17/11 11:46

Coronavirus - Le système de soins a "probablement la capacité" de faire face à la cinquième vague de Covid-19 qui touche la France, déclare le président du Conseil scientifique Jean-François Delfraissy - VIDEO

Le système de soins a « probablement la capacité » de faire face à la cinquième vague de Covid-19 qui touche la France, si « tous les outils » comme la vaccination et les gestes barrières sont utilisés au maximum, a déclaré mercredi le président du Conseil scientifique.

Interrogé sur France Inter, le Pr Jean-François Delfraissy a ajouté qu’à ses yeux, « on sera amenés très probablement à aller vers une troisième dose » de vaccin « en population générale », au-delà des plus fragiles.

« Il n’y a pas d’urgence pour (la ) population plus jeune, car elle a été vaccinée plus tard » a-t-il ajouté, soulignant qu’il s’exprimait « à titre personnel » sur ce sujet. La dose de rappel sera ouverte en décembre aux plus de 50 ans. Interrogé sur le même sujet sur Europe 1, le Pr Alain Fischer, « Monsieur vaccination » du gouvernement, a déclaré que « sans doute viendra le moment du rappel: chaque chose en son temps », mais que la troisième dose pour toute la population est « très probable ».

D’une manière générale, Jean-François Delfraissy a estimé qu’on allait « peut-être pouvoir passer cette cinquième vague, si on utilise tous les outils de la boîte à outils ». Il a souligné la nécessité de mieux appliquer le pass sanitaire, de remettre le plus possible le masque ou encore d’améliorer la couverture vaccinale pour ceux qui n’ont pas encore reçu d’injection, ou de dose de rappel pour la population concernée.

« Nous avons les outils, nos devrions pouvoir limiter l’impact de cette cinquième vague, mais ça va être difficile avec un système hospitalier qui est fatigué », a-t-il répété, redoutant plus d’un millier d’hospitalisations par jour en décembre. « Je reste d’un optimisme prudent », a résumé le président du Conseil scientifique, relevant par ailleurs que l’on n’avait « pas suffisamment compris, y compris dans le milieu médical, (à quel point) le variant Delta est extrêmement transmissible ».

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de RED2510
18/novembre/2021 - 12h38
Penni a écrit :

Si on lit entre les lignes, ça veut dire confinent pour bientôt 

Merci de votre interprétation Madame Zemmour

non mais, vous n'avez rien d'autre à faire que de supputer et d'annoncer des bêtises. Vous pouvez avoir au moins 5 minutes de raisonnements intelligents ?

Les antivax nos annoncent un reconfinement depuis des mois, d'abord en juin puis en septembre puis en octobre.... en bref ils n'en savent rien mais prient pour qu'il y en ait un bientôt pour pouvoir dire "on vous l'avait bien dit". Seulement pas de bol, le vaccins fait pour le moment son job et protège des formes graves et donc réduits les hospitalisations et donc pas de saturation des hopitaux et donc pas de reconfinement. CQFD (mais je crois que je vous ai perdu là) 

Portrait de Babibel
17/novembre/2021 - 21h06 - depuis l'application mobile

oui, mais il faudra me dire pourquoi dans ma ville, l'hôpital ne contrôle pas le pass, donc le personnel médical devrait aussi parler sérieusement avec sa hiérarchie.
pour la ville c'est Cahors...vérifiez si vous doutez...

Portrait de seb2746
17/novembre/2021 - 13h37

Le gars est dans un autre monde, hors de question dans notre service de servir de bouche trous pour être ensuite traité de merde de la société par ce gouvernement. Et c'est pas nos +200/400 euros brut/mois (sans augmentation depuis +15 ans) qui vont changer les choses.

Portrait de Penni
17/novembre/2021 - 11h50

Si on lit entre les lignes, ça veut dire confinent pour bientôt