07/04 11:31

McKinsey "paiera tout ce qu'ils doivent comme impôt au Trésor public français", affirme le ministre de l'Economie Bruno Le Maire - VIDEO

McKinsey "paiera tout ce qu'ils doivent comme impôt au Trésor public français", a réaffirmé jeudi le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, au lendemain de l'ouverture d'une enquête par le parquet national financier sur les pratiques fiscales du cabinet de conseil américain.

Le ministre n'a pas souhaité commenter directement l'ouverture de cette enquête, estimant seulement sur Franceinfo que "c'est le rôle de la justice de se saisir des affaires dont elle estime qu'elle doit se saisir". Il a aussi rappelé que l'administration avait "engagé une vérification fiscale sur le cabinet McKinsey en novembre dernier". "Qu'on ne laisse pas dire que l'administration fiscale ne fait pas son travail", a enchaîné M. Le Maire.

Le procureur national financier a indiqué mercredi qu'après avoir pris connaissance du rapport de la commission d'enquête du Sénat sur l'influence des cabinets de conseil privés sur les politiques publiques, son parquet avait ouvert une enquête préliminaire pour blanchiment aggravé de fraude fiscale. Les investigations ont été confiées au Service d'enquêtes judiciaires des finances (SEJF), a précisé le procureur dans ce communiqué sans mentionner le nom de McKinsey.

Dans un rapport remis le 16 mars, la commission d'enquête du Sénat assurait que les contrats conclus par l’Etat avec les cabinets de consultants comme McKinsey avaient "plus que doublé" entre 2018 et 2021, atteignant un montant record de plus d'un milliard d'euros en 2021. Elle accusait aussi les entités françaises du cabinet McKinsey d'"optimisation fiscale", ce qui leur aurait permis de ne payer aucun impôt sur les sociétés entre 2011 et 2020.

A quelques jours du premier tour de l'élection présidentielle, les oppositions ont dénoncé un favoritisme de la majorité au profit de ce cabinet de conseil, et avaient appelé à l'ouverture d'une enquête. Bruno Le Maire a défendu le recours aux cabinets de conseil, dénonçant la "mauvaise foi" des oppositions et de responsables politiques qui dénoncent la majorité actuelle, alors qu'eux aussi "ont utilisé ces mêmes cabinets de conseil" dans leurs responsabilités locales.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Bob28
9/avril/2022 - 10h02

C'est fou tous ces gens qui ne font pas la différence entre "légalité" et "moralité". 

Google ne paye pas ses impôts en France : c'est légal. 

Le gouvernement travaille avec Google : c'est légal. 

Le gouvernement travaille avec une entreprise qui ne paye pas ses impôts en France : c'est immoral.

Portrait de soly
7/avril/2022 - 17h15

Mc Kinsey qui a aidé Macron à être élu en 2017... Les juges devraient faire leur travail...

Portrait de bergil
7/avril/2022 - 16h14
Remarque a écrit :

 

Le travail a été fait point barre. Macron n'a rien détourné à son profit (lui). Cette histoire est juste une diversion médiatisée par ses adversaires à quelques jours des élections, les Français ne sont pas dupes.

Après en effet, si cette société devait payer des impôts et qu'elle ne l'a pas fait, à la justice de trancher. Bon appétit les râgeux smiley 

Et le renvoi d'ascenseur pour les services rendus " gracieusement " lors de son élection en 2017 on en parle ?

Portrait de LISCO
7/avril/2022 - 15h02

l'état ferra sans doute appel a un cabinet de conseil pour vérifier si l'autre cabinet de conseil a bien respecté la loi concernant le paiement de ses impots.

Portrait de soly
7/avril/2022 - 12h41

Mc Kinsey sous Macron c'est le scandale du siècle. Le gouvernement et Macron nous prennent pour des imbéciles. Les juges ne font pas leur travail, Macron devrait être mis en examen concernant cette affaire...

Portrait de Fpt01
7/avril/2022 - 12h39 - depuis l'application mobile

D’ici qu’on leur trouve un crédit d’impôt à leur rembourser !!!

Portrait de YVESM
7/avril/2022 - 12h27
••G de Phœbus•• a écrit :

Ai-je affirmé le contraire ? NON ! 

Je souligne juste le foutage de gueule de la phrase de Le Maire qui par sa déclaration prend les français pour des crétins. 

Oui, comme d'habitude, ils jouent sur les mots.

Ce sont des techniques de communication bas de gamme, rendues possibles uniquement parce que les journalistes, en face, ne font pas leur travail.

Portrait de chaparals
7/avril/2022 - 12h02

c'est cuit ,cette fois ci ils seront emporté par la tempête

Portrait de cordova
7/avril/2022 - 12h02

A 3 jour des élections la blague, l'histoire serait jamais sorti, ça aurait continué de faire bosser les potes. Ils se foutent vraiment de la gueule du monde

Portrait de HM84
7/avril/2022 - 11h57

Jean Marc , la mauvaise foi ne fait pas avancer les choses.

Tu n’aimes pas les réponses qui sont contraires au bien pensant PP(  à qui je transmets tous mes vœux de prompt rétablissement)