28/11 10:31

Portugal : L'équipe de première division de Belenenses comptait hier soir 14 joueurs absents pour cause de Covid lors de la rencontre contre Benfica

Avec quatorze joueurs absents pour cause de Covid-19, le club portugais de Belenenses SAD n'a eu d'autre choix que d'aligner une équipe composée de seulement neuf joueurs, dont un gardien repositionné comme joueur de champ, pour affronter les onze joueurs de Benfica samedi en championnat.

Au stade Nacional de Lisbonne, l'équipe du quartier de Belem s'est retrouvée dans une situation ubuesque à l'heure de recevoir l'un des trois géants de la Liga portugaise : outre les quatorze joueurs positifs, l'entraîneur et plusieurs membres du staff techniques manquaient également à l'appel.

Encaissant un but contre son camp dès la première minute, Belenenses a souffert en infériorité numérique face aux onze joueurs adverses, qui menaient déjà 7-0 à la pause.

Au final, le match a pris fin en début de seconde mi-temps alors qu'un joueur local est sorti sur blessure, laissant ses coéquipiers à 6 sur la pelouse entraînant la fin de la rencontre par forfait.

La décision de maintenir la rencontre malgré l'indisponibilité de nombreux joueurs en quarantaine a été vivement critiquée au Portugal. Bernardo Silva, la star portugaise de Manchester City, a fait part de son incompréhension. "Qu'est-ce que c'est que ça ? Suis-je le seul à ne pas comprendre pourquoi le match n'a pas été reporté ?", a-t-il tweeté.

Ailleurs sur le web

Vos réactions