24/02 11:16

Soupçons de viols: La plainte contre le conseiller d'Eric Zemmour Olivier Ubéda a été classée sans suite par le parquet de Paris

L’enquête pour viols ouverte après la plainte déposée par un jeune homme contre Olivier Ubéda, le directeur des événements du candidat d’extrême droite à la présidentielle Éric Zemmour, a été classée sans suite mercredi, selon le parquet de Paris confirmant une information d’Europe 1. « Classement. A tous les gens qui m’ont soutenu, merci. Vraiment. A tous ceux qui se sont délectés de cette cabale, désolé », a tweeté mercredi soir le communiquant de 51 ans, qui figure dans l’organigramme de campagne d’Eric Zemmour comme « directeur des événements ». Le parquet de Paris a confirmé que la procédure a été classée sans suite mercredi, faute d’infraction suffisamment caractérisée.

Un jeune homme de 18 ans, qui aurait travaillé avec lui en tant que stagiaire, a dénoncé des viols qui auraient commencé au printemps 2021 et se seraient poursuivis jusqu’à l’automne, période à laquelle il a déposé plainte, selon BFMTV qui avait révélé l’existence de la plainte. Celle-ci avait été déposée le 9 décembre et une enquête avait été ouverte le lendemain pour viols. Ubéda a ensuite été entendu en audition libre le 1er février. « J’ai appris le nom de l’accusateur. Ce n’était pas un stagiaire », avait-il alors précisé à l’AFP, assurant que c’est « quelqu’un que je connaissais mais pas un collaborateur ».

Olivier Ubéda est chargé de l’organisation et de la scénographie des meetings. Il fait aussi la « voix off » des meetings du candidat d’extrême droite. Il avait déjà assuré la communication d’Éric Zemmour durant la précampagne du polémiste, autour de son livre « La France n’a pas dit son dernier mot ». Ancien de l’UMP, Olivier Ubéda est une personnalité bien connue à droite, pour laquelle il a régulièrement organisé des meetings, notamment pour Nicolas Sarkozy.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de serguei
24/février/2022 - 12h22
Zlehaineux a écrit :

Ras le bol de ces juges gochistes qui laissent les prédateurs sexuels impunis

et moi, marre de la modération de ce forum qui laisse traiter quelqu'un de prédateur sexuel alors qu'il n'y a aucun fait établi, ni aucune poursuite et que la plainte est sans suite ! C'est de la diffamation pure et simple !