20/03 11:31

Le régulateur russe taxe le géant américain Google et son service vidéo YouTube d'activités "terroristes", première étape vers un possible blocage du site comme l'ont été Twitter et Instagram

Le régulateur russe a taxé le géant américain Google et son service vidéo YouTube d'activités "terroristes", première étape vers un possible blocage du site comme l'ont été Twitter, Instagram et plusieurs médias ces dernières semaines. Selon Roskomnadzor, le gendarme russe des télécoms, des utilisateurs de YouTube "diffusent des publicités avec des appels à mettre hors service les communications ferroviaires de la Russie et du Bélarus", pays allié de Moscou duquel est menée l'offensive sur le nord de l'Ukraine. "Les activités de l'administration de YouTube sont de nature terroriste et menacent la vie et la santé des citoyens russes", a affirmé Roskomnadzor, cité par l'agence de presse Interfax.

Dénonçant la "position clairement antirusse" de Google, le gendarme russe a dit exiger que la société américaine "cesse de diffuser les vidéos anti-russes dans les plus brefs délais". La Russie a déjà bloqué l'accès aux populaires réseaux sociaux Instagram, Facebook et Twitter et engagé des poursuites contre le groupe Meta, l'accusant de propager des "appels au meurtre" contre les Russes. La Russie est un des pays les plus restrictifs en matière de liberté de la presse et d'expression, et la situation s'est encore détériorée ces dernières semaines avec le blocage de la plupart des médias indépendants qui subsistaient après le déclenchement de l'offensive contre l'Ukraine le 24 février.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions