11/02 13:31

Coronavirus: Le masque ne sera plus obligatoire dans les lieux clos soumis au pass vaccinal à partir du 28 février - Jean-Michel Blanquer annonce la fin de l'obligation du port du masque en extérieur à l'école

13h29: Le point sur ce que l'on sait

Le masque ne sera plus obligatoire dans les lieux clos soumis au pass vaccinal à partir du 28 février, exception faite des transports, a indiqué vendredi le ministère de la santé mettant en avant l'"amélioration de la situation sanitaire". "Le pass vaccinal nous permet dans un contexte où la pression épidémique se réduit fortement, et comme nous l'avons déjà fait avant cette vague, de supprimer l'obligation de port du masque dans les établissements recevant du public", a indiqué à l'AFP le ministre de la santé Olivier Véran.

Le port du masque qui n'était déjà plus obligatoire en extérieur depuis le 2 février, ne le sera donc plus non plus "dans les autres lieux clos soumis au pass vaccinal", c'est-à-dire les établissements dédiés aux activités de loisirs, les restaurants, les débits de boisson, les foires ... Par contre, il "sera maintenu dans les transports et les lieux clos non soumis au pass vaccinal", a détaillé le ministère dans un communiqué.

Autre allègement en vue pour cette fin de mois: le dispositif de dépistage des personnes ayant eu un contact avec une personne testée positive. "Les personnes contacts n'auront plus à réaliser qu'un seul test (autotest ou test antigénique ou test RT-PCR) à J2 (soit deux jours après avoir eu l'information d'avoir été en contact avec une personne testée positive) au lieu de trois tests aujourd'hui (à J0, J2 et J4)", a précisé le ministère.

 

12h18: Le masque ne sera plus obligatoire dans les lieux clos soumis au passe vaccinal à partir du 28 février, exception faite des transports, a indiqué le ministère de la Santé, mettant en avant l'«amélioration de la situation sanitaire». «Le port du masque en intérieur sera maintenu dans les transports et les lieux clos non soumis au passe vaccinal. Dans les autres lieux clos soumis au passe vaccinal, le port du masque ne sera plus obligatoire», a détaillé le ministère dans un communiqué.

11h10: Ce vendredi matin,  plusieurs mesures d'allégement du protocole sanitaire à l'école ont été prises, qui seront effectives à partir du 28 février. Le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer a notamment annoncé la fin de l'obligation du port du masque en extérieur à l'école.

"Nous sommes en situation de procéder à des allègements. A l'école primaire, nous allons passer du niveau 3 au niveau 2. En premier lieu, cela signifie qu'il n'y aura plus le port de masque à l'extérieur. L'éducation physique se passera en intérieur sans masque"., a-t-il indiqué.

Et d'ajouter: "Nous faisons évoluer la doctrine de tests. A partir du 28 février, on passe d'un système de trois tests à un test, un auto-test à J+2 et qui permettra beaucoup plus de souplesse. Dès le 21 février, l'attestation sur l'honneur ne sera plus exigée".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Bob28
12/février/2022 - 09h58

Les 2 trucs les plus efficaces contre les contaminations c'est :

- se laver les mains régulièrement

- porter un masque en intérieur mal aéré

L'un n'a jamais été obligatoire, l'autre ne le sera désormais plus.

Bravo.

Et c'est les mêmes qui disaient à l'époque "ne soyez pas égoïste, vaccinez vous au moins pour les autres" qui disent aujourd'hui "JE suis vacciné donc JE ne veux plus porter de masque, tant pis pour les autres". La logique...

Portrait de Aroun89
11/février/2022 - 22h47 - depuis l'application mobile

Franchement ça va être vraiment n’importe quoi quand ils vont retirer totalement le port du masque dans les centres commerciaux car déjà en temps normal beaucoup de personnes ne respectent pas le port du masque alors là avec le retrait total ça va être catastrophique

Portrait de Amandecroquante
11/février/2022 - 16h58
MS54840 a écrit :

Comme cela les vaccinés pourront se contaminer entre eux et les non-vaccinés toujours exclus de la société pour un vaccin qui n'est pas obligatoire !

Bah oui mais c’est la liberté de faire un choix

Portrait de obscure
11/février/2022 - 16h51

ça ne change rien pour les non vaccinés ! Moi, je  veux l'arrêt du port du masque partout !

Portrait de veronique corlobe
11/février/2022 - 14h43
z Finger a écrit :

Quel cinéma, ces histoires de masques.

À part enrichir certains et saloper la nature, on voit très bien qu'ils n'ont aucun intérêt sanitaire.

Macron et sa clique l'avaient d'ailleurs clamé haut et fort au tout début du merdier...

saloper la nature...parce que les gens sont degueulasses

Portrait de veronique corlobe
11/février/2022 - 14h42
COLIN33 a écrit :

au mois de mai les hôpitaux seront pleins, mais dans tout ça ce sont les non vaccinés qui s'en sortent à bon compte en se payant de la gueule des vaccinés !!! ce sont vraiment des rigolos politiques qui ont géré la pandémie...

j'attend toujours les idées des oppositions quant à la façon dont ils auraient géré cette pandémie....à part être anti tout, ils n'ont rien proposé 

Portrait de COLIN33
11/février/2022 - 13h48 - depuis l'application mobile

au mois de mai les hôpitaux seront pleins, mais dans tout ça ce sont les non vaccinés qui s'en sortent à bon compte en se payant de la gueule des vaccinés !!! ce sont vraiment des rigolos politiques qui ont géré la pandémie...

Portrait de jarod.26
11/février/2022 - 13h43

un allégement juste avant les présidentielles dit dont !

Portrait de darkosy
11/février/2022 - 12h43

Les avions, les TGV et les personnes rendant visite dans les hôpitaux sans masques, le variant "non covid politique" progresse rapidement

Portrait de Harriet
11/février/2022 - 12h42

Je sais bien qu'on ne peut pas vivre indéfiniment sous masque, mais étant donné que le passe vaccinal n'empêche pas les contaminations , je ne comprends pas tellement cet allègement un peu prématuré ... peut être , aurait-il fallu attendre le printemps (aération des espaces clos plus aisée, avec l'élévation des températures  ...)

Portrait de Kraepelin
11/février/2022 - 12h26
Cédric Janet a écrit :

Ca sent les allègements juste avant la présidentielle et le serrage de boulons après la réélection de Macron tout ça. 

Et pour les autres pays qui font de même sans élections à venir ?