21/01 07:31

Eric Zemmour : Son procès s'est déroulé hier sans sa présence, ni celle de son avocat qui a quitté la salle d'audience : "On ne peut pas juger des candidats à la Présidentielle en pleine campagne"

Le parquet général a demandé jeudi d'infirmer le jugement de première instance, qui avait relaxé Eric Zemmour jugé pour contestation de crime contre l'humanité et a demandé sa condamnation. Le président de la cour d'appel a mis la décision en délibéré à l'issue du second tour de l'élection présidentielle.

L'avocat général a réclamé une peine de 100 jours-amendes à 100 euros, soit une peine de 10.000 euros d'amende qui peut se transformer en emprisonnement en cas de non-paiement. Le polémiste et candidat à l'élection présidentielle était jugé en appel pour contestation de crime contre l'humanité, après avoir soutenu en 2019 que le maréchal Philippe Pétain avait "sauvé" les juifs français.

Le procès s'est déroulé sans la présence d'Eric Zemmour ni de son avocat. Ce dernier, Me Olivier Pardo, qui avait demandé le renvoi du procès, n'a pas été suivi par la cour. Il a aussitôt quitté la salle d'audience dénonçant une décision "inique". "Dans ces conditions, j'ai décidé que je ne suis pas en état d'assurer la défense" d'Eric Zemmour, a-t-il dit. "Je trouve anormal que des candidats à la présidentielle soient jugés en pleine campagne.

Les juges ont déjà volé l'élection à François Fillon (ndlr: en 2017) et aux électeurs de droite. Ils veulent recommencer", a réagi de son côté M. Zemmour sur son compte twitter.

"Nous nous réjouissons que la cour n'ait pas fait droit à la demande de renvoi, dans la mesure où les propos qui sont tenus par Eric Zemmour sont des propos qui sont ignominieux et que M. Zemmour a tout loisir de se défendre devant la cour puisque la sérénité des débats n'est en rien remise en cause", s'est félicité au contraire Dominique Sopo, président de SOS Racisme, une des association partie civile au procès. Me Pardo demandait que le procès en appel de son client soit renvoyé après le second tour de la présidentielle pour "des raisons de sérénité".

"Les débats d'opinion doivent avoir lieu dans l'arène politique, ils ne doivent pas occuper le prétoire", a-t-il soutenu. "Il s'agit d'un traitement discriminatoire qui parait à la défense de M. Eric Zemmour inacceptable et qui nourrit le soupçon d'une justice politique", a-t-il insisté.

Les avocats des parties civiles ont de leur côté dénoncé "une manoeuvre" de la défense d'Eric Zemmour pour éviter d'être jugé. "Je suis candidat et +so what?+.

Candidat ou pas, M. Zemmour reste un justiciable comme un autre", a dit Me Alain Jakubowicz, l'avocat et ancien président de la Licra, autre partie civile aux côtés notamment du Mrap ou de l'Union des étudiants juifs (UEJF).

"La cour ne doit pas avoir de scrupules à juger cette affaire. Il n'y a pas de preuves que Pétain a sauvé des Juifs français", a soutenu Jean-Louis Lagarde, avocat du Mrap.

Ce nouveau rendez-vous judiciaire intervient trois jours après la condamnation d'Eric Zemmour pour provocation à la haine par le tribunal de Paris, pour sa sortie sur les mineurs migrants isolés. Il a aussitôt fait appel. Dans l'affaire des propos sur Pétain "sauveur" des Juifs, l'ex-chroniqueur vedette de CNews avait été relaxé en février 2021, le tribunal estimant qu'ils avaient été prononcés "à brûle-pourpoint lors d'un débat sur la guerre en Syrie".

Le tribunal avait néanmoins reconnu que ses mots contenaient "la négation de la participation (de Pétain) à la politique d'extermination des juifs menée par le régime nazi".

Les propos avaient été tenus en 2019 lors d'un débat sur CNews face au philosophe Bernard-Henri Lévy. "Un jour, dans une autre émission, vous avez osé dire que Pétain avait sauvé les Juifs français. C'est une monstruosité, c'est du révisionnisme", s'était emporté "BHL".

"C'est encore une fois le réel, je suis désolé", avait répondu le polémiste.

A l'audience en première instance en décembre 2020, Eric Zemmour s'était défendu de toute contestation de crimes contre l'humanité et avait estimé que le débat sur le rôle de Vichy envers les citoyens juifs français devait être tranché par les historiens et non par la justice.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Cortex
21/janvier/2022 - 18h00
Kuka a écrit :

Je le sais, nous avons la chance d'avoir les meilleurs experts en médecine, en histoire, en culture générale, en politique en psychologie du monde qui sont tous réunis ici.

Pas besoin d'excuses, des frites belges suffiront cette fois-ci.

Tournée générale de french fries ! smiley

(astuce. Pour avoir de vraies bonnes frites belges, il faut des bintjes (prononcer biiiinche), et la cuisson se fait dans de la graisse de boeuf en deux fois (première cuisson à 140° durant 8 mins puis seconde cuisson à 180° durant 4 mins ! )) smiley

Donc, nous avons la choucroute, la bière belge, les frites belges.

Quelqu'un d'autre pour se joindre à notre miam-miam partie ? Genre un petit japonais pour accompagner les frites d'un bon steak de Kobe ? Je ne serais pas contre un tunisien et un algérien (deux façons différentes de préparer le couscous) smiley

Portrait de Cortex
21/janvier/2022 - 13h56
Kuka a écrit :

On est sur Doctissimo version culture historique ...

Certains en ont... De la culture.

Vous voulez qu'on vous présente nos excuses ?

Portrait de Cortex
21/janvier/2022 - 12h31
Kraepelin a écrit :

Si vous avez des sources sur des découvertes archéologiques sur l'existence de jésus, je suis preneur. Je suis cette affaire depuis une bonne dizaine d'années, et je n'ai jamais lu qu'il existerait de telles preuves.

Pour le reste, comprenez bien que je ne discute ici que des propos de M Zemmour sur Pétain et les juifs, je ne refais pas l'histoire de cette guerre. Les citations n'ont de valeurs qu'en absence de faits. Vos références sur Galilée, Schopenhauer ou jésus n'apporte rien, ni à l'histoire, ni à la réalité.

 

De mémoire, un excellent documentaire sur des fouilles. Le logement de Joseph il me semble

Je ne peux malheureusement pas vous donner le lien.. C'était il y a quelques années déjà.

Portrait de Kraepelin
21/janvier/2022 - 12h25
Z0ZZ a écrit :

Je ne pense pas, les découvertes archéologiques renforcent au contraire la thèse de l'existence réelle.

Je l'ai fait exprès pour évoquer le fait que cette tare peut être symétriquement identique. 

Galilée est un exemple folklorique parlant, c'est une métaphore.

Toute vérité passe par trois étapes , d'abord elle est ridiculisée , ensuite elle est violemment combattue et enfin elle est acceptée comme une évidence.

Arthur Schopenhauer

On est à la deuxième étape

Ce que Zemmour dit c'est ce qui était communément admis avant la propagande moderne, la gauche a eu un magistère moral de 40 ans, sur tous les sujets, l'histoire comprise, et on est sur un point de bascule qui va probablement renverser ça dans les années qui viennent 

Les résultats de l'IFOP,  d'un sondage au suivant, illustrent la volatilité de l'opinion.• En mai 1945, au moment de la capitulation allemande, les Français étaient 57% à penser que celle-ci était d'abord le fruit de l'effort soviétique. Ils étaient 20% à pencher pour les États-Unis et 12% pour les Britanniques. Seulement 2% y voient l'effort conjoint des trois pays.• En mai 2015, la perspective s'est retournée ! 54%  des Français ont donné la palme aux Américains contre 23% aux Soviétiques et 18% aux Britanniques. 5% plaidaient pour les trois réunis.

Si vous avez des sources sur des découvertes archéologiques sur l'existence de jésus, je suis preneur. Je suis cette affaire depuis une bonne dizaine d'années, et je n'ai jamais lu qu'il existerait de telles preuves.

Pour le reste, comprenez bien que je ne discute ici que des propos de M Zemmour sur Pétain et les juifs, je ne refais pas l'histoire de cette guerre. Les citations n'ont de valeurs qu'en absence de faits. Vos références sur Galilée, Schopenhauer ou jésus n'apporte rien, ni à l'histoire, ni à la réalité.

 

Portrait de Cortex
21/janvier/2022 - 12h25
Kraepelin a écrit :

Aujourd'hui, les historiens remettent de plus en plus en cause l'existence même de jésus.

Je trouvais cocasse de mettre Galilée et Jésus dans la même phrase parce que c'est justement la religion, la croyance à Jésus qui a condamnée Galilée. Et citer a chaque fois Galilée, lorsque l'on veut faire passer un individu lambda pour un génie, c'est encore plus cocasse. Aujourd'hui, c'est devenu l'exemple fourre tout de toute Vérité* incomprise.

Galilée (et surtout Copernic) avait raison, la science et l'histoire le confirme. On en est loin d'être arrivé là avec Pétain. Pour le moment, on serait même surtout très loin de la thèse à M Zemmour (que je suspect de bien le savoir, mais il est dans son rôle)

 

S'agissant de Jésus, il y a deux écoles.

Les faits historiques sont troublants. Les dates et lieux ne collent pas.

Les recherches archéologiques tendent à montrer l'inverse.

Quant aux écrits. On parle des évangiles ? Notamment des apocryphes ?

Personnellement, mais encore une fois, ce n'est que personnel, j'aurais tendance à dire qu'il n'y a pas de fumée sans feu. Je ne crois pas du tout au personnage biblique (je suis comme Saint-Thomas et ne crois que ce que je vois) mais je pense que le personnage à réellement existé.

Mais on s'égare là...

Portrait de Kraepelin
21/janvier/2022 - 12h16
Z0ZZ a écrit :

Oui mais Onfray dit qu'il n'a pas existé, même en tant que simple homme, pour ça que je répondais ça smiley c'est une thèse minoritaire mais persistante, qui s'inscrit dans la tradition deconstructiviste dont on parlait plus tôt au sujet de la WW2 

Non, on est loin des thèses WW2. Il n'y a aucun fait prouvant la réalité de ce Jésus. Pas de trace, pas de témoin, pas d'écrit.

 

Portrait de Kraepelin
21/janvier/2022 - 12h14
Z0ZZ a écrit :

Si tu parles de l'existence de Jesus Onfray doit se baser sur les travaux de Bart Ehrman

Je pense personnellement qu'il a existé comme la plupart des historiens, en tout cas si on suit les normes de l'historicités son existence est considérée aussi solide que d'autres grands personnages historiques dont on ne remet jamais l'existence en question 

C'était une bonne remarque mais j'avais précisément pris deux exemples opposés pour montrer que tout le monde avait eu cette tare smiley

Aujourd'hui, les historiens remettent de plus en plus en cause l'existence même de jésus.

Je trouvais cocasse de mettre Galilée et Jésus dans la même phrase parce que c'est justement la religion, la croyance à Jésus qui a condamnée Galilée. Et citer a chaque fois Galilée, lorsque l'on veut faire passer un individu lambda pour un génie, c'est encore plus cocasse. Aujourd'hui, c'est devenu l'exemple fourre tout de toute Vérité* incomprise.

Galilée (et surtout Copernic) avait raison, la science et l'histoire le confirme. On en est loin d'être arrivé là avec Pétain. Pour le moment, on serait même surtout très loin de la thèse à M Zemmour (que je suspect de bien le savoir, mais il est dans son rôle)

 

Portrait de Cortex
21/janvier/2022 - 12h12
RIP cracra666 a écrit :

J'aime beaucoup les toiles de ce modeste peintre autrichien.

Il avait fait un tableau qui n'était pas mal. 

En revanche, son tableau de Neuschwanstein (pour les néophytes, le château qui a inspiré Disney) est à vomir.. 

Portrait de Cortex
21/janvier/2022 - 12h08
Z0ZZ a écrit :

Si tu parles de l'existence de Jesus Onfray doit se baser sur les travaux de Bart Ehrman

Je pense personnellement qu'il a existé comme la plupart des historiens, en tout cas si on suit les normes de l'historicités son existence est considérée aussi solide que d'autres grands personnages historiques dont on ne remet jamais l'existence en question 

C'était une bonne remarque mais j'avais précisément pris deux exemples opposés pour montrer que tout le monde avait eu cette tare smiley

Bien entendu il a existé. D'ailleurs, les 3 religions monothéistes le reconnaissent (ouf, pour une fois ils sont d'accord).

J'ai personnellement plus de doutes sur ses actions mais ça, ce n'est qu'un avis personnel et non historique.

Portrait de Cortex
21/janvier/2022 - 12h03
Z0ZZ a écrit :

Psychanalyser c'est Psychiatriser, c'est même pire puisque ce n'est pas une science exacte.

Tu en dis plus sur toi que sur lui en pensant pouvoir interpréter sa personnalité.

Tu n'as pas dit qu'il était fasciste mais tu l'as psychatrisé, j'ai juste dit que c'était les deux choses qui venaient avec récurrence, c'était soit l'un soit l'autre, pour éviter d'avoir à débattre du fond, et c'était les deux techniques théorisées par Staline 

Je pense qu'avec le psy de service ( smiley ) je suis plutôt de ceux qui débat facilement ici. Sans haine, sans jamais d'insultes.

Alors la théorie stalinienne franchement, elle ne me décrit absolument pas. Je suis même plutôt aux antipodes.

Portrait de Cortex
21/janvier/2022 - 11h59
Kraepelin a écrit :

Mélanger Galilée et Jésus, c'est cocasse smiley

Sans revenir bien sûr, sur le fait que Galilée est loin d'être le premier a avoir affirmé que la terre était ronde et qu'elle tournait autour du soleil. L'existence même de Jésus reste a prouver, mais ce n'est pas le sujet du jour smiley

 

Théorie d'Onfray ?

Portrait de Cortex
21/janvier/2022 - 11h57
Z0ZZ a écrit :

Petain était un héro national c'était normal de lui faire confiance, et je le répète dans l'histoire c'était Laval qui était le pire de tous.

De plus votre classification n'a aucun sens, l'extreme droite ça ne veut rien dire politiquement, dans national socialism il y a socialism 

Ah mais bien entendu ! Je n'ai jamais remis en question ce fait. C'est d'ailleurs pour cela qu'il a été choisi. Il fallait remonter le moral des français et rien de mieux qu'un héros pour cela.

 

Portrait de Cortex
21/janvier/2022 - 11h55
Z0ZZ a écrit :

C'est récurent de dire que Zemmour est fasciste, tu as bien utilisé la psychiatrisation vu que tu as parlé de complexe d'infériorité 

Et si, google psychiatrisation punitive sous l'URSS 

Tu commets la même erreur que lui en le psychiatrisant, ce qui témoigne de ton incapacité à penser.

Oui, donc en plus de ne pas répondre, de noyer le poisson si je puis dire, parce que tu n'es semble-t'il pas capable, tu m'octroies des intentions qui ne sont pas les miennes. C'est vraiment intéressant.

Il y a une différence entre psychanalyser et mettre le doigt sur un trait de personnalité. Je sais que c'est un peu compliqué pour toi néanmoins, il y a une toute petite nuance qu'il serait opportun que tu apprennes mon cher ami.

J'attends toujours que tu me dises à quel moment j'ai dit que M. Zemmour est fasciste. Mais bon, je pense que je peux attendre longtemps vu que tu ne trouveras pas. smiley

Portrait de Cortex
21/janvier/2022 - 11h50
Z0ZZ a écrit :

En effet, SFIO ancetre du PS, et c'était Laval qui était le pire dans cette histoire, pas Petain

Fédération républicaine : droite

Union républicaine : centre

ANRS : droite

Agraire indépendant : droite 

UDR : droite

IURN : droite

Indépendant d'action populaire : droite

PSF : (malgré le terme "socialisme", tiens, comme le NSDAP) : extrême droite

Ils ont tous voté pour ! smiley

Portrait de Kraepelin
21/janvier/2022 - 11h48
Z0ZZ a écrit :

On a bien compris que vu que vous étiez incapables d'argumenter vous devez compenser en moquant vos adversaires ou en les diabolisant 

Mais la Vérité triomphera toujours, Galilée fut aussi condamnée en son temps, Jesus fut crucifié, comme disait Platon personne n'est plus détesté que celui qui dit la Vérité

Vous n'aurez aucun poids face à l'Histoire, qui a 2000 ans et non 60

Mélanger Galilée et Jésus, c'est cocasse smiley

Sans revenir bien sûr, sur le fait que Galilée est loin d'être le premier a avoir affirmé que la terre était ronde et qu'elle tournait autour du soleil. L'existence même de Jésus reste a prouver, mais ce n'est pas le sujet du jour smiley

 

Portrait de Cortex
21/janvier/2022 - 11h40
Z0ZZ a écrit :

Psychiatrisation des opposants car incapables de comprendre leur subjectivité, Staline utilisait ça pour enfermer ses opposants dans des HP

Vous êtes ses dignes héritiers, il disait aussi qu'il fallait insulter ses opposants de fascistes pour leur empêcher d'avoir le temps d'argumenter

Ah, je sais qui vous êtes. Vous êtes le seul à utiliser le terme de "psychiatrisation" ici smiley

Staline n'enfermait pas ses opposants en HP. C'était "légèrement" plus radical que ça. Par ailleurs, il est démontré, depuis fort longtemps, qu'il souffrait d'un énorme problème psychiatrique. 

Un autre sophisme : démontrez-moi à quel moment j'ai dit de M. Zemmour qu'il est fasciste et à quel moment j'ai insulté quiconque !?

Portrait de Cortex
21/janvier/2022 - 11h26
RIP cracra666 a écrit :

Occasion en or de rappeler que Laval était socialiste mdr

Occasion en or de vous inviter à lire "Pierre Laval" de Fred Kupferman (mince, c'est un juif qui l'a écrit smiley )

Avais-je dit que la période 1920/ 1950 m'intéresse particulièrement ?

Portrait de Cortex
21/janvier/2022 - 11h23
Kraepelin a écrit :

Toutafé

C'est pour ça que j'ai précisé plus tôt que Pétain voyant que peu de français était contre sa décision, il a continué avec les juifs nationaux sans beaucoup plus d'opposition.

Pétain était un héros de 14/18, ce vieux monsieur avec un gros melon a échoué dès 40 avec ses stratégies pour faire reculer l'Allemagne nazi. Il a préféré collaborer pour sauver sa face...

Mes parents sont nés pendant la guerre, mes grands parents, originaires du nord/est de la France ont eu des souvenirs bien précis de ce qui s'est passé. Eux comme beaucoup d'autres, étaient en plein coeur de l'histoire, ni planqués à Paris, ni en zone libre...

M Zemmour est libre de penser différemment, alors qu'il s'exprime devant un tribunal, et qu'on arrête de dire que ce n'est pas possible ! Difficile, surement, mais il doit assumer ses propos passés (et actuels), surtout s'il veut être crédible en tant que candidat à la présidence. Comment peut-on vouloir être président de la république et bafouer celle-ci ?

Il devient ce qu'il a tellement reproché aux autres pendant des années. C'est un personnage que j'ai aimé écouter chez Ruquier avec Naulleau. Il est devenu sa propre caricature.

 

(En aparté : j'adore le "toutafé". Je l'utilise souvent aussi smiley )

Effectivement, M. Zemmour a droit, comme vous et moi, à la liberté de penser et de s'exprimer. Pour paraphraser Voltaire (puisque M. Zemmour aime citer les grands auteurs) "je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites mais jusqu'au bout, je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire".

Le problème de M. Zemmour n'est pas son manque d'intelligence. Il est clairement intelligent et c'est un excellent polémiste et il fait d'excellents constats. Son réel problème est un flagrant complexe d'infériorité non assumé.

Portrait de Kraepelin
21/janvier/2022 - 11h08
Cortex a écrit :

Ne comptez pas sur moi pour défendre Pétain. L'indéfendable ne se défend pas et selon moi, De Gaulle n'aurait jamais dû commuer sa peine de mort en perpétuité. Nous pouvons débattre sur les véritables raisons mais le coup du "grand âge", n'est selon moi pas la raison. M. De Gaulle était également antisémite. Je vais y revenir.

Ceci étant, l'honnêteté intellectuelle oblige à remettre les choses dans leur contexte. La France, comme l'Allemagne, comme la Russie, comme tant d'autres nations, était, depuis longtemps, particulièrement antisémite. Je pense ici à l'affaire Dreyfus (que M. Zemmour remet en question), aux écrits de Louis-Ferdinand Céline (au demeurant un génie littéraire alors que dans le même temps, il soignait gratuitement ses patients sans le sou).

Philippe (mince, même prénom que le mien) Pétain n'était pas pire que les autres. Il était, malheureusement, aux manettes et c'est là où est la différence fondamentale...

Toutafé

C'est pour ça que j'ai précisé plus tôt que Pétain voyant que peu de français était contre sa décision, il a continué avec les juifs nationaux sans beaucoup plus d'opposition.

Pétain était un héros de 14/18, ce vieux monsieur avec un gros melon a échoué dès 40 avec ses stratégies pour faire reculer l'Allemagne nazi. Il a préféré collaborer pour sauver sa face...

Mes parents sont nés pendant la guerre, mes grands parents, originaires du nord/est de la France ont eu des souvenirs bien précis de ce qui s'est passé. Eux comme beaucoup d'autres, étaient en plein coeur de l'histoire, ni planqués à Paris, ni en zone libre...

M Zemmour est libre de penser différemment, alors qu'il s'exprime devant un tribunal, et qu'on arrête de dire que ce n'est pas possible ! Difficile, surement, mais il doit assumer ses propos passés (et actuels), surtout s'il veut être crédible en tant que candidat à la présidence. Comment peut-on vouloir être président de la république et bafouer celle-ci ?

Il devient ce qu'il a tellement reproché aux autres pendant des années. C'est un personnage que j'ai aimé écouter chez Ruquier avec Naulleau. Il est devenu sa propre caricature.

 

Portrait de Cortex
21/janvier/2022 - 11h07
RIP cracra666 a écrit :

Occasion en or de rappeler que la gauche avait voté les pleins pouvoirs à Pétain et que Mitterrand a été décoré de la Francisque mdr

Occasion en or de rappeler que sur les 669 votants, une très large partie était de droite smiley

Portrait de Cortex
21/janvier/2022 - 10h47
Kraepelin a écrit :

 

Ce n'est que le début de l'histoire, vous oubliez (volontairement ? ) la suite.

Pétain a dénoncer les juifs étrangers effectivement en premier lieu (ce qui n'est pas pour autant bien, enfin pour le commun des mortels...) et ensuite, voyant que ça ne dérangeait pas grand monde, que beaucoup de français laissaient faire, il a ensuite continué avec les juifs français, environ 25 % de ceux-ci ont été déportés. Plus de 75 000 juifs en tout et seulement 2 500 survivants, voilà Pétain.

 

Ne comptez pas sur moi pour défendre Pétain. L'indéfendable ne se défend pas et selon moi, De Gaulle n'aurait jamais dû commuer sa peine de mort en perpétuité. Nous pouvons débattre sur les véritables raisons mais le coup du "grand âge", n'est selon moi pas la raison. M. De Gaulle était également antisémite. Je vais y revenir.

Ceci étant, l'honnêteté intellectuelle oblige à remettre les choses dans leur contexte. La France, comme l'Allemagne, comme la Russie, comme tant d'autres nations, était, depuis longtemps, particulièrement antisémite. Je pense ici à l'affaire Dreyfus (que M. Zemmour remet en question), aux écrits de Louis-Ferdinand Céline (au demeurant un génie littéraire alors que dans le même temps, il soignait gratuitement ses patients sans le sou).

Philippe (mince, même prénom que le mien) Pétain n'était pas pire que les autres. Il était, malheureusement, aux manettes et c'est là où est la différence fondamentale...

Portrait de Kraepelin
21/janvier/2022 - 10h21
Z0ZZ a écrit :

2 témoignages différents : 

"Sous l’Occupation, seuls les membres de ma famille juive qui étaient restés Russes (ma grand-mère Rachel Alba et sa sœur, ma grand-tante Slema (Simone) Schneider, toutes deux entrées en France en 1905) ont été déportées à Auschwitz-Birkenau où elles sont mortes gazées à l’arrivée, ma grand-tante par le convoi du 29 juillet 1942 après la rafle du Vel d’Hiv le 16 juillet, gazée le 31 juillet; ma grand-mère trois mois plus tard, arrêtée chez elle au n°35 de la rue Godot de Mauroy au 2ème étage sur la cour, où elle vivait avec son fils, mon futur père, qui avait été mobilisé en septembre 1939 et était devenu Français par la loi de 1927. C’est 1/4 de la famille. Les 3/4 restants, qui étaient devenus Français par naturalisation, par mariage ou par la loi de 1927 comme mon père, n’ont jamais été inquiétés par la police ! Mon père portait l’étoile jaune de David pendant la guerre; je l’ai encore en ma possession.

Mon père ne bénéficiait d’aucune aide particulière ni le reste de ma famille. Pire, contrairement à ce qu’affirme la doxa historiographique française, ma grand-mère, qui était couturière, avait pour cliente Mme Auzello, qui était l’épouse (une juive originaire de New York) du directeur du Ritz et faisait partie du réseau de Résistance du Ritz pendant la guerre. Ma grand-mère en parle à mon père dans une lettre écrite du camp de Drancy au début de novembre 1942 en lui demandant d’aller la voir pour la faire sortir du camp. Mais Mme Auzello, que ma mère est allée voir juste après la guerre, n’a rien pu faire pour la sortir de là ! Mieux encore, un policier est passé avertir ma grand-mère la veille au soir qu’elle serait arrêtée le lendemain. Mais là encore elle n’a rien pu faire; le couvre-feu l’empêchait de sortir; elle n’avait d’ailleurs personne chez qui se réfugier et, pire, elle devait présenter à tout contrôle dans le train son autorisation de circulation qui lui avait été délivrée en 1922 par le Consulat de Pologne quand la Pologne était devenue indépendante à la suite du Traité de Versailles, Pologne où était né mon grand-père Raphaël Alba. Elle ne pouvait que se réfugier à la cave avec les rats ! En réalité, elle était prise dans la nasse."

 

"Il était clair sous l’Occupation que seuls les Juifs étrangers pouvaient être inquiétés par la police et déportés. La preuve en est des Juifs de nationalité française qui se sont engagés dans l’UGIF (Union Générale des Israélites de France) qui ont collaboré avec le régime de Vichy pour apporter de l’aide aux Juifs arrêtés. L’inscription à l’UGIF était obligatoire pour tous les Juifs pendant la guerre. J’ai encore la carte d’adhésion de mon père, que j’ai léguée avec toutes les Archives familiales au CDJC au Mémorial à Paris. Mon père a ainsi pu faire parvenir à sa mère internée au camp de Drancy deux colis par l’intermédiaire de l’UGIF entre le 1er novembre 1942 et le 11 novembre, date de son départ par le convoi vers Auschwitz-Birkenau. Ces Juifs travaillant bénévolement à l’UGIF ne se seraient pas fourrés dans la gueule du loup s’ils avaient pensé qu’on pouvait aussi arrêter les Juifs de nationalité française ! Mais la Gestapo est venue les arrêter tous le 30 juillet 1943 au siège de l’UGIF qui se trouvait 29 rue de la Bienfaisance à Paris, une rue derrière l’église Saint-Augustin. L’attitude de la Gestapo et celle du régime de Vichy ne coïncidait visiblement pas !"

Zemmour reprends les thèses de certains historiens comme Alain Michel qui est un rabbin historien qui vit en Israêl et est même responsable à Yad Vashem ( memorial de la shoah ) !

Que M Zemmour aille donc s'expliquer lui et ses thèses au tribunal lorsqu'il est convoqué, on verra qui refait l'histoire ou non. Je ne vais pas distiller ici comme vous tous les témoignages et faits marquants de cette guerre. L'histoire et les faits vous donne tort, ce n'est pas en les tordant pour justifier la Shoah que vous effacerez ce drame humain.

 

Portrait de Kraepelin
21/janvier/2022 - 10h17
Z0ZZ a écrit :

En effet on parle d'humains et c'est horrible, quand on parle de statistiques il faut savoir analyser ça froidement, comme disait Staline un mort est un drame, 1 million de mort est une statistique 

Je n'ai aucun niveau de gravité, le sujet c'est la justice, on ne peut pas dire de vérité historique sans être poursuivi ? on devrait logos pas pathos 

Il y aura sûrement des collabos, il y en a déjà aujourd'hui qui envoient des lettres aux maires pour leurs voisins ne portant pas leurs masques, mais si la France était vraiment collabo il n'y aurait pas eu 75% de survivants

Vous considérez donc que dénoncer des innocents (les juifs) n'est pas plus grave que dénoncer des coupables (voisins hors la loi) ? 

Tout est dit...

 

Portrait de Kraepelin
21/janvier/2022 - 10h08
Z0ZZ a écrit :

Ca prouve juste que Petain travaillait main dans la main avec les juifs français.

Dites ça aux juifs rescapés, ce n'est pas l'image qu'ils en ont... Donc croire M Zemmour ou les familles des victimes et les historiens ?

 

Portrait de Kraepelin
21/janvier/2022 - 09h59
Z0ZZ a écrit :

De plus l'ancetre du CRIF, l'UGIF ( Union Générale des Israélites de France ) a collaboré avec le régime de Vichy, et tous les juifs devaient y être inscris.

 

Ca ne change en rien ce qu'a fait Pétain et la raison pour laquelle est jugé M Zemmour. C'est le sujet de l'article ici.

 

Portrait de Kraepelin
21/janvier/2022 - 09h56
Z0ZZ a écrit :

Si 25% de Juifs ont été déportés, ça fait 75% de juifs sauvés.

Ont été déportés ceux vivant en France avec des nationalités étrangères.

Tout ça est de toute façon affreux, mais la question est peut on discuter sans être inquiétés par la justice ? 

Tous les historiens étaient contre cette loi quand elle est parue 

25% des juifs français et non 25% des juifs vivant en France. Mais là encore, on parle d'humains, qu'ils soient juifs, catholiques, footballeurs ou joueurs de pétanque ! 

Je ne comprends pas que vous ayez un niveau de gravité suivant la croyance ou la provenance d'une personne. Ca rend son extermination excusable ? Ca voudrait dire que l'histoire nous apprend rien et que si demain il y a une guerre, il y aura toujours autant de collabo ? Triste humanité...

 

Portrait de Kraepelin
21/janvier/2022 - 09h32

ZOZZ ou ZOZZZ deux pseudos en 24H, pas simple de vous suivre, mais de toute façon, nous ne referons pas l'histoire, les preuves sont là, et certains témoins également.

Portrait de Kraepelin
21/janvier/2022 - 09h28
Z0ZZ a écrit :

Avant tout on peut préciser que toute la vision dogmatique qu'on a aujourdhui vient d'un certain Paxton, qui est américain

A l'époque de l'après guerre 70% des français pensaient que la France avait été sauvée par l'URSS, aujourd'hui ils croient que c'est par les USA

La machine de propagande est passée par là, en vérité les USA sont venus à la fin quand la guerre était déjà pliée 

Un historiens américain venant faire passer la France pour la bête immonde est donc pour le moins suspect, jouant sur le terreau fertile de notre culpabilité & auto flagellation chrétienne comme les USA le font encore aujourd'hui avec le mouvement woke 

Les USA nous colonisent depuis, en nous affaiblissant, notre président parle anglais, nous leur sommes soumis Nos jeunes générations parlent parfois mieux anglais et arabe que français 

 Premièrement ni Petain ni personne en France n'avait une quelconque idée que les juifs seraient exterminés, quand il a livré des juifs étrangers à Hitler il ne savait pas ce qu'il en ferait, il était juste occupé et n'avait pas le choix, les Nazis paradaient aux champs élysées

Ensuite Zemmour a dit qu'il a sauvé des juifs pas les juifs, et de fait en acceptant de livrer des juifs étrangers il a permis d'épargner des juifs français, il a fait une sorte de chantage avec Hitler et a fait du zèle pour lui montrer qu'il allait dans son sens afin d'épargner la France sachant qu'il perdrait au bout d'un moment, il a limité la casse 

Et la France est le pays avec le plus haut taux de juifs survivant, quelque chose de l'ordre de 75%, si Petain voulait exterminer les juifs français on aurait pas 75% de juifs survivant 

De plus ces débats d'historiens n'ont rien à faire dans une cour de justice, la contradiction c'est le débat, et c'est de là qu'émerge la vérité, principe Hégélien 

Nous sommes muselés par les masques et les lois 

Sans parler du fait que tous les procès de Zemmour tombent pendant l'élection alors que la justice est d'habitude bien plus lente, et que la condamnation en première instance sur les migrants isolés ne tient pas une seconde en droit tant elle est fantaisite, le juge l'ayant prononcé le sait d'ailleurs sûrement mais elle aura permis de le salir publiquement l'appel n'ayant lieu qu'après l'élection

 

Ce n'est que le début de l'histoire, vous oubliez (volontairement ? ) la suite.

Pétain a dénoncer les juifs étrangers effectivement en premier lieu (ce qui n'est pas pour autant bien, enfin pour le commun des mortels...) et ensuite, voyant que ça ne dérangeait pas grand monde, que beaucoup de français laissaient faire, il a ensuite continué avec les juifs français, environ 25 % de ceux-ci ont été déportés. Plus de 75 000 juifs en tout et seulement 2 500 survivants, voilà Pétain.

 

Portrait de mikapat
21/janvier/2022 - 09h23

Mais pourquoi on ne pourrait pas le juger ? La justice doit être la même pour tout le monde en principe. Il veut des passe droit, et ce sera quoi si un jour il est élu ? Il me fait de plus en plus peur. Je reste optimiste,  quelqu’un qui se croit au dessus des lois, on ne peut pas lui accorder sa confiance. C’est trop dangereux pour la démocratie 

Portrait de Kraepelin
21/janvier/2022 - 09h13
Julien92 a écrit :

Alors pourquoi n'a t-on pas jugé Dupont Moretti?

Parce que pour l'instant, il est "juste" mis en examen.

La mise en examen est une décision du juge d'instruction dans le cadre d'une information judiciaire: Enquête judiciaire menée dans une affaire pénale et dirigée par un juge d'instruction. Une personne soupçonnée d'infraction: Acte interdit par la loi et passible de sanctions pénales et contre laquelle il existe des indices graves ou concordants peut être mise en examen après avoir été présentée devant un juge d'instruction.

Il sera jugé par la suite, une fois le dossier constitué, si cela s'avère nécessaire, M Zemmour est passé par là avant d'être jugé, c'est la procédure pour tout le monde.