27/11 19:31

Coronavirus : Que sait-on vraiment du nouveau variant "Omicron" détecté en Afrique du Sud et qui a déjà fait son entrée en Europe via l'Italie, l'Allemagne et la Belgique ? Vidéo

Le nouveau variant du Covid-19 détecté en Afrique du Sud a déjà fait son chemin. Le variant présente 32 mutations sur la protéine Spike (ou spicule, les petites pointes qui tapissent la surface du virus et lui permettent de s’infiltrer dans nos cellules) par rapport au virus originel.

À titre de comparaison, le variant Delta n’en présentait que huit.

«Un certain nombre de ces mutations sont connues et cochent beaucoup de cases», analyse Étienne Simon-Lorière, responsable de l’unité génomique évolutive des virus à ARN à l’Institut Pasteur. Trois sont communes au variant Delta, et six autres se retrouvent dans un ou plusieurs des autres variants d’inquiétude (Alpha - découvert en Grande-Bretagne, Bêta - le premier variant découvert en Afrique du Sud - et gamma - ex-variant brésilien).

Le variant, appelé omicron, a été signalé pour la première fois à l'OMS par l'Afrique du Sud le 24 novembre.

Anciennement connue sous le nom de B.1.1.529, il a également été identifié au Botswana, en Belgique, à Hong Kong et en Israël. L'OMS a déclaré vendredi dans un communiqué que les données préliminaires suggèrent un risque accru de réinfection par ce variant.

"L'OMS a identifié un nouveau variant du covid qui se propage en Afrique du Sud. Par précaution, jusqu'à ce que nous ayons plus d'informations, j'ordonne des restrictions sur les voyages aériens en provenance d'Afrique du Sud et de sept autres pays", a déclaré vendredi le président américain, Joe Biden.

Les restrictions concernent l'Afrique du Sud, le Botswana, le Zimbabwe, la Namibie, le Lesotho, l'Eswatini (Swaziland), le Mozambique et le Malawi.

La pandémie a fait plus de 5,18 millions de morts dans le monde selon les chiffres officiels, un bilan qui pourrait en réalité être deux à trois plus élevé, selon l'OMS. L'agence onusienne n'a eu de cesse depuis 2020 de demander aux pays riches de privilégier d'abord la vaccination dans les pays les plus pauvres, plutôt que se lancer dans une 3e dose de rappel.

Vendredi, elle a rappelé qu'elle déconseillait "la mise en oeuvre de mesures de restrictions aux voyages". Mais dans le sillage de la Grande-Bretagne, qui fournit un gros contingent de voyageurs et de touristes vers l'Afrique du Sud, d'autres pays ont interdit les vols en provenance d'Afrique du Sud et cinq pays voisins à compter de vendredi, la France pour au moins 48 heures, et les Pays-Bas. Une hâte tragique aux yeux du gouvernement sud-africain, juste avant l'été austral quand les parcs animaliers et hôtels font normalement le plein.

Le tourisme commençait à peine à espérer une saison normale. "Notre préoccupation immédiate est le préjudice que cette décision va causer aux industries du tourisme et aux entreprises", a expliqué la ministre sud-africaine des Affaires étrangères Naledi Pandor dans un communiqué.

Devancée par certains Etats-membres, la Commission européenne devait proposer dans l'après-midi aux Etats membres d'activer le frein d'urgence pour interrompre les voyages aériens en provenance de l'Afrique australe.

Sur place en Afrique du Sud, certains visiteurs ne pensaient plus qu'à plier bagage, notamment des équipes européennes de l'United Rugby Championship qui devaient disputer la 6e journée du championnat et des golfeurs venus pour l'Open de Johannesburg. Maxine Mackintosh, une Britannique de 28 ans, arrivée jeudi en Afrique du Sud comptait prendre ses premières "vraies" vacances depuis la pandémie, surf, rando, visite des vignobles.

"Après le dîner, j'ai compris que j'allais devoir repartir tout de suite", a-t-elle dit à l'AFP en route vers l'aéroport. Pour éviter de rester coincée ou de subir une quarantaine.

Un soignant administre une dose de vaccin anti-Covid Pfizer/BioNTech à une enfant de six ans à Jerusalem, le 23 novembre 2021.

"On avait prévu de visiter des vignobles, du surf, de la rando...", soupire la chercheuse de 28 ans. Les craintes liées à ce nouveau variant, décelé à un moment où les restrictions sanitaires suscitent des tensions sociales et où la défiance envers la vaccination persiste, ont fait chuter les prix du pétrole et entraîné de fortes baisses des bourses mondiales.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de kennynos
28/novembre/2021 - 10h09
croco666 a écrit :

@kennynos C'est vraiment le concours de celui qui sera le plus bête. C'est pas croyable. Tu te croies malin en disant que le Covid c'est juste le nez qui coule ? A moins que tu sois dans le déni suite à un choc post traumatique dû au covid ? 1 500 000 morts rien qu'en Europe, et les hôpitaux saturés, ce n'est pas dû à un nez qui coule malheureusement. Aux États-Unis le Covid a fait plus de morts que la grippe espagnole, ce n'est pas à cause d'un nez qui coule.

Oui je confirme en dehors des personnes agées, des obéses, des diabétiques et quelques affections pulmonaires, la majorité des personnes sans probleme de santé ont le nez qui coule et allez la gorge qui pique smiley

 

Donc allez se manger 45 doses quand tu n'as aucune chance d'en mourir ou presque, oui je le redis c'est ridicule!

Portrait de stbx00
28/novembre/2021 - 09h45
avalonze22 a écrit :

par pitié arrête de croire que le vaccin protège même de 1% contre la contamination .

tu veux encore un exemple , au boulot de ma femme , une petite dame de 81 ans (en longue maladie (service usld)   , doublement vacciné , sa famille est venu la chercher pour passer un tout petit peu de temp ensemble  , elle la choper le covid pour la 2eme fois en 1 an  , la famille n'a plus le droit de mettre les pieds !! ils étaient tous contaminés et tous vaccinés  sauf que cette bande de naz n'a rien dit !  et ca fait la 2eme fois que ca arrive ! (eux aussi l'ont eu 2 fois) 

et la hier , personne ne voulait intervenir dans la chambre (beaucoup ont la trouille) , c'est ma femme qui a été à plusieurs reprise  ...

Comme d'habitude, un exemple unique pour faire une généralité... Est-ce qu'il est si difficile de comprendre qu'on n'est pas dans une situation avec 0% ou 100% ? Oui on peut être contaminé et contaminant en étant vacciné mais dans proportions plus faibles qu'en ne l'étant pas...

Portrait de stbx00
28/novembre/2021 - 09h41
Seb 1977 a écrit :

Le plus drôle c'est que aucun médecin ne dit la même chose un coup ça touche pas les jeunes après bah oui ça les touche bah après finalement on c'est pas pareil pour les mois jeunes ou pour les plus vieux .après on t'impose des restrictions des masque des couvre feu confinement. pourquoi pas on c'est pas personne ne sait pourquoi et leurs virus myto que des mensonge depuis 2ans ....récitence gagnera

Tant mieux si ça vous fait marrer mais c'est juste faux. Il y a un consensus médical. Le Covid touche tout le monde dans des proportions différentes. Plus on est vieux et en mauvaise santé plus on est à risque. Ca ne semble pas très compliqué à comprendre et c'est juste ce qui est expliqué depuis le début.

Pour autant ça ne veut pas dire qu'on n'a aura jamais un variant qui puisse faire plus de dégâts... 

La situation évolue et les mesures avec.

Portrait de lily6228
27/novembre/2021 - 23h30
kennynos a écrit :

Putain si tous les pro vax se font la 3 ème dose et apprennent que le vaccin ne sert plus à rien 1 à 2 mois aprés, j'imagine déja leurs têtes smiley:

La panique dans leurs yeux quand ils vont comprendre qu'ils ne pourront pas boire leur coca en terrasse à noel

 

ils vont encore devoir se manger 45 nouvelles doses de pfizer pour éviter d'avoir le nez qui coule smiley

Le pire ce sont les gens comme vous qui ne souhaitent qu'une chose pour se complaire dans leurs idées : que le vaccin ne fonctionne pas et que le covid frappe encore plus fort...

En tout cas, chapeau, je croyais qu'il n'y aurait plus aucun idiot qui ferait la référence au nez qui coule à la vue des dégâts, mais non. Il y en a toujours un qui sort du bois, muscles saillants, pectoraux gonflés, affichant avec honneur la vacuité de sa boîte crânienne.

Portrait de spqr076
27/novembre/2021 - 21h08
Penni a écrit :

Les premiers contaminés au Botswana étaient tous double-vaccinés. 

Tu peux nous donner tes sources STP

Portrait de Seb 1977
27/novembre/2021 - 20h28 - depuis l'application mobile

Le plus drôle c'est que aucun médecin ne dit la même chose un coup ça touche pas les jeunes après bah oui ça les touche bah après finalement on c'est pas pareil pour les mois jeunes ou pour les plus vieux .après on t'impose des restrictions des masque des couvre feu confinement. pourquoi pas on c'est pas personne ne sait pourquoi et leurs virus myto que des mensonge depuis 2ans ....récitence gagnera

Portrait de YVESM
27/novembre/2021 - 20h13

Macron, omicron, même combat : faisons tout, pour en réchapper.

Portrait de kennynos
27/novembre/2021 - 19h59

Putain si tous les pro vax se font la 3 ème dose et apprennent que le vaccin ne sert plus à rien 1 à 2 mois aprés, j'imagine déja leurs têtes smiley:

La panique dans leurs yeux quand ils vont comprendre qu'ils ne pourront pas boire leur coca en terrasse à noel

 

ils vont encore devoir se manger 45 nouvelles doses de pfizer pour éviter d'avoir le nez qui coule smiley

Portrait de mbagnick
27/novembre/2021 - 19h41

Ne soyez pas fasho, soyez progressiste, il faut accueillir les virus du monde entier.

Portrait de avalonze22
27/novembre/2021 - 19h41
croco666 a écrit :

@Penni Je veux ta source s'il te plaît. Car moi j'avais vu le contraire.

par pitié arrête de croire que le vaccin protège même de 1% contre la contamination .

tu veux encore un exemple , au boulot de ma femme , une petite dame de 81 ans (en longue maladie (service usld)   , doublement vacciné , sa famille est venu la chercher pour passer un tout petit peu de temp ensemble  , elle la choper le covid pour la 2eme fois en 1 an  , la famille n'a plus le droit de mettre les pieds !! ils étaient tous contaminés et tous vaccinés  sauf que cette bande de naz n'a rien dit !  et ca fait la 2eme fois que ca arrive ! (eux aussi l'ont eu 2 fois) 

et la hier , personne ne voulait intervenir dans la chambre (beaucoup ont la trouille) , c'est ma femme qui a été à plusieurs reprise  ...

Portrait de avalonze22
27/novembre/2021 - 19h33

Dans 

Omicron il y a Cro  

donc on a tous compris que croco n'est pas tout blanc dans cette histoire 

Portrait de Penni
27/novembre/2021 - 12h05

Les premiers contaminés au Botswana étaient tous double-vaccinés. 

Portrait de .Kazindrah.
27/novembre/2021 - 11h02

S'il est déjà arrivé en Belgique, il va pénétrer rapidement en France, si ce n'est déjà fait.

Portrait de Penni
27/novembre/2021 - 10h35

On sait déjà qu'il sera prétexte a un confinement et à l'achat de plein de nouvelles doses de vaccins très chères et donc à des rétrocommissions très juteuses.