21/01 10:16

Enquête : L'intérêt des Français pour l'actualité recule, atteignant même un plus bas chez les moins de 25 ans, dans un contexte de défiance toujours très marquée envers les médias

L'intérêt des Français pour l'actualité recule, atteignant même un plus bas chez les moins de 25 ans, dans un contexte de défiance toujours très marquée envers les médias, d'après le baromètre annuel réalisé par Kantar Public-onepoint pour le quotidien La Croix. Comme tous les ans depuis 1987, l'institut Kantar a interrogé un échantillon de plus de mille personnes, représentatif de la population française adulte, sur leur rapport aux médias.

Ces entretiens, réalisés du 5 au 11 janvier, montrent que l'intérêt des Français pour l'actualité a plongé de cinq points à 62%, après avoir fortement monté l'an dernier. Chez les plus jeunes, le désintérêt pour l'actualité est criant: seulement 38% des 18-24 ans affirment suivre avec grand intérêt les nouvelles.

Le fossé générationnel est également marqué s'agissant du recours aux réseaux sociaux pour s'informer. La majorité (54%) des moins de 35 ans juge positif le fait que des nouvelles soient diffusées par des non-professionnels de l'information sur les réseaux sociaux, alors que 52% des Français, dont 62% des 65 ans et plus, estiment le contraire.

La toile s'affiche comme le deuxième moyen d'information des Français, pour près d'un tiers d'entre eux (32%), derrière la télévision qui conserve son statut de média d'information numéro un (48%). Suivent la radio (13%) et la presse écrite (6%). Parmi ceux qui s'informent sur internet, un quart (26%) se tournent prioritairement vers les réseaux sociaux, tels que Twitter ou Facebook/Meta, pour s'informer.

Ceux-ci devancent pour la première fois les sites et applications des médias traditionnels. La crédibilité des médias, bien que faible, demeure assez stable. La radio, qui perd toutefois trois points par rapport à l'an passé, et la presse écrite (+1 point) sont considérées par 49% des Français comme les médias rapportant le plus fidèlement la réalité, devant la télévision (44%, +2 points).

Internet en revanche chute de quatre points, seuls 24% des Français l'estimant donner une actualité crédible.

Interrogés sur le rôle des médias dans la démocratie, plus de 90% des Français attendent des médias qu'ils soient indépendants des pouvoirs politique et économique. Or, l'enquête montre un grand décalage entre leurs attentes et leur perception.

La majorité des Français estiment que les médias et journalistes ne sont pas indépendants du pouvoir politique (62%), ni des milieux économiques (59%) et privilégient la recherche d'audience à la qualité de l'information (63%).

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Greenday2013
21/janvier/2022 - 14h33

Tu m'étonnes que les médias ne soient pas crédibles. Entre les journalistes qui couchent avec les politiques et la plupart des émissions qui ne prêchent qu'une seule vision de la réalité...

Portrait de Cortex
21/janvier/2022 - 10h55
RIP cracra666 a écrit :

Journalistes ennemis du peuple.

journalisme = politiques = même combat...