23/12 16:31

Etats-Unis: Après avoir accouché prématurément de son bébé, une patiente reçoit une facture de plus de ... 500.000 dollars!

Après avoir accouché prématurément de son bébé, Bisi Bennett a reçu une facture de plus de 500.000 dollars (environ 441.000 euros). L'hôpital floridien avait pris en charge le nourrisson pendant deux mois en Unité de Soins Intensifs Néonatals (USIN).

En novembre 2020, Bisi Bennett accouchait prématurément de son fils Dorian. Né deux mois avant le terme de la grossesse, le bébé a été placé en USIN jusqu’à ce que ses organes arrivent à maturité. Hospitalisé durant 56 jours, il est sorti le 7 janvier 2021.

Durant toute cette période, Dorian a reçu de nombreux soins respiratoires et nutritionnels ainsi que plusieurs traitements radiologiques, chirurgicaux et cardiologiques. Cependant, la jeune mère ne s’est pas inquiétée du coût de cette hospitalisation puisque, travaillant dans le monde des assurances, elle a spécifiquement choisi l’hôpital AdventHealth d’Orlando pour que son assurance couvre la quasi-totalité des frais. Sauf qu’après la sortie de son fils, elle a reçu une facture de plus de 500.000 dollars.

L’hôpital AdventHealth a facturé l’hospitalisation de Dorian à 550.124,74 dollars, laissant la possibilité à la famille d’échelonner le paiement en douze mensualités d’environ 45.000 dollars.

En vertu de la loi sur la santé de 2010, aux Etats-Unis, les hôpitaux à but non lucratif, comme celui-ci, sont tenus de fournir une aide financière pour aider les patients à payer leurs factures. L’échelonnage sur plusieurs mensualités en fait partie.

Le montant astronomique des frais aurait été généré automatiquement par le système de facturation de l’hôpital. En effet, en raison d’un problème d’assurance, la partie «responsabilité du patient» s’élevait à plus de 500.000 dollars.

L’erreur sur la facture provient du fait que Dorian est né en 2020 et a eu besoin de soins jusqu’en 2021. Durant cette période, l’employeur de Bisi Bennett a transféré son plan de santé chez United Healthcare à une autre entreprise d’assurance, UMR. De son côté, la mère de famille a informé l’hôpital de ce changement.

Chaque régime d’assurance a reçu une facture avec des dates d’hospitalisation ne correspondant pas à leurs prises en charge. De ce fait, aucune des deux assurances n’a payé l’hôpital.

Un an après la naissance de leur fils, la famille avait toujours cette facture à payer. Bisi Bennett a contacté régulièrement l’hôpital pour leur indiquer à qui adresser la facture de 2020 et 2021. «Ils sont en charge de la facturation, et je ne devrais pas être celle qui doit leur dire. Mais je l’ai fait.»

Aujourd’hui, les deux assurances ont traité les réclamations de la famille Bennett, et la facture de 550.000 dollars a été réduite à 300 dollars.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de stbx00
24/décembre/2021 - 08h37

Quelle news ! "Une erreur de facturation d'un hôpital a été réglée après un an". C'est peut être moins vendeur... Je me suis fait avoir j'ai cliqué...

Portrait de Linoïe
23/décembre/2021 - 17h55

Quand j'entends des français se plaindre de leur pays, où presque tout est pris en charge, hôpital, pharmacie, vaccination Covid etc..... je me dis qu'ils devraient aller faire un petit séjour dans certains pays.

Portrait de ORION12
23/décembre/2021 - 16h58
The best slap a écrit :

C'est ça les USA...

Le rêve américain, tant qu'on est pas malade.

Tu  as  pas  lu  la  derniere   ligne  ?  la  facture  a  eté  reduite  a  300  dollars .  un  titre racoleur  a  la  Morandini   .

Portrait de Julien92
23/décembre/2021 - 16h56
The best slap a écrit :

C'est ça les USA...

Le rêve américain, tant qu'on est pas malade.

 

C'est ça les USA...Le rêve américain, tant qu'on est pas malade.

[quote=The best slap]

les américains gagnent plus que les français, charge a eux de s'assurer ou pas. Si nous avions le même choix, beaucoup ne s’assureraient pas. Alors, le jour ou la tuile arrive; ça fait mal. La différence c'est que chez nous ça fait mal tout le temps