20/03 11:02

Daniel Radcliffe ne rempilera pas pour l'adaptation d'Harry Potter et l'enfant maudit, au cinéma : "J'arrive à un point où j'ai l'impression d'avoir réussi à sortir de "Potter""

Daniel Radcliffe n’envisage pas de porter à nouveau les lunettes rondes d’Harry Potter dans un futur proche. Il ne ferme toutefois pas la porte à un projet dans plusieurs années.

Alors qu’une hypothétique adaptation cinématographique de la pièce de théâtre «Harry Potter et l’enfant maudit» court depuis l’automne dernier, sans pour autant avoir été confirmée, Daniel Radcliffe s’est exprimé sur un potentiel retour devant la caméra dans ce rôle. Dans une interview au New York Post, relayée par Variety, l’acteur de 32 ans a fait savoir qu’il ne comptait pas endosser à nouveau le costume qui l’a rendu célèbre. Ce n’est «pas quelque chose qui m'intéresse vraiment en ce moment», a expliqué le trentenaire.

Bien que l’acteur ait participé avec Emma Watson et Rupert Grint à l’épisode anniversaire «Retour à Poudlard» avec plaisir, Harry Potter ne fait plus partie de sa vie. Conscient que sa réponse va faire des déçus, il a expliqué : «Ce n'est pas la réponse que tout le monde attend, mais je pense que j'ai pu revenir en arrière et en profiter parce que cela ne fait plus partie de ma vie quotidienne». Après avoir campé le petit sorcier à la mèche rebelle dès 2001 et jusqu’en 2011, l’acteur est passé à autre chose. «J'arrive à un point où j'ai l'impression d'avoir réussi à sortir de "Potter" et je suis vraiment content de là où je suis aujourd’hui, et y retourner serait un changement radical dans ma vie», a-t-il précisé. 

Philosophe, Daniel Radcliffe n’a toutefois pas exclu définitivement un retour dans le costume de l’adversaire de Voldemort. Le temps joue pour les fans. Évoquant les acteurs de «Star Wars», qui ont à nouveau endossé leur rôle plusieurs décennies plus tard, il a expliqué : «Je ne dirai jamais «jamais», mais les gars de «Star Wars» avaient attendu environ 30, 40 ans avant de revenir. Pour moi, ça ne fait que 10 ans». Le dernier volet de la saga est sorti en salle en 2011. 

De son côté, Rupert Grint avait lui fait savoir en janvier, à l’occasion d’une interview à «Good morning Britain», qu’il pourrait être tenté de participer à cette adaptation cinématographique, émettant une condition : que le trio se reforme. Ce n’est pas pour tout de suite, si l’on en croit Daniel Radcliffe. Une autre inconnue demeure. L'adaptation d'«Harry Potter l'enfant maudit» verra-t-elle le jour ?  

Ailleurs sur le web

Vos réactions