26/01 10:20

L’auteur de l’enquête sur la maltraitance dans les Ehpad Orpea révèle dans "C à vous" sur France 5 qu’on lui a proposé 15 millions d’euros pour ne pas publier son livre - VIDEO

Hier soir, le journaliste Victor Castanet, auteur d'une enquête choc sur les Ehpad, était l'invité de "C à vous" sur France 5 alors que sort en librairie son livre "Les Fossoyeurs". Sur le plateau de l'émission, il a expliqué qu'on a cherché à lui faire arrêter son enquête.

"Pendant cette enquête, j'ai subi un certain nombre de pressions. A la moitié de mon enquête, un intermédiaire m'a proposé une importante somme d'argent : 15 millions d'euros", a-t-il confié.

Dans "Les Fossoyeurs", Victor Castanet décrit un système où les soins d’hygiène, la prise en charge médicale, voire les repas des résidents sont « rationnés » pour améliorer la rentabilité du groupe d’Ehpad privés Orpea. Et ce alors que les séjours sont facturés au prix fort – près de 6 500 € par mois pour une chambre d’« entrée de gamme » à la résidence « Les Bords de Seine » de Neuilly, pointe ainsi l’auteur.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Alak
26/janvier/2022 - 23h57

Le pire reste à venir. Car sous couvert "d'enquête" le gouvernement va une nouvelle fois étouffer l'affaire. Quand aux dirigeants de ces mouroirs sans morale, il ne feront pas un jour de prison ! Ils vont certainement bientôt se retrouver au liban... étrange ce pays téléguidé depuis des décennies par la France et avec qui aucun accord d'extradition n'est signé ! Nos grands pourris en col blanc y vivent en toute liberté. De Ghosn à Takkiedine... Je pense qu'ils font des petites sauteries entre eux continuant sans vergogne à ruiner ce petit pays et à enfoncer un peu plus les habitants dans la misère. Tout cela pour dire que s'il y a surpopulation carcérale et si l'on juge de la facilité de sortir des prisons, on se demande comment cela est possible. Les Balkany sont également libre comme l'air à ce jour. Une affaire incroyable ! A force de ne pas respecter la zone assignée, on leur a enlevé toute contrainte et comme ils ont fait appel de la remise en incarcération... ces nantis tricheurs, menteurs, magouilleurs sont... libres.

Bref cette affaire finira comme pour renault ou les financements louches de notre petit sarko... en eau de boudin ! Et on laissera ceux qui ruinent la France continuer leurs commerces malsains avec nos ainés. Que de la gueule une nouvelle fois je tiens les paris. Sans aucun risque !

Portrait de muzo 28
26/janvier/2022 - 12h07
l'ÉCUME DES CH0SES a écrit :

cote en bourse ou pas, une entreprise se doit de faire des bénéfices c'est ca où la mort...

Oui les actionnaires attendent des dividendes,

comme les français attendent de la rentabilité de leurs assurances-vie (1er placement des français),

et d'où vient la rentabilité des assurances vie? des placements en bourse ...

il faut peut être éviter de scier la branche sur laquelle on se trouve

C'est là que je reparle des actionnaires des PFG........La mort ça rapporte aussi.

Portrait de muzo 28
26/janvier/2022 - 12h05
•Gaston de Phœbus• a écrit :

Taratata ! 

Il y a des régions qui ont été très réactives et bien plus que l'état concernant le Covid mais le pire c'est qu'elles ont souvent été freinées par des décisions venant de haut.  Je pense particulièrement à l'épisode des masques. 

L'épisode sans masque, sans gel hydro-alcoolique dénoncé dans les hôpitaux, au tout début je pensais que c'était rare, sauf que c'était partout. On a favorisé des secteurs. Il fallait bien se douter que ça allait faire mal aussi et surtout dans les EHPAD. 

Portrait de COLIN33
26/janvier/2022 - 12h00 - depuis l'application mobile
l'ÉCUME DES CH0SES a écrit :

cote en bourse ou pas, une entreprise se doit de faire des bénéfices c'est ca où la mort...

Oui les actionnaires attendent des dividendes,

comme les français attendent de la rentabilité de leurs assurances-vie (1er placement des français),

et d'où vient la rentabilité des assurances vie? des placements en bourse ...

il faut peut être éviter de scier la branche sur laquelle on se trouve

@l'ÉCUME DES CH0SES
le profit n'est pas une raison, non dénonciable, pour maltraiter nos anciens....

Portrait de Calla
26/janvier/2022 - 11h37

Nos Ehpad en France se sont des mouroirs .....

 

Il y a un manque de personnel  ; la nuit  idem    les repas = pas bons  ( 4,20 euros pour la journée ) tout est restreint alors que c'est très cher  

Honteux de voir ça en France 

 

 

 

Portrait de cordova
26/janvier/2022 - 11h33

Perso j'aurais pris le pognon et publié dans un an

Portrait de muzo 28
26/janvier/2022 - 11h33

Dès l'instant où une entreprise est cotée en bourse, le but est de faire des bénéfices. Peu importe le produit, les actionnaires attendent les dividendes. Là, on est sur de l'humain qui rapporte, caché derrière de belles façades.

De tous les projets prévus, depuis des années sous divers gouvernements, aucun n'a vu le jours, on les a enterré. Cela favorise les dérives, le personnel sous qualifié, mal payé.  Parce que dans le public ne  pensez pas que l'on ne compte pas aussi.

Portrait de LISCO
26/janvier/2022 - 11h15

ce qui est incroyable c'est le prix demandé par les Ehpad et le manque total de controle de ces établissements, comme le reste l'état s'en fout et le privé se remplit les poches au détriment de résidents.

Portrait de stefe95
26/janvier/2022 - 11h06
seb2746 a écrit :

J’espère qu'il parle aussi des +10 000 morts covid qu'on a laissé seul et sans soins (certes, y'avait "peu" à faire contre le covid à l'époque) , couvert par le ministère ensuite pour qu'on ne puise faire aucune plainte...

Il dénonce un truc ignoble et vous vous trouvez encore à redire .... qu'attendez vous pour écrire un livre !!

Portrait de seb2746
26/janvier/2022 - 10h33

J’espère qu'il parle aussi des +10 000 morts covid qu'on a laissé seul et sans soins (certes, y'avait "peu" à faire contre le covid à l'époque) , couvert par le ministère ensuite pour qu'on ne puise faire aucune plainte...