25/01 07:31

Les députés commencent à débattre d'un texte visant à interdire progressivement aux fabricants de charcuterie d'utiliser des nitrites, des conservateurs controversés qui donnent une couleur rose au jambon cuit

Les députés commencent à débattre cette semaine d'un texte visant à interdire progressivement aux fabricants de charcuterie d'utiliser des nitrites, des conservateurs controversés qui donnent une couleur rose au jambon cuit. La proposition de loi, qui prévoit une interdiction par étapes de ces additifs d'ici à 2025 «doit servir à protéger les citoyens», affirme le député MoDem du Loiret Richard Ramos, qui la porte.

Le texte sera discuté mercredi en commission des Affaires économiques, puis en séance publique le 3 février. Le sort qui lui sera réservé est incertain. Le gouvernement dit vouloir «attendre le retour» de l'agence sanitaire Anses «avant de se prononcer sur les décisions à mettre en œuvre», rapporte le ministère de l'Agriculture auprès de l'AFP.

«Les analyses risques/bénéfices doivent être établies par les experts», ajoute le ministère, qui «s'engage à suivre l'avis» de l'Anses. Cet avis, attendu initialement courant 2021, est annoncé pour la fin du premier semestre 2022.

L'agence, qui évoque une «saisine complexe», «réfute catégoriquement tout enlisement de l'expertise en cours», dans un communiqué récent.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de chipie10
25/janvier/2022 - 09h19

L'interdiction serait une bonne chose.