22/03 19:29

Guide Michelin : Découvrez les grands gagnants comme les chefs Arnaud Donckele, Hélène Darroze, Philippe Etchebest et le grand perdant Jean Imbert qui n'obtient qu'une seule étoile au Plaza Athénée

 Le palmarès 2022 des étoiles Michelin a été dévoilé à Cognac (Charente). Une grande première puisque jamais Michelin n’avait organisé cette cérémonie en région. 200 chefs étoilés et une centaine de journalistes ont fait le déplacement pour l’occasion. Avant l’annonce du palmarès, le directeur du guide rouge Gwendal Poullenec a assuré qu’il s’agit d’« un très beau millésime qui reflète la diversité des cuisines que l’on peut trouver en France ».

.

Nouveaux trois étoiles

C'est un triomphe incroyable et et mérité pour le chef Arnaud Donckele remporte 3 étoiles pour son restaurant Cheval Blanc Plénitude à Paris. C'est la première fois que le guide récompense avec 3 étoiles un restaurant à peine ouvert.

Autre surprise, la Villa Madie à Cassis dans les Bouches du Rhône et son chef Dimitri Droisneau remportent également un 3e macaron. 

.

6 restaurants gagnent une deuxième étoile

- L'Oiseau Blanc (David Bizet, Paris)

- Lalique (Jérôme Schiling, Bommes)

- Duende (Pierre Gagnaire, Nicolas Fontaine, Julien Caligo, Paris)

- Le Restaurant du Palais Royal (Philippe Chronopoulos, Paris)

- Le Blue Bay (Marcel Ravin)

- Restaurant Table (Bruno Verjus, Paris)

.

Voici les 41 nouveaux étoilés

Déception pour Jean Imbert au Plaza Athénée qui ne décroche qu'une seule étoile. Après avoir obtenu 3 étoiles à Londres et deux étoiles à Paris l'an dernier, Hélène Darroze  avec son restaurant de la Villa Lacoste décroche une étoile également. Philippe Etchebest est aussi récompensé pour son restaurant à Bordeaux.

- Ogata Paris (3e)

- AT à Paris (5e)

- Contraste à Paris (8e)

- Il Carpaccio à Paris (8e)

- Jean Imbert au Plaza Athénée à Paris (8e)

- FIEF (Victor Mercier, également Prix du jeune chef, Paris)

- Bellefeuille au Saint James à Paris (16e)

- Le bateau Don Juan II par Frédéric Anton amarré à Paris (16e)

- Substance à Paris (16e)

- Sushi Shunei à Paris (18e)

- Le Grand Contrôle d'Alain Ducasse à Versailles (Yvelines)

- La Table d'Asten à Binic (Côtes-d'Armor)

- L'Embrun à Brest (Finistère)

- Ronan Kervarrec - Le Saison à Saint-Grégoire (Ille-et-Vilaine)

- Le Gavrinis à Baden (Morbihan)

- Sources à Lorient (Morbihan)

- La Tête en l'Air à Vannes (Morbihan)

- Le 1862 aux Glycines à Les Eyzies-de-Tayac (Dordogne)

- Maison Nouvelle, Philippe Etchebest à Bordeaux (Gironde)

- Les Belles Perdrix de Troplong Mondot à Saint-Emilion (Gironde)

- La Rotonde à l'Hôtel du Palais de Biarritz (Pyrénées-Atlantiques)

- Ekaitza à Ciboure (Pyrénées-Atlantiques)

- Le Ceto de Mauro Colagreco au Maybourne Riviera à Roquebrune-Cap-Martin (Alpes-Maritimes)

- Hélène Darroze à la Villa La Coste au Puy-Sainte-Réparade (Bouches-du-Rhône)

- Une Table au Sud à Marseille (Bouches-du-Rhône), où Ludovic Turac récupère son macaron perdu en 2021

- La Bastide de Capelongue à Bonnieux (Vaucluse)

- Le Kléber à La Maison Bonnet à Grane (Drôme)

- La Dame de Pic - Le 1920 par Anne-Sophie Pic au Four Seasons de Megève (Haute-Savoie)

- Sylvestre Wahid aux Grandes Alpes à Courchevel (Savoie)

- Restaurant Hostellerie Cèdre & Spa à Beaune (Côte-d'Or)

- Origine à Dijon (Côte-d'Or)

- L'Auberge du Vert Mont de Florent Ladeyn à Boeschepe (Nord)

- Château de Beaulieu - Christophe Dufossé à Busnes (Pas de Calais) - ex Meurin double-étoilé

- L'Alter-Native de Gilles Goujon à Béziers (Hérault)

- Jardin des Sens des frères Pourcel à Montpellier (Hérault)

- Le 1825 - La Table gastronomique à Gesté (Maine-et-Loire)

- La Chabotterie à Montréverd (Vendée)

- Le Favori aux Sources de Cheverny à Cheverny (Loir-et-Cher)

- La Maison dans le Parc à Nancy (Meurthe-et-Moselle)

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Rocca
23/mars/2022 - 11h20

ça prouve bien que ces récompenses Michelin c'est de la foutaise ,comment des chefs peuvent ils avoir des étoiles alors qu'ils sont plus souvent à la télé que derrière les fourneaux , c'est un peu, qui comme beaucoup ont plusieurs établissements ,le guide devrait être plus correcte intituler et nommer le nom des restaurants et non le nom de certains chefs qui y viennent que très peu , c'est une aberration !!

Portrait de ced101
23/mars/2022 - 08h14
bergil a écrit :

Etchebest doit souvent être devant ses fourneaux ! comme par hasard il vient juste d'ouvrir son restaurant 

et vous croyez que Ducasse avec ses 14 ou 15 restaurants, il est souvent derriere les fourneaux ?

c'est pareil avec tous les grands chefs

 

Portrait de bergil
22/mars/2022 - 20h40

Etchebest doit souvent être devant ses fourneaux ! comme par hasard il vient juste d'ouvrir son restaurant