20/12 13:02

L'édition 2022 du Fipadoc, le festival international du documentaire, se tiendra à Biarritz du 17 au 22 janvier prochains et mettra à l'honneur la région du Benelux (la Belgique, les Pays Bas et le Luxembourg)

L'édition 2022 du Fipadoc, le festival international du documentaire, se tiendra à Biarritz du 17 au 22 janvier prochains et mettra à l'honneur la région du Benelux (la Belgique, les Pays Bas et le Luxembourg), ont annoncé ses responsables. Ce rendez-vous annuel sera l'occasion de "prendre des nouvelles du monde", près de deux ans après le début de la pandémie de Covid-19, s'est réjouie Anne Georget, présidente du festival, lors d'une conférence de presse.

Après une édition 2021 tenue exceptionnellement en juin et consacrée aux pays du groupe de Visegrad, qui réunit la Hongrie, la Pologne, la République tchèque et la Slovaquie, ce sera au tour du groupe Benelux de voir "la créativité de sa production mise à l'honneur". La réalisatrice néerlandaise Heddy Honigmann sera ainsi l'invitée d'honneur du festival, et présentera son documentaire "100UP" qui met en scène la vie de centenaires du monde entier. La sélection du festival mettra également en valeur plusieurs films consacrés à la liberté de la presse ou dépeignant des parcours de migration. Les films "Writing with fire" de Rintu Thomas et Sushmit Ghosh, primé au Sundance festival, et "Shadow games" des néerlandaises Eefje Blankevoort et Els Van Driel feront ainsi partie de la sélection Impact. Par ailleurs, à l'occasion de l'anniversaire des 30 ans de la chaîne Arte et de la présidence française de l'Union européenne, une "carte blanche" sera proposée à la chaîne franco-allemande.

Le Fipadoc présentera ainsi quelques "pépites" de la chaîne, à l'instar des documentaires "La langue ne ment pas" de Stan Neumann ou encore "Glenn Gould, au delà du temps" de Bruno Monsaingeon. Si les organisatrices se réjouissent de la tenue en présentiel avec quelques sessions en hybride de l'édition 2022, elles n'écartent pour l'instant pas la possibilité de devoir décaler au mois de mars sa tenue, si la situation sanitaire se dégrade.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions