16/01 20:06

Coronavirus : Sans surprise, au bout de deux semaines agitées, le Parlement a définitivement adopté le projet de loi controversé instaurant le pass vaccinal à partir de 16 ans

Il n'y a pas eu d'ultime rebondissement dimanche, au bout de deux semaines agitées: le Parlement a définitivement adopté, par un dernier vote de l'Assemblée, le projet de loi controversé instaurant le pass vaccinal à partir de 16 ans, que le gouvernement veut voir entrer en vigueur au plus vite face au "raz-de-marée" du Covid-19.

Le texte a été approuvé par 215 voix pour, celles de la majorité, des deux tiers des LR et d'une minorité des socialistes. Ils ont été 58 députés à se prononcer contre, dont la gauche de la gauche, les UDI et le RN, et trois dissidents LREM.

Sept députés se sont abstenus. Deux recours différents au Conseil constitutionnel sont prévus à gauche, pour garantir le respect des "libertés fondamentales", ce qui va repousser de quelques jours la promulgation.

Les Français "attendent de nous de la hauteur" et "le sens de l'intérêt général", a pressé la ministre déléguée Brigitte Bourguignon, alors que le ministre de la Santé Olivier Véran, lui-même atteint par le virus, était absent. Dans un baroud d'honneur, les députés LFI ont défendu une motion de rejet préalable contre un projet de loi imposant "un tri numérique" et créant "une sous-citoyenneté" selon eux.

"Qu'avez-vous fait de vos âmes?", a demandé François Ruffin à la majorité, au lendemain de nouvelles manifestations dans le pays contre ce pass, moins importantes que lors de la forte mobilisation du samedi précédent. "Le combat que vous menez" est "déjà perdu", au vu de la ruée sur les vaccins, lui a rétorqué le patron des députés LREM Christophe Castaner.

Alors que quelque 300.000 contaminations sont enregistrées quotidiennement en moyenne depuis une semaine, le gouvernement espère une mise en oeuvre du pass vaccinal autour du 20 janvier. Il faudra alors pouvoir justifier d'un statut vaccinal pour accéder aux activités de loisirs, restaurants et bars, foires ou transports publics interrégionaux

. Un test négatif ne suffira plus, sauf pour accéder aux établissements et services de santé. Principal apport du débat parlementaire, grâce au Sénat dominé par la droite: le nouveau pass ne s'appliquera qu'à partir de 16 ans. Les mineurs de 12 à 15 ans resteront quant à eux soumis à l'obligation de présenter l'actuel pass sanitaire.

Le Sénat avait voté samedi soir une deuxième fois en faveur de ce pass, mais en supprimant notamment la possibilité de vérifications d'identité de la part des cafetiers ou restaurateurs en cas de doute sur le détenteur d'un pass.

Les députés, qui ont le dernier mot, en ont encore longuement débattu dimanche. Ce contrôle est "juridiquement très incertain", "en pratique inopérant" et ne sera pas pratiqué, a fait valoir en vain Guillaume Larrivé (LR).

La droite juge néanmoins le projet de loi "globalement utile" et ne s'y oppose pas, dans la lignée du soutien au pass vaccinal de la candidate LR à l'Elysée Valérie Pécresse.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de PhilRAI
18/janvier/2022 - 22h58
RED2510 a écrit :

Que vous disiez que je ne fais que supposer et à mourir de rire. Vous qui supposez des complots de partout sans aucune bride de début de preuve. Vous n'avez vraiment pas un argument recevable,  vous n'êtes que mauvaise foi. 

Quand "au grand reset", j'ai lu le document et c'est parce que je l'ai lu que je peux vous dire que vous, vous, ne l'avez pas lu où que vous ne comprenez pas l'anglais. 

Alors vous avez peut-être cherché des infos dessus mais elles étaient de toute évidence mauvaises alors ne commentez pas quelque chose que vous n'avez pas lu ou compris. 

 

Je ne suppose pas des complots je me contente de faire des constats, d'observer des faits. D'ailleurs complot : Projet quelconque concerté secrètement entre deux ou plusieurs personnes. Ça ne vous rappelle pas le conseil sanitaire de défense, couvert par le secret défense, pour cacher quoi ? à qui ? 

Concernant le grand reset, gouvernement mondial par des élites autoproclamées (voir les organigrammes en forme de cercle avec les dictateurs au milieu)  but éliminer toutes les petites structures jugées trop peu rentables pour les remplacer par des méga structures jugées plus rentables et dirigées par des gens tenus par les élites. La crise covid est un excellent moyen d'imposer les contraintes nécessaires. « Une fenêtre d’opportunité » qu’il fallait saisir absolument, car elle était une « chance » pour nous ! dixit Klaus Schwab. Bien sûr, on vous explique que tout cela est fait pour le bien de tous, plus juste, plus économique, plus écologique ... bla-bla-bla habituel que gobent les gogos ! 

Sauf que ce genre d'organisation a déjà été testée avec le succès qu'on sait par tous les dictateurs, en particulier les soviétiques.

Portrait de PhilRAI
17/janvier/2022 - 23h52
Kraepelin a écrit :

Votre document démontre que ces traitements sont efficaces, mais bien moins que la vaccination, je n'y peut rien si vous ne savez pas le lire en entier.

Ce vaccin protège des effets graves de la maladie, expliqué déjà des dizaines de fois pour que vous fassiez la différence entre une immunité effective et stérilisante (mais quand ça ne veut pas rentrer...) comme celui de la grippe, efficace lui aussi environ 3 à 4 mois.

Et pour le reste, vous ne voulez pas plus comprendre, n'est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir. 

 

C19 ne parle que des médicaments, pas des vaccins dont on constate que leur efficacité est nulle avec la dernière vague de covid.

Je vous ai donné des courbes qui le démontrent ! 

Ils ne protègent pas du tout des formes graves, ce bobard s'effondre de jour en jour. S'il y a moins de formes graves c'est que le omicron est moins sévère que les autres. 

Portrait de PhilRAI
17/janvier/2022 - 23h48
RED2510 a écrit :

Je vais faire court car vous vous enfoncez dans un déni proche du délire.

Les big PHARMA vont gagner dans l'affaire une vingtaine de milliards (le montant des commandes n'étant pas le montant des bénéfices). Donc même si ils payaient les politiciens du monde entier pour aller dans leurs sens, cela ne ferait pas beaucoup à l'échelle de ce qu'on perdu les secteurs aéronautiques et automobiles (plus de 100 milliards de pertes). Donc, si on croit comme vous que les politiciens sont tous pourris dans le monde entier, les lobbys aéro et auto avaient des moyens largement suppérieurs aux lobbys Pharma. Et là, votre argument tombe à l'eau ! dommage, encore une connerie de PhilRai.

Après lisez réellement "the big reset" et vous verrez que cela n'a strictement rien à voir avec un reset de la population mondiale et même mieux, la conclusion de ce document est que chaque grande pandémie a permis de relancer une nouvelle forme d'économie plus efficace et a réhaussé le niveau de vie des population à moyen terme. Donc tout l'inverse de ce que vous laissez supposer

Moi je constate que ce sont les labos pharmaceutiques qui mènent la danse. Pour le reste vous ne faites que supposer, vous ne savez pas comment tout cela est imbriqué. Quoi qu'en vous renseignant sur le "grand reset", les forums de Davos vous pourriez avoir une idée. Visiblement vous ne vous êtes pas bien renseigné.

Portrait de Kraepelin
17/janvier/2022 - 18h03
PhilRAI a écrit :

c19early.com liste tous les documents sortis concernant les médicaments et les classe en fonction de leurs conclusions. On observe que ces conclusions sont très majoritairement en faveur des médicaments contre la covid. C'est tout.

Un vaccin provoque une immunité, il n'a pas besoin d'être injecté tous les 3 mois, sinon ce n'est plus un vaccin, c'est bien une thérapie.

On ne parle pas de la vaccination en général mais des vaccins covid, utilisés depuis 1 an avec des résultats désastreux aussi bien en matière de protection que de dangerosité.

Les pays pauvres n'ont pas besoin de vaccins, ils ont des médicaments efficaces qui les protègent contre les parasites. Et de fait ils n'ont que très peu de cas, il suffit de comparer les courbes.

Egypte : 23% de vaccinés. Inde : 50 % France : 75%.  

Décès par million d'habitants : Egypte 210, Inde 347, France 1900 !!!

Comparez les courbes : ourworldindata.org/explorers/coronavirus-data-explorer?zoomToSelection=true&minPopulationFilter=1000000&uniformYAxis=0&hideControls=true&Metric=Cases+and+deaths&Interval=7-day+rolling+average&Relative+to+Population=true&Color+by+test+positivity=false&country=FRA~IND~EGY

 

 

Votre document démontre que ces traitements sont efficaces, mais bien moins que la vaccination, je n'y peut rien si vous ne savez pas le lire en entier.

Ce vaccin protège des effets graves de la maladie, expliqué déjà des dizaines de fois pour que vous fassiez la différence entre une immunité effective et stérilisante (mais quand ça ne veut pas rentrer...) comme celui de la grippe, efficace lui aussi environ 3 à 4 mois.

Et pour le reste, vous ne voulez pas plus comprendre, n'est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir. 

 

Portrait de PhilRAI
17/janvier/2022 - 17h06
Kraepelin a écrit :

Vous avez déjà cité cette étude, je vous ai déjà démontré que vous ne l'aviez pas compris dans son entier, et je me rend donc compte que même après plusieurs jours, vous n'avez toujours pas saisi ce qu'elle démontre.

Vous ne comprenez pas mieux les vaccins que vous assimilez à une thérapie (?)

Je vous l'ai également démontré par le passé, qu'aucune étude sérieuse n'a exprimé d'effets secondaires notoires de la vaccination, mais qu'au contraire, c'est grâce à celle-ci que nombreuses maladies mortelles ont soit disparues, soit atteint un faible niveau pour en être anecdotique.

La majorité des pays qui ont la possibilité d'avoir accès à la vaccination le font, seuls ceux dont il est financièrement ou humainement difficile voir impossible utilisent des substituts comme certaines thérapies médicamenteuses donnant beaucoup moins de résultats. Dans votre liste, ce ne sont que des pays très pauvres, ne voyez vous donc pas le rapport ? 

 

L'Egypte en est à 62 millions de doses de vaccin, l'Inde 1 milliard et demi de doses ! Révisez vos sources.

 

c19early.com liste tous les documents sortis concernant les médicaments et les classe en fonction de leurs conclusions. On observe que ces conclusions sont très majoritairement en faveur des médicaments contre la covid. C'est tout.

Un vaccin provoque une immunité, il n'a pas besoin d'être injecté tous les 3 mois, sinon ce n'est plus un vaccin, c'est bien une thérapie.

On ne parle pas de la vaccination en général mais des vaccins covid, utilisés depuis 1 an avec des résultats désastreux aussi bien en matière de protection que de dangerosité.

Les pays pauvres n'ont pas besoin de vaccins, ils ont des médicaments efficaces qui les protègent contre les parasites. Et de fait ils n'ont que très peu de cas, il suffit de comparer les courbes.

Egypte : 23% de vaccinés. Inde : 50 % France : 75%.  

Décès par million d'habitants : Egypte 210, Inde 347, France 1900 !!!

Comparez les courbes : ourworldindata.org/explorers/coronavirus-data-explorer?zoomToSelection=true&minPopulationFilter=1000000&uniformYAxis=0&hideControls=true&Metric=Cases+and+deaths&Interval=7-day+rolling+average&Relative+to+Population=true&Color+by+test+positivity=false&country=FRA~IND~EGY

 

 

Portrait de Kraepelin
17/janvier/2022 - 16h08
PhilRAI a écrit :

Non, toutes les études ne me contredisent pas ! la grande majorité est en faveur des médicaments que j'ai cités : c19early.com

De nombreux pays principalement en  Afrique, en Inde, en Egypte ... ont au contraire laissé tomber les vaccins au profit des médicaments en question. Souvent d'ailleurs parce que l'utilisation courante de ces médicaments rend les vaccins inutiles.

On ne parle pas de "tous les vaccins" mais de cette expérimentation qu'on appelle un vaccin mais qui en fait n'est qu'une thérapie qu'il faut renouveler tous les 3 mois pour avoir quelques jours de protection totalement illusoire comme on peut le constater partout dans le monde avec l'explosion des cas dans les pays fortement vaccinés. Pas besoin de connaissances médicales, il suffit d'observer les résultats de la politique de vaccination et de l'utilisation des médicaments cités.

Quant aux effets secondaires, ils sont cités partout. Explosion des cas qui ont déjà largement dépassé tous les cas de tous les autres vaccins cumulés depuis 30 ans. Une catastrophe sanitaire, alors que les effets à moyen et long terme prévus par de nombreux scientifiques devraient arriver.

Vous avez déjà cité cette étude, je vous ai déjà démontré que vous ne l'aviez pas compris dans son entier, et je me rend donc compte que même après plusieurs jours, vous n'avez toujours pas saisi ce qu'elle démontre.

Vous ne comprenez pas mieux les vaccins que vous assimilez à une thérapie (?)

Je vous l'ai également démontré par le passé, qu'aucune étude sérieuse n'a exprimé d'effets secondaires notoires de la vaccination, mais qu'au contraire, c'est grâce à celle-ci que nombreuses maladies mortelles ont soit disparues, soit atteint un faible niveau pour en être anecdotique.

La majorité des pays qui ont la possibilité d'avoir accès à la vaccination le font, seuls ceux dont il est financièrement ou humainement difficile voir impossible utilisent des substituts comme certaines thérapies médicamenteuses donnant beaucoup moins de résultats. Dans votre liste, ce ne sont que des pays très pauvres, ne voyez vous donc pas le rapport ? 

 

L'Egypte en est à 62 millions de doses de vaccin, l'Inde 1 milliard et demi de doses ! Révisez vos sources.

 

Portrait de PhilRAI
17/janvier/2022 - 15h37
Kraepelin a écrit :

Toutes les études vous contredisent. C'est pour cela que tous les pays utilisent principalement le vaccin et ont laissé de côté les traitements médicamenteux (pour le moment). 

Avez vous des connaissances médicales nécessaires pour justifier ici que la vaccination est une escroquerie mondiale mettant la vie et la santé des gens en danger ? Il serait intéressant de connaitre alors vos arguments qui vont à l'encontre de tout ce que l'on connait sur les vaccins depuis près de 100 ans.

 

Non, toutes les études ne me contredisent pas ! la grande majorité est en faveur des médicaments que j'ai cités : c19early.com

De nombreux pays principalement en  Afrique, en Inde, en Egypte ... ont au contraire laissé tomber les vaccins au profit des médicaments en question. Souvent d'ailleurs parce que l'utilisation courante de ces médicaments rend les vaccins inutiles.

On ne parle pas de "tous les vaccins" mais de cette expérimentation qu'on appelle un vaccin mais qui en fait n'est qu'une thérapie qu'il faut renouveler tous les 3 mois pour avoir quelques jours de protection totalement illusoire comme on peut le constater partout dans le monde avec l'explosion des cas dans les pays fortement vaccinés. Pas besoin de connaissances médicales, il suffit d'observer les résultats de la politique de vaccination et de l'utilisation des médicaments cités.

Quant aux effets secondaires, ils sont cités partout. Explosion des cas qui ont déjà largement dépassé tous les cas de tous les autres vaccins cumulés depuis 30 ans. Une catastrophe sanitaire, alors que les effets à moyen et long terme prévus par de nombreux scientifiques devraient arriver.

Portrait de Kraepelin
17/janvier/2022 - 14h58
PhilRAI a écrit :

Non, ces médicaments sont efficaces quasiment à 100 % pour tous les variants . Les vaccins ne sont pas du tout efficaces au vu de l'explosion des cas dans les pays vaccinés. Pas besoin d'études bidons, il suffit d'observer ce qui se passe depuis 2 ans. C'est une escroquerie qui met en danger la vie et la santé des gens. 

Toutes les études vous contredisent. C'est pour cela que tous les pays utilisent principalement le vaccin et ont laissé de côté les traitements médicamenteux (pour le moment). 

Avez vous des connaissances médicales nécessaires pour justifier ici que la vaccination est une escroquerie mondiale mettant la vie et la santé des gens en danger ? Il serait intéressant de connaitre alors vos arguments qui vont à l'encontre de tout ce que l'on connait sur les vaccins depuis près de 100 ans.

 

Portrait de PhilRAI
17/janvier/2022 - 14h51
Kraepelin a écrit :

Ils sont fréquents, mais bien moins efficaces que le vaccin suivant ces mêmes études. Donc pourquoi dénigrer le meilleur pour notre santé ? (et surtout le moins lourd a administrer)

 

Non, ces médicaments sont efficaces quasiment à 100 % pour tous les variants . Les vaccins ne sont pas du tout efficaces au vu de l'explosion des cas dans les pays vaccinés. Pas besoin d'études bidons, il suffit d'observer ce qui se passe depuis 2 ans. C'est une escroquerie qui met en danger la vie et la santé des gens. 

Portrait de Kraepelin
17/janvier/2022 - 13h57
RIP cracra666 a écrit :

De la vitamine D et du zinc suffiront amplement.

La vitamine D n'est efficace que pour ceux qui sont en déficit. En excès, c'est dangereux.

Le recours aux compléments alimentaires contenant de la vitamine D  peut provoquer une hypercalcémie entrainant la calcification de certains tissus et ainsi, des conséquences cardiologiques et rénales.

 

Portrait de Kraepelin
17/janvier/2022 - 13h52
PhilRAI a écrit :

Ben  non ! aucun retour ce de côté alors qu'ils sont innombrables pour hydroxychloroquine, azithromycine, ivermectine, doxycycline ou autres 

Ils sont fréquents, mais bien moins efficaces que le vaccin suivant ces mêmes études. Donc pourquoi dénigrer le meilleur pour notre santé ? (et surtout le moins lourd a administrer)

 

Portrait de PhilRAI
17/janvier/2022 - 13h01

Le parlement annonce le vote du pass vaccinal. Une heure après Pfizer annonce un investissement de 520 millions pour soutenir la recherche en France. Elle est pas belle la vie ? On dit merci qui ?

La récompense pour les "scientifiques" corrompus.  Toute cette affaire pue la corruption à haut niveau au détriment de la santé des Français/

Portrait de PhilRAI
17/janvier/2022 - 12h55
Kraepelin a écrit :

Il y a aussi la prière, l'homéopathie, la cure de détox... Il parait que c'est la foi qui compte, moi je ne compte pas les fois smiley

 

Ben  non ! aucun retour ce de côté alors qu'ils sont innombrables pour hydroxychloroquine, azithromycine, ivermectine, doxycycline ou autres 

Portrait de Kraepelin
17/janvier/2022 - 11h10
PhilRAI a écrit :

Plus on vaccine plus les cas explosent, les effets secondaires graves aussi, l'expérimentation tourne au fiasco, mais non,  dans un mépris total de la démocratie et de la réalité, moins de la moitié des députés présents, 37% des députés  votent cette ignominie du pass vaccinal. Honte à eux, honte aux absents.

Alors qu'il existe des médicaments efficaces, sans danger, pas chers qui guérissent en 3 jours. 

Il y a aussi la prière, l'homéopathie, la cure de détox... Il parait que c'est la foi qui compte, moi je ne compte pas les fois smiley

 

Portrait de PhilRAI
17/janvier/2022 - 10h23
RED2510 a écrit :

J'ai passé mon temps à démonter tes fakes sur ce blog.

Là encore, je vais te donner encore 2 fakes : le vaccin à ARN Messager n'est pas pas une thérapie génique,  encore hier l'INSERM sur son site internet dénonçait ce fake. Le fameux rapport californien que tu me sors et soit-disant écrit par la CDC américaine,  et bien imagine toi que même la CDC ne le publie pas sur son site internet !

Enfin, supposons que tu es raison : pourquoi les gens de tous les pays occidentaux pousseraient leurs peuples à se vacciner si c'était aussi dangereux et inutile ?

Aucun de tes comparses ne m'a jamais répondu à cette petite question. Elle vous dérange tant que cela ?

Pourquoi imposer un vaccin inefficace et dangereux alors qu'il existe des médicaments efficaces et sans danger ? la question n'efface pas les faits ! 

Quelques éléments de réponse : des centaines de milliards de $ en jeu, une idéologie de contrainte et de réduction de la population (voir le grand reset) ...

Portrait de PhilRAI
17/janvier/2022 - 10h19

Plus on vaccine plus les cas explosent, les effets secondaires graves aussi, l'expérimentation tourne au fiasco, mais non,  dans un mépris total de la démocratie et de la réalité, moins de la moitié des députés présents, 37% des députés  votent cette ignominie du pass vaccinal. Honte à eux, honte aux absents.

Alors qu'il existe des médicaments efficaces, sans danger, pas chers qui guérissent en 3 jours. 

Portrait de lucieat
17/janvier/2022 - 09h59
soly a écrit :

Pas étonnant, regardez les jeunes ont été de vraies mauviettes. Ils ont accepté de se faire injecter un produit expérimental, pour un virus qui ne les concerne pas, ils ont accepté tous les confinements sans broncher. Ah, il est loin mai 68...Elle est belle la nouvelle jeunesse française...

Parlons en de 68, ça a été le début de la situation où nous sommes : la liberté pour tous, l'anarchie, rebellion contre l'ordre, les jeunes qui ont élevé leurs enfants rois dans la liberté, sans autorité...on voit le résultat 2 générations après: aucune morale, tout leur est du, que des droits plus de devoirs, aucun respect pour les anciens et profs, refus de toutes contraintes...comment les parents pourraient apprendre à leurs gosses ce qu'ils n'ont appris petits

Portrait de Tudo
17/janvier/2022 - 09h54
RED2510 a écrit :

J'ai passé mon temps à démonter tes fakes sur ce blog.

Là encore, je vais te donner encore 2 fakes : le vaccin à ARN Messager n'est pas pas une thérapie génique,  encore hier l'INSERM sur son site internet dénonçait ce fake. Le fameux rapport californien que tu me sors et soit-disant écrit par la CDC américaine,  et bien imagine toi que même la CDC ne le publie pas sur son site internet !

Enfin, supposons que tu es raison : pourquoi les gens de tous les pays occidentaux pousseraient leurs peuples à se vacciner si c'était aussi dangereux et inutile ?

Aucun de tes comparses ne m'a jamais répondu à cette petite question. Elle vous dérange tant que cela ?

Aussi dangereux qu'inutile que la thalidomide, le talc Morhange, le Distilbène, l'hormone de croissance, le chlodercone aux Antilles, le Médiator, la Depakine, les implants PIP, les implants vaginaux, les opioïdes, tous ces produits ont été où sont autorisés.... Et vous voulez avoir totalement confiance ?

Portrait de IHS
17/janvier/2022 - 08h00
Pln a écrit :

Macron a transformé ce pays en cauchemar orwellien 

45.000€ d’amende et 3 ans d’emprisonnement si vous présentez un faux passe ou un passe emprunté.

Les sanctions s’annulent si vous vous faites piquer dans les 30 jours.

C’est là que j’ai éclaté de rire.

C’est moins risqué et moins coûteux de renverser une mamie en faisant du rodéo.

Je suis vaccinée deux doses et j’ai juste envie de les envoyer se faire foutre avec la troisième.

Portrait de IHS
17/janvier/2022 - 07h43
Angelussauron a écrit :

 

Malgré tout la majorité des non vaccinés sont justement des jeunes de -30 ans.

Concentrés sur certains endroits du territoire français.

Je voudrais une cartographie détaillée,  France métropolitaine et Outremer.

Portrait de Angelussauron
17/janvier/2022 - 05h39
soly a écrit :

Pas étonnant, regardez les jeunes ont été de vraies mauviettes. Ils ont accepté de se faire injecter un produit expérimental, pour un virus qui ne les concerne pas, ils ont accepté tous les confinements sans broncher. Ah, il est loin mai 68...Elle est belle la nouvelle jeunesse française...

 

Malgré tout la majorité des non vaccinés sont justement des jeunes de -30 ans.

Portrait de Pln
17/janvier/2022 - 00h05

Macron a transformé ce pays en cauchemar orwellien 

Portrait de Tula
16/janvier/2022 - 23h02
RED2510 a écrit :

La honte c'est qu'une minorité de non vaccinés nous impose d'en arriver à voter une loi pour les obliger à se protéger. 

La honte c'est que 5% de la population remplissent 56% des lits de réanimation au détriment des autres malades.

La honte ce sont des mecs comme toi qui ont tout fait pour décrédibiliser les vaccins à coup de fakes et qui ont envoyé à la mort des pauvres d'esprit.

La honte c'est la quantité de fautes d'orthographe que tu fais 

La honte est l'absence totale de respect et de compassion envers une minorité de "sous-citoyens".

La honte est de revivre de sombres heures de la France sous de faux prétextes du bien commun.

La honte est celle de nos héros morts pour défendre une liberté, une égalité et une fraternité qui sont maintenant piétinées par la haine.

Oui j'ai honte ... pour vos propos.

Portrait de emsuppl_50
16/janvier/2022 - 23h02

A tous ces hommes politiques qui ont fermé des lits, des unités d'hospitalisation depuis 30 années, ces mêmes personnages qui ont voté les passes sanitaire et vaccinal, on subit encore aujourd'hui la conséquence de leurs décisions et de leurs actes.

Portrait de Kab
16/janvier/2022 - 21h28

Voici un bel exemple de Ségrégation : Discrimination sociale de fait à l'égard d'individus ou de groupes d'individus en raison de leurs race, ethnie, religion, mœurs, sexe, âge, condition sociale. Bravo. A qui le tour après ? Ne vous inquiétez pas les amis, la vie est comme une roue qui tourne. Il faut beaucoup de temps, de patience, mais à la fin, chacun recueillera ce qu'il a semé.

 

 

Portrait de soly
16/janvier/2022 - 21h22
L Écume Des choses . a écrit :

et la rue ne bouge pas .....

Pas étonnant, regardez les jeunes ont été de vraies mauviettes. Ils ont accepté de se faire injecter un produit expérimental, pour un virus qui ne les concerne pas, ils ont accepté tous les confinements sans broncher. Ah, il est loin mai 68...Elle est belle la nouvelle jeunesse française...

Portrait de COLIN33
16/janvier/2022 - 20h47 - depuis l'application mobile

Si ça incite les gens à se faire vacciner OK, sinon peu d'intérêt, la vaccination obligatoire aurait été plus simple que toutes ces mesures fallacieuses.....

Portrait de muzo 28
16/janvier/2022 - 20h17

Très bien, en fait pas vraiment, on s'habitue....Prochaine dose?