24/04 16:02

Pays-Bas: Une plateforme en ligne a été mise en place pour permettre aux travailleurs du sexe de signaler les clients dangereux et agressifs

Une plateforme en ligne a été mise en place aux Pays-Bas pour permettre aux travailleurs du sexe de signaler les clients dangereux et agressifs, une démarche diligentée par le ministère de la Justice pour contribuer à leur sécurité. Sur cette plateforme, appelée UglyMugs NL (sales têtes), les professionnels du sexe peuvent aussi vérifier la réputation des nouveaux clients avant de les rencontrer et recevoir des notifications si un client dangereux est actif dans la région. Ils peuvent également demander de l'aide pour déposer une plainte auprès de la police.

La prostitution est légale aux Pays-Bas, et les maisons closes du fameux Quartier rouge d'Amsterdam, situé en plein centre-ville, sont l'un des grands attraits touristiques de la capitale. En raison de la hausse de la criminalité locale et de la foule de jeunes touristes fêtards, la zone était autrefois surnommée le "kilomètre carré de misère" par la police. Afin de calmer l'agitation et endiguer la criminalité, les autorités locales ont même envisagé de déplacer les prostituées dans les faubourgs pour préserver ce quartier historique, mais la plupart des personnes y travaillant ont demandé des mesures moins radicales.

La plateforme Ugly Mugs NL a été développée par l'association Soa Aids Nederland et Proud, le syndicat des travailleurs du sexe, au nom du ministère de la Justice et de la Sécurité. Selon une étude menée par Soa Aids Nederland et Proud, "97% des professionnel(le)s du sexe aux Pays-Bas sont victimes de violence", rapporte la plateforme. "Les transgenres et les hommes travailleurs du sexe sont quatre fois plus susceptibles d'être victimes de violence que les femmes travailleuses du sexe", ont précisé les organismes.

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions