15/11/2021 11:46

Ecoutez le dernier témoignage du journaliste de RT France qui a été arrêté ce matin à la frontière polonaise: "A plusieurs reprises, la police nous a demandés de quitter les lieux et de ne pas filmer" - VIDEO

Deux journalistes de la chaîne RT France, dont le reporter David Khalifa, ont été arrêtés ce matin par les autorités polonaises alors qu'ils couvraient la crise migratoire à la frontière entre la Pologne et la Biélorussie. "Notre reporter David Khalifa faisait le point sur la situation depuis le village de Usnarz Gorny, en Pologne, à une centaine de mètres de la frontière, lorsqu'il a été interpellé avec un autre journaliste de RT France, Jordi Demory", explique la chaîne sur son site Internet.

"On a essayé de se rendre à la frontière polonaise, mais les policiers nous ont empêchés de filmer. Ils nous ont dit de les suivre dans leur car. Il faut qu'on s'explique auprès de la police polonaise. La situation est extrêmement tendus", a témoigné David Khalifa. Et d'ajouter : "Les policiers sont très agressifs. A plusieurs reprises, ils nous ont demandés de quitter les lieux et de ne pas filmer. Nous allons au poste de police. Nous sommes accompagnés pour se rendre vers le poste". "Nous sommes journalistes, nous voulons seulement montrer ce qu'il se passe. La Pologne refuse que l'on fasse notre métier", a-t-il déclaré.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Penni
15/novembre/2021 - 12h53

Il est temps de reconnaitre officiellement les migrants comme une arme biologique.

C'est comme ça qu'ils sont utilisés.

Portrait de Julien92
15/novembre/2021 - 11h58

Les polonais savent parfaitement ce que le gouvernement et une certaine presse disent d'eux. Qu'ils veulent bien l'argent de l'Europe, mais pas les migrants ni l'apprentissage à l’école des histoires de transgenres, lgbt; indigénisme, culture wok etc. On peut les comprendre.

Ils savent que les reportages montreront des enfants, des femmes en pleurs, mais éviteront de montrer des hommes avec des couteaux. On connait la chanson.