par enregistrement, fixation ou transmission sans consentement d'images d'une personne présentant un caractère sexuel" et pour "diffusion sans accord d'images à caractère sexuel".

Le ministère public a revanche demandé l'abandon des poursuites pour Me Juan Branco, ami de M. Pavlenski et par ailleurs un de ses avocats, qui avait été placé sous le statut intermédiaire de témoin assisté en 2021. "Deux ans d'enfer, de destruction systématique de ma réputation pour en arriver là: malgré tous les efforts du parquet et de l'instruction, malgré une cabale médiatique comme ce pays en a rarement connu, rien n'a été trouvé qui puisse m'être reproché", a souligné Me Juan Branco auprès de l'AFP. Sollicité, Me Yassine Bouzrou, autre avocat de Piotr Pavlenski, n'a de son côté pas souhaité commenter. La décision finale sur la tenue éventuelle d'un procès de M. Pavlenski et Mme de Taddeo reviendra aux juges d'instruction.

Mi-février 2020, des vidéos intimes de Benjamin Griveaux, alors candidat LREM à la mairie de Paris, avaient été publiées sur internet puis largement diffusées, causant son retrait de la course aux municipales. Dans la foulée, Piotr Pavlenski, 38 ans, et Alexandra de Taddeo, 31 ans, avaient été mis en examen le 18 février.

L'artiste russe, réfugié politique en France depuis 2017, avait revendiqué avoir diffusé et réalisé le montage des vidéos que Benjamin Griveaux avait adressées à Alexandra de Taddeo lors de leur brève relation, entre mai et août 2018. Selon le réquisitoire dont l'AFP a eu connaissance, le parquet considère que ces publications n'auraient pas eu lieu si Alexandra de Taddeo n'avait pas conservé à son insu les images érotiques échangées avec M. Griveaux, 44 ans, et qu'elle a par ailleurs aidé M. Pavlenski à créer le site dédié à leur diffusion. Interrogée au cours de l'enquête, Alexandra de Taddeo a contesté avoir mis en ligne les images et affirmé les avoir sauvegardées pour se prémunir de M. Griveaux, ancien porte-parole du gouvernement, si leur relation venait à être ébruitée.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Nono75
24/avril/2022 - 09h22
LISCO a écrit :

vous n'aimez pas avoir tort, vous vous en sortez par une pirouette et quelques insultes scatologiques en rajoutant des commentaires  que je n'ai pas tenu du type "justice de pacotille, tous des vendus, on connait leurs méthodes" continuez vos délires je ne vous répondrai pas, par contre j'attends que vous nous teniez au courant de la suite, d'ici là vous serez peut être devenu majeur....

Ah, ces pucelles effarouchées... En pirouettes, vous vous placez là ! Relisez le fil entier de vos interventions et vous comprendrez.

Ensuite, n'avez vous pas lancé l'idée que ça allait être étouffé avec votre de là à dire que la justice n'en a rien a faire il n'y a qu'un pas (pour enterrer un problème, créez une commission) ?

Je démonte votre procédé pas à pas et c'est moi le vilain...

Y a t'il eu un non lieu ? La méthode trumpiste habituelle d'inversion de la charge de la preuve on la connait. Non mon cher, c'est à celui qui réfute d'apporter les preuves, pas l'inverse.

Portrait de LISCO
23/avril/2022 - 18h51
Nono75 a écrit :

C'est une plaisanterie ou bien ? Vous croyez que le temps de la justice c'est le temps médiatique ? La mise en examen date de 9 mois. Mais neuf mois c'est que dalle dans les affaires judiciaires !

Donc on est parti d'un ouin ouin, la justice ne fait rien à OK elle fait quelque chose, encore heureux puis à un ouin ouin oui mais ça ne va pas assez vite avec une dernière pirouette sur le ouais mais de toute façon c'est une justice de pacotille, tous des vendus, on connait leurs méthodes.

Ça va le pilier de bar ? smiley

Et je disais juste qu'au lieu de geindre il suffit de s'enlever les doigts des fesses et de chercher plutôt que d'attendre que cela tombe tout cuit dans le bec.

En fait comme vous avez le cu. mer.. avec votre réflexion initiale alors vous ramez afin d'essayer de vous rattraper aux branches en racontant du BS.

Ben voyons © comme dirait l'autre ! smiley

vous n'aimez pas avoir tort, vous vous en sortez par une pirouette et quelques insultes scatologiques en rajoutant des commentaires  que je n'ai pas tenu du type "justice de pacotille, tous des vendus, on connait leurs méthodes" continuez vos délires je ne vous répondrai pas, par contre j'attends que vous nous teniez au courant de la suite, d'ici là vous serez peut être devenu majeur....

Portrait de Nono75
23/avril/2022 - 17h42
LISCO a écrit :

Mimi Marchand a été mise en examen sur ce dossier en aout 2021 et on en est où ? comme pour le reste de l'affaire avec des mises en examen qui datent de 2020.... de là à dire que la justice n'en a rien a faire il n'y a qu'un pas (pour enterrer un problème, créez une commission), mais vous qui êtes si bien renseigné vous allez surement nous dire ce qui va se passer, j'ai hâte!

C'est une plaisanterie ou bien ? Vous croyez que le temps de la justice c'est le temps médiatique ? La mise en examen date de 9 mois. Mais neuf mois c'est que dalle dans les affaires judiciaires !

Donc on est parti d'un ouin ouin, la justice ne fait rien à OK elle fait quelque chose, encore heureux puis à un ouin ouin oui mais ça ne va pas assez vite avec une dernière pirouette sur le ouais mais de toute façon c'est une justice de pacotille, tous des vendus, on connait leurs méthodes.

Ça va le pilier de bar ? smiley

Et je disais juste qu'au lieu de geindre il suffit de s'enlever les doigts des fesses et de chercher plutôt que d'attendre que cela tombe tout cuit dans le bec.

En fait comme vous avez le cu. mer.. avec votre réflexion initiale alors vous ramez afin d'essayer de vous rattraper aux branches en racontant du BS.

Ben voyons © comme dirait l'autre ! smiley

Portrait de LISCO
23/avril/2022 - 14h24
Nono75 a écrit :

Ce n'est pas moi qui ai écrit que la justice n'en avait que faire car c'est factuellement faux.

Ce n'est pas parce qu'on ne sait pas que l'enquête ne se poursuit pas, preuve en est qu'en aout 2021 la patronne de l’agence BestImage « Mimi » Marchand a été mise en examen dans ce dossier.

Les informations de mes deux commentaires m'ont pris en tout 5 minutes de recherches sur Google.

Mimi Marchand a été mise en examen sur ce dossier en aout 2021 et on en est où ? comme pour le reste de l'affaire avec des mises en examen qui datent de 2020.... de là à dire que la justice n'en a rien a faire il n'y a qu'un pas (pour enterrer un problème, créez une commission), mais vous qui êtes si bien renseigné vous allez surement nous dire ce qui va se passer, j'ai hâte!

Portrait de Nono75
23/avril/2022 - 12h36
LISCO a écrit :

vous avez raison, effectivement la justice a ouvert une enquête et c'était bien la moindre des choses, mais on en est où ? comme vous dites on en sait rien.....

Ce n'est pas moi qui ai écrit que la justice n'en avait que faire car c'est factuellement faux.

Ce n'est pas parce qu'on ne sait pas que l'enquête ne se poursuit pas, preuve en est qu'en aout 2021 la patronne de l’agence BestImage « Mimi » Marchand a été mise en examen dans ce dossier.

Les informations de mes deux commentaires m'ont pris en tout 5 minutes de recherches sur Google.

Portrait de LISCO
23/avril/2022 - 11h35
Nono75 a écrit :

Ah bon ?

Deux policiers ont été mis en examen le 10 septembre 2020 pour "violation du secret professionnel" dans l'enquête sur la présence d'un photographe lors de l'interpellation, en février, de Piotr Pavlenski, l'artiste russe au cœur de l'affaire Griveaux.

L'un des deux fonctionnaires, soupçonné d'avoir falsifié un procès-verbal, a également été mis en examen pour "faux en écriture publique".

Il a été placé sous contrôle judiciaire avec interdiction d'exercer son métier de policier, selon une source judiciaire.

[...]

Ces publications avaient conduit le parquet de Paris à ouvrir une enquête préliminaire le 28 février pour "violation du secret professionnel", "recel de violation du secret professionnel" et "diffusion non autorisée des images d'une personne entravée".

Un policier avait déjà été entendu en garde à vue le 1er juillet dans cette affaire et remis en liberté le lendemain.

Ce qu'il en est aujourd'hui je n'en sais rien. Mais écrire que curieusement la justice n'en a que faire n'est pas exact...

vous avez raison, effectivement la justice a ouvert une enquête et c'était bien la moindre des choses, mais on en est où ? comme vous dites on en sait rien.....

Portrait de Nono75
23/avril/2022 - 11h16
LISCO a écrit :

et le fait d'avoir filmé en direct l'arrestation de Pavlenski avec passage des menottes, a l'évidence coup monté entre la chaine de tv et la police, c'est tout a fait répréhensible mais curieusement la justice n'en a que faire....

Ah bon ?

Deux policiers ont été mis en examen le 10 septembre 2020 pour "violation du secret professionnel" dans l'enquête sur la présence d'un photographe lors de l'interpellation, en février, de Piotr Pavlenski, l'artiste russe au cœur de l'affaire Griveaux.

L'un des deux fonctionnaires, soupçonné d'avoir falsifié un procès-verbal, a également été mis en examen pour "faux en écriture publique".

Il a été placé sous contrôle judiciaire avec interdiction d'exercer son métier de policier, selon une source judiciaire.

[...]

Ces publications avaient conduit le parquet de Paris à ouvrir une enquête préliminaire le 28 février pour "violation du secret professionnel", "recel de violation du secret professionnel" et "diffusion non autorisée des images d'une personne entravée".

Un policier avait déjà été entendu en garde à vue le 1er juillet dans cette affaire et remis en liberté le lendemain.

Ce qu'il en est aujourd'hui je n'en sais rien. Mais écrire que curieusement la justice n'en a que faire n'est pas exact...

Portrait de LISCO
23/avril/2022 - 10h18

et le fait d'avoir filmé en direct l'arrestation de Pavlenski avec passage des menottes, a l'évidence coup monté entre la chaine de tv et la police, c'est tout a fait répréhensible mais curieusement la justice n'en a que faire....

Portrait de Nono75
23/avril/2022 - 09h15
Tommmy-Rose a écrit :

De quoi se mêle le parquet, pour le coup ?!

Et Griveaux, tais-toi, stupide petit porcelet. Disparais, tu es une insulte à cette République, par ta stupidité et ta totale absence de sens des limites.

Allons, allons, ne faites pas l'innocent, vous savez très bien à quoi sert le ministère public.

Portrait de LesupoduZ
23/avril/2022 - 09h04

Cette histoire restera dans les annales.