03/01 00:20

"Ces sportifs qui ont basculé dans le crime" c'est le numéro INEDIT de "Crimes" ce soir, à 21h05 sur NRJ12 présenté par Jean-Marc Morandini - VIDEO

Ce soir à 21h05, NRJ12 vous propose un nouveau numéro INEDIT de "Crimes" ! Jean-Marc Morandini proposera une émission spéciale intitulée "Ces sportifs qui ont basculé dans le crime".

Le sport de haut niveau peut amener au sommet de la gloire mais il peut aussi faire déchanter très vite. Et c’est le cas des deux protagonistes dont vous allez découvrir les histoires lundi 3 janvier à 21.05 sur NRJ 12 dans ce nouveau numéro de Crimes spéciale « Ces sportifs qui ont basculé dans le crime ». Ils avaient tout pour être heureux : réussite sportive, reconnaissance de leur milieu, adulation du public et pourtant, un jour, cette belle image va se briser…

Sommaire

Jeu, sexe et mat

À Sarcelles dans le Val d’Oise, Morgane, 16 ans, jeune joueuse de tennis, rêve de participer aux tournois du Grand Chelem. Et pour se donner toutes les chances de réussir, elle intègre un des plus prestigieux clubs d’Île-de-France. C’est dans ce club que travaille Andrew, un coach réputé. Il va prendre Morgane sous son aile et promet à ses parents d’en faire une championne. Mais lors d’un stage d’été, le coach va violer Morgane. Des viols qui vont durer pendant 2 ans. Pour fuir son agresseur, la jeune athlète part faire ses études outre-Atlantique. Elle gardera le silence durant 11 ans. Mais un jour de retour en France, elle croise son coach à Roland Garros. Elle prend alors son courage à deux mains et porte plainte à la brigade des mineurs. Et rapidement sa parole libérée va amener d’autres victimes d’Andrew à le dénoncer…

Le prédateur du ring

En Meurthe-et-Moselle, Tarik, 24 ans, fait la fierté de son club. Il y est même considéré comme un modèle d’intégration. Il faut dire que le jeune athlète a été sacré champion du monde de boxe française. Pourtant, derrière cette belle image de réussite, l’homme aurait une part d’ombre. Et c’est une jeune femme qui va la révéler. Elle va déposer une plainte contre lui pour viol. Placé en garde à vue, l’homme sera finalement relâché. Mais 2 mois plus tard, une seconde plaignante se fait connaître. C’est le début de l’affaire du prédateur du ring…

Ailleurs sur le web

Vos réactions