06/01/2011 15:04

Espionnage journalistes: Procès Guéant/Mediapart en ocotobre

Le procès en diffamation engagé contre le site Mediapart par le secrétaire général de l'Elysée, Claude Guéant, se tiendra les 18, 20 et 21 octobre devant la 17e chambre du tribunal correctionnel de Paris, a décidé jeudi la chambre de la presse.  

Dans un article du 3 novembre intitulé "Espionnage d'Etat des journalistes: Monsieur le Président, cela vous concerne", le directeur de publication du site d'information en ligne, Edwy Plenel, avait accusé Claude Guéant d'avoir "impulsé" et "coordonné" l'espionnage de deux de ses journalistes.  

Le secrétaire général de l'Elysée réclame un euro de dommages et intérêts et la publication du jugement. Il a fait citer directement Edwy Plenel. Celui-ci n'a donc fait l'objet d'aucune enquête à ce jour.  

Le procès se tiendra sur trois après-midi. Mediapart a l'intention de faire citer une trentaine de témoins, parmi lesquels de nombreuses personnalités politiques, ainsi que le chef de l'Etat. Selon la Constitution, le président de la République ne peut être contraint à témoigner en justice.  

M. Guéant "est présenté comme étant le grand ordonnateur de tous les espionnages de journalistes. C'est faux et il veut en demander réparation", avait déclaré le 12 novembre l'avocat de Claude Guéant, Me Jean-Yves Dupeux, alors qu'il déposait sa citation en justice.  

Son client aurait été "choqué et blessé" par de tels propos. A 66 ans, c'est d'ailleurs "la première fois qu'il fait un procès à quiconque", avait tenu à préciser Me Dupeux.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions